Le 1er collectif comics de France

 


 
 

[Review] Spider-Man Tome 1 (Fresh Start)

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
17 votants

 

Point(s) fort(s) :


The Amazing Spider-Man piloté par Nick Spencer.
Les dessins de Ryan Ottley et Humberto Ramos.
Spectacular Spider-Man qui nous offre une bonne histoire.

Point(s) faible(s) :


Le dernier numéro de Dan Slott assez classique dans son approche.


 
En résumé
 

Spider-Man Tome 1 (Fresh Start) est un très bon numéro. Tout particulièrement pour le duo Nick Spencer/ Ryan Ottley qui prennent en main la série principale The Amazing Spider-Man. Étrangement Spectacular Spider-Man s’en sort également très bien avec un numéro fun et très agréable à lire.

 
Sommaire
 

Episode 1 : The Amazing Spider-Man : Retour aux fondamentaux (1)
Episode 2 : The Amazing Spider-Man : Deuxième chance
Episode 3 : Peter Parker, Spectacular Spider-Man : Réécrivons l'avenir (1)
Episode 4 : The Amazing Spider-Man : Toujours là pour toi
Episode 5 : Ben Reilly, Scarlet Spider : Pourri jusqu'à la moelle
Editeur Kiosque :
 
Publié il y a 3 mois par

 
Dans le détail...
 
 

L’avis de Spider-Matt :

 

The Amazing Spider-Man :

Histoire : Nick Spencer
Illustrations : Ryan Ottley, Humberto Ramos
Encrage : Cliff Rathburn, Victor Olazaba
Couleurs : Laura Martin, Edgar Delgado
N

ous y voilà enfin, la nouvelle itération de Spider-Man sous la plume de Nick Spencer ! Celui-ci revient à l’essence même de ce qu’est Peter Parker : un mec toujours en galère, que ce soit financièrement, professionnellement et même amoureusement. C’est donc le grand retour du Spider-Man un peu loser dans sa vie civile et qui de mieux que Nick Spencer pour écrire ce genre de personnage ? Quand on voit son travail sur Ant-Man ou The Superior Foes of Spider-Man, lui donner ce rôle de scénariste sur Spidey était une suite plus que logique. Et à la lecture de ce premier numéro on ne peut que s’en rendre compte. Ce personnage lui va comme un gant. Dan Slott avait déjà bien malmené Peter à la fin de son run mais Nick Spencer ne va pas s’arrêter là et c’est une véritable pluie de malheurs qui va s’abattre sur notre pauvre tisseur. Bien sûr tout cela est traité avec l’humour habituel et léger dont l’auteur a le secret ainsi que des dialogues qui font mouche à chaque fois. Les ennemis classiques de Spider-Man font leur retour, le Caïd est de la partie en tant que maire de New York, tandis qu’une mystérieuse menace plane dans l’ombre. Bref, les éléments d’un run qui s’annonce sous les meilleurs auspices se mettent en place tandis que notre cher monte en l’air revient à ses fondamentaux. Un régal.

Aux dessins de la première partie nous voyons Ryan Ottley arriver sur le titre et clairement c’était mon attente principale pour ce Fresh Start. J’adore le travail de cet artiste et tout particulièrement sur Invincible. Et il fait ici des merveilles. Fidèle à son trait habituel il nous en met plein les yeux. Son Peter et sa Mary Jane me font furieusement penser aux Mark et Eve de Invincible, ce qui renforce mon affect pour ce numéro ici présent. Voir l’univers de Spider-Man prendre vie sous son coup de crayon est juste magique. Humberto Ramos continue sa collaboration sur le titre en signant les dessins de la seconde partie et là aussi c’est extrêmement bien réussi avec des planches de toute beauté. Les couleurs de Laura Martin et Edgar Delgado se marient parfaitement à l’ensemble pour donner quelque chose de vraiment très très beau.

Une note pour cette série :

 

Peter Parker, Spectacular Spider-Man :

Histoire : Chip Zdarsky
Illustrations : Joe Quinones
Encrage : Joe Rivera
Couleurs : Jordan Gibson
J

e dois dire que j’ai été surpris sur ce numéro. En effet, je suis loin d’aimer cette série depuis que Chip Zdarsky en a pris la tête. Toute cette histoire avec le Bricoleur m’ennuie et frôle le n’importe quoi. Ici, Peter, Theresa et Jonah vont aller dans le passé, au début de la carrière d’un jeune Spider-Man forcément inexpérimenté, afin de contrer les plans du Bricoleur dans le futur (notre présent) en collectant des infos sur ce dernier. Ça fonctionne. L’idée n’est pas originale et clairement pas novatrice mais le rendu est très sympa. D’autant plus que Fatalis les a envoyés dans un passé alternatif, donc rien n’empêche Peter d’aider son jeune moi sans altérer son propre futur. Et de cette façon ça rend l’histoire très cool et très agréable à lire. Tout est permis dans ce passé et pourquoi pas faciliter un peu le futur de ce jeune Spider-Man en herbe ? Sans compter Jonah du présent qui va rendre visite à celui du passé ! Je me suis vraiment amusé à la lecture de ce numéro totalement décomplexé et un peu fou. Ceci dit on s’écarte de l’histoire principale et j’ai peur de la suite une fois que ce voyage sera fini, mais pour le moment profitons !

Les dessins de Joe Quinones sont modernes tout en apportant ce côté old school afin de coller à l’histoire racontée. Ça rend très bien et c’est très propre.

Une note pour cette série :

 

The Amazing Spider-Man :

Histoire : Dan Slott
Illustrations : Marcos Martin
Couleurs : Muntsa Vicente
À

la place de Panini, j’aurai placé ce numéro 801 de The Amazing Spider-Man au tout début du softcover, ce numéro clôturant véritablement le run de Dan Slott sur le personnage. Il y explique ce qu’est réellement Spider-Man pour lui et sa vision profonde du personnage. Une histoire touchante même si assez classique dans son approche. Cette façon d’expliquer l’impact que Spider-Man a sur les gens ordinaires n’est pas exceptionnelle et sent le déjà vu mais est plutôt bien exécutée et fonctionne bien tout de même. Un agréable moment de lecture qui sonne la fin de Dan Slott sur Spidey.

Les dessins de Marcos Martin sont très beaux avec beaucoup de détails.

Une note pour cette série :

 

Ben Reilly, Scarlet Spider :

Histoire : Peter David
Illustrations : David Williams, Ray-Anthony Height
Encrage : Scott Hanna
Couleurs : Rachelle Rosenberg
J

‘avais lâché cette série depuis quelques numéros et je me suis donc dit qu’avec ce nouvel arc j’allais y jeter un œil (qu’est-ce que je ne ferai pas pour vous). Sans être mauvais (pour rappel on avait atteint des summums de n’importe quoi) ce début d’histoire est classique avec Kaine et Ben qui vivent leurs vies chacun de leur côtés. Des vies visiblement jalonnées par la traque de super vilains et d’affaires criminelles. À voir dans le futur comment cela évolue, un seul numéro ne me permettant pas de me faire un réel avis tant ça commence doucement.

Les dessins sont plutôt bons. J’ai eu un peu peur avec les premières planches mais le tout s’améliore vraiment au fil des pages et c’est très bien exécuté.

Une note pour cette série :

 

Ils ont kiffé :

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 


Vos commentaires :

Accueil Forums [Review] Marvel Legacy Spider-Man Tome 2

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Spider-Matt, il y a 7 mois et 3 semaines.

  • Auteur
    Messages
  • #19901

    Spider-Matt
    Modérateur

    Marvel Legacy Spider-Man Tome 2 est malheureusement un numéro assez pauvre. Les intrigues peinent à nous captiver. La série Peter Parker s’en sort assez bien alors que celle sur Ben Reilly sombre dans les abysses. On regrettera aussi que The Amazing Spider-Man ferme toute possibilité d’évolution à son personnage principal.

    [Retrouvez l’article de spider-matt à l’adresse [Review] Marvel Legacy Spider-Man Tome 2]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.