Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Avengers Tome 9 (Fresh Start)

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
4 votants

 

Point(s) fort(s) :


Captain America de très grande qualité
Avengers qui offre une très bonne série B
Les dessins de toutes les séries

Point(s) faible(s) :


Le développement abrupt de Roz dans Thor
Un sentiment de transition très présent dans Iron Man


 
En résumé
 

Ce numéro de Avengers est encore une réussite, même si Thor et Iron Man ont des épisodes de transition. Avengers plonge à fond dans la série B en mettant en scène une guerre de vampires très divertissante avec des ennemis charismatiques. Captain America continue à explorer l’affrontement de l’Amérique et de ses démons intérieurs.

 
Sommaire
 

Episode 1 : Avengers 14 : La guerre des vampires 1
Episode 2 : Avengers 15 : La guerre des vampires 2
Episode 3 : Thor 9 : La femme au pistolet de vibranium
Episode 4 : Iron Man 8 : Escapade 3
Episode 5 : Captain America 7 : Capitain de rien 1
Editeur Kiosque :
 
Publié il y a 2 mois par

 
Dans le détail...
 
 

L’avis de Comics Grincheux

Avengers

Histoire : Jason Aaron
Dessins : David Marquez
Couleur : Justin Ponsor, Erick Arciniega

Retour dans le présent pour les Vengeurs et à la suite de l’arrivée de Blade dans l’équipe, l’arc se concentre sur les vampires. On sent Jason Aaron plus inspiré et libéré que sur le premier arc tout en offrant une fois de plus une approche très série B.

En clair, ça balance de la punchline à tout-va, il y a des trucs légèrement débiles mais l’ensemble fonctionne très bien pour nous offrir beaucoup d’action, d’autant plus que l’auteur va vite, très vite, en mettant en avant une guerre totale entre différentes factions de vampires. Dracula est traqué par une équipe agressive et très charismatique. C’est d’ailleurs là que l’on ressent la force et le talent de David Marquez. Les looks des ennemis sont très réussis et les séquences d’action envoient le pâté.

Également, Jason Aaron profite de ce moment où les Avengers sont déstabilisés par cette menace qu’ils connaissent peu pour creuser Robbie. Lui qui doute beaucoup va se retrouver dans une situation très complexe à appréhender où son pouvoir devient incontrôlable. On ressent ici tout l’amour de l’auteur pour la mythologie des Ghost Riders. L’entrée de Blade dans l’équipe se fait de façon très naturelle et permet donc à l’histoire de changer de ton et de s’aventurer sur un versant de l’univers Marvel rarement exploité ces dernières années.

Une note pour cette série :

 

Thor

Histoire : Jason Aaron
Dessins : Mike Del Mundo

Nouveau chapitre pour Thor et à nouveau, l’auteur temporise en attendant La Guerre des Royaumes. Mais cette fois, c’est bien puisqu’il se focalise sur le personnage de Roz Solomon, nouvellement membre des Agents du Wakanda.

On l’a connu en tant qu’agent du S.H.I.E.L.D. et surtout, en militante écologiste. Elle est toujours dans cette optique mais Jason Aaron nous montre que le personnage a beaucoup évolué depuis sa dernière apparition. Ce qui est dommage, c’est que cela parait abrupt et j’aurai aimé voir un arc complet permettant de réellement exploiter et explorer le personnage et son changement. Elle est devenue violente, désabusée, ce qui peut se comprendre.

Le numéro la montre donc sous ce versant sombre alors qu’elle cherche des informations sur Malekith et croise Darrio Agger. On se retrouve donc sur un schéma classique mais efficace, d’autant plus que les dessins de Mike Del Mundo sont très bons. Les compositions sont toujours très belles et le style peut rebuter, il donne beaucoup de cachet. On a donc un numéro divertissant qui exploite un personnage intéressant mais le fait de manière précipitée.

Une note pour cette série :

 

Iron Man

Histoire : Dan Slott
Dessins : Valerio Schiti
Couleur : Edgar Delgado

L’eScape continue d’être corrompu et ses utilisateurs continuent à ne plus percevoir la frontière entre réalité et fiction. Soyons clairs, ce n’est pas sur la pertinence de son analyse de la réalité virtuelle que Dan Slott brille ici. Comme depuis de la série, c’est en fait l’analyse de la ligne entre l’humain et la machine.

Tony tente, avec l’aide de Janet et Rhodey de remettre de l’ordre à l’intérieur et cherche à affronter le grand méchant. Assez clairement, on se retrouve face à un numéro de transition car la situation de Amanda, la mère biologique de Tony n’est que peu exploitée et réintervient en toute fin de numéro pour lancer la conclusion de cet arc. C’est dommage parce qu’il y a plein de bonnes choses, entre les dialogues et la situation incontrôlable mais c’est une avancée organique que préfère proposer Dan Slott, sans forcer les événements.

En ce qui concerne les dessins, Valerio Schiti est toujours très bon, que ce soit pour l’action ou les autres moments, comme la fin du numéro.

Une note pour cette série :

 

Captain America

Histoire : Ta-Nehesi Coates
Dessins : Adam Kubert
Couleur : Frank Martin

Suite à l’annonce du meurtre du Général Ross, Steve Rogers est le suspect numéro un et il doit évaluer les possibilités qui s’offrent à lui. Bien évidemment, le lectorat sait pertinemment que cela est un piège de Lukin et cie mais il est intéressant de voir Captain America mis au pied du mur.

Comme il le dit dans le numéro, ce n’est pas lui qui est attaqué mais le symbole qu’il incarne et les valeurs. Ta-Nehesi Coates continue donc d’explorer les démons de l’Amérique en cassant la psyché de son héros. Là encore, on est sur un rythme lent mais où ce sont les doutes et les questionnements sur la situation des États-Unis qui font avancer l’histoire. Au fur et à mesure, l’auteur ajoute des niveaux de complexité et on sent l’essayiste derrière l’auteur. La métaphore de la gouvernance Trump et de la montée des extrémismes est évidente et se fait pertinente. La fin du numéro annonçant une suite très intéressante, avec un changement de perspective.

Les dessins de Adam Kubert sont magnifiques, tout simplement et la colorisation de Frank Martin ajoute beaucoup de subtilités dans les ambiances visuelles. Le talent des deux artistes explose à chaque page, notamment lors de cette séquence de discussion entre Sharon, Steve et un autre personnage.

Une note pour cette série :

 

Ce numéro de Avengers est encore une réussite, même si Thor et Iron Man ont des épisodes de transition. Avengers plonge à fond dans la série B en mettant en scène une guerre de vampires très divertissante avec des ennemis charismatiques. Captain America continue à explorer l’affrontement de l’Amérique et de ses démons intérieurs.

 

Ils ont kiffé :

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Comics Grincheux est un râleur compulsif. Il râle sur tout et à force de râler sur Batman V Superman et la renumérotation Marvel, il a décidé d'ouvrir un blog pour raconter ce qu'il aime et surtout ce qu'il n'aime pas. Et maintenant, il râle avec les amis de LesComics.fr mais propose aussi des analyses de la narration des auteurs.


Vos commentaires :

Accueil Forums Avengers Tome 9 (Fresh Start)

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Comics Grincheux, il y a 2 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #30330

    Comics Grincheux
    Admin bbPress

    Ce numéro de Avengers est encore une réussite, même si Thor et Iron Man ont des épisodes de transition. Avengers plonge à fond dans la série B en mettant en scène une guerre de vampires très divertissante avec des ennemis charismatiques. Captain America continue à explorer l’affrontement de l’Amérique et de ses démons intérieurs.

    [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse Avengers Tome 9 (Fresh Start)]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.