Le 1er collectif comics de France

 


 
 

[Review] Avengers Tome 1 (Fresh Start)

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
19 votants

 

Point(s) fort(s) :


Les Avengers de Jason Aaron.
Les dessins de Sara Pichelli et Ed McGuiness.
Dan Slott semble inspiré sur Iron Man.

Point(s) faible(s) :


Les dessins de Valerio Schiti sur Iron Man.


 
En résumé
 

Avengers Tome 1 (Fresh Start) s’en sort très bien. Les Avengers de Aaron sont très intéressants et promettent de bonnes choses pour la suite. L’auteur sait où il veut amener le lecteur et ça se sent. Quant à Iron Man, après une longue traversée du désert, le héros en armure semble décidé à faire un retour fracassant.

 
Sommaire
 

Episode 1 : Avengers : Une histoire vieille d'un million d'années
Episode 2 : Avengers : La dernière armée (1)
Episode 3 : Iron Man : Self-made man (1), C'est quoi le concept ?
Episode 4 : Captain America : Ziegenfarm
Editeur Kiosque :
 
Publié il y a 3 mois par

 
Dans le détail...
 
 

L’avis de Spider-Matt :

 

Avengers :

Histoire : Jason Aaron
Illustrations : Sara Pichelli, Ed McGuiness
Encrage : Sara Pichelli, Elisabetta D'Amico, Mark Morales
Couleurs : Justin Ponsor, David Curiel
E

t c’est Jason Aaron qui a l’honneur de prendre le relais sur la série Avengers avec au dessin Ed McGuiness (la première partie étant le numéro du FCBD dessiné par Sara Pichelli).  Et ça commence fort car leurs premiers ennemis ne seront autres que les Céleste ! Du moins, une partie d’entre eux… L’histoire est en deux temps. Elle se passe d’une part durant la Préhistoire, quand Odin et d’autres divinités font face à un Céleste fou. Leurs actes auront évidemment des conséquences sur le présent et ce qui s’y passe. Nous avions déjà croisé cette équipe d’Avengers Préhistorique dans le kiosque Marvel Legacy #1 dont vous pouvez lire la review ici). Nous suivons donc ces deux équipes en parallèle et l’histoire du présent s’ouvre sur une réunion de la Trinité des Avengers  : Iron Man, Thor et Captain America. Le premier est réticent à l’idée de reformer les Avengers tandis que les deux autres veulent relancer le groupe. C’est d’ailleurs amusant de voir que pour une fois c’est Tony qui veut laisser la place à d’autres héros et prendre du recul. L’intrigue principale prend forme, se met en place et occupera les prochains numéros de la série. Jason Aaron sait où il veut aller et ce qu’il veut raconter. Il compte bien apporter sa pierre à la mythologie de l’univers Marvel et j’ai beaucoup aimé qu’il le fasse par le biais des Céleste, qui représentent pour moi l’essence même du divin dans cet univers. Ce sont des êtres qui inspirent la crainte et le respect, et les voir débarquer n’est jamais très bon signe. J’ai apprécié ce début d’arc qui ramène les personnages originaux sur le devant de la scène. En plus des trois cités précédemment nous verront plein de héros “classiques” rejoindre la bataille. Un retour aux sources que j’ai adoré retrouver après avoir assisté à beaucoup trop de dispersions sur les dernières histoires des Avengers. Bien trop d’équipes (pas toutes intéressantes) avec beaucoup trop de personnages, parfois assez quelconques (qui a dit Écureuillette et Hulk rouge ?). Un retour à l’essentiel s’imposait donc et on y a droit. Vivement la suite.

Comme expliqué précédemment la première partie est dessinée par Sara Pichelli tandis que la seconde par Ed McGuiness. Si le début est très bien exécuté et très agréable à l’œil, Ed McGuiness se montre très inspiré et en forme pour prendre le relais. Entre les constructions de planches travaillées et les doubles pages magistrales tout est là pour nous faire passer un très bon moment.

Une note pour cette série :

 

Iron Man :

Histoire : Dan Slott
Illustrations : Valerio Schiti
Couleurs : Edgar Delgado

I

ron Man. Quoiqu’on en dise, j’aime ce personnage. Sa psychologie peut se révéler fascinante et son parcours est assez atypique. Un humain parmi les Dieux, qui ne peut compter que sur son intelligence (et sa richesse, ok !) pour rivaliser avec ces derniers. Mais voilà, soyons honnêtes, nous n’avons pas été gâté avec les histoires de ce personnages. Que ce soit Matt FractionKieron Gillen ou Brian M. Bendis, j’avais trouvé ces run très faibles. Et c’est donc Dan Slott qui a la lourde tâche de prendre la relève sur ce personnage. Ayant apprécié son run sur Spider-Man je suis donc plutôt confiant, et effectivement, ça démarre bien. On retrouve ici un Tony féru de technologie et qui a soif d’entrepreneuriat et de nouvelles idées. Le tout est un peu déjanté à l’image de ce combat entre Fin Fang Foom et un Iron Man géant qui glisse des références à Goldorak. Ou ces mini Iron Man qui nous font penser au film Le Voyage fantastique qui voit des robots miniatures naviguer dans un corps humain. Un petit côté manga assez agréable et assumé ressort de l’ensemble. Bref, Tony est de retour et plus en forme que jamais pour conquérir le monde. Espérons qu’il y arrive cette fois.

Les dessins de Valerio Schiti sont plutôt réussis, bien qu’un peu minimalistes par moments. Notamment les visages qui manquent parfois de détails.

Une note pour cette série :

 

Captain America :

Histoire : Tini Howard
Illustrations : Chris Sprouse, Ron Lim
Encrage : Karl Story, Walden Wong, Scott Hanna
Couleurs : Jesus Aburtov, Israel Silva, Erick Arciniega
E

n attendant la nouvelle série Captain America par Ta-Nehisi Coates et Leinil Francis Yu (qui débutera dans le numéro 4 du softcover Avengers) nous avons droit ici à l’annual de novembre 2018 écrit par Tini Howard et dessiné par Chris Sprouse et Ron Lim. Un numéro agréable à lire qui nous narre une des nombreuses péripéties vécues par Steve et Bucky au cours de la Seconde Guerre Mondiale. Ils vont devoir aider des personnes échappées des camps de concentration à fuir les Nazis. J’aime beaucoup ces histoires montrant les exploits de Cap sur le front durant cette période sombre de l’Humanité. Elles sont en général très agréables à lire et celle-ci ne déroge pas à la règle. Une histoire assez classique mais qui fonctionne bien et qui m’a fait passer un bon moment.

Les dessins sont bons avec quelques constructions de planche intéressantes.

Une note pour cette série :

Ils ont kiffé :

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 


Vos commentaires :

Accueil Forums [Review] Marvel Legacy Avengers Tome 2

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Spider-Matt, il y a 8 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #19768

    Spider-Matt
    Modérateur

    Marvel Legacy Avengers Tome 2 conclu bien le crossover Avengers/Champions même si celui-ci ne brille pas par son originalité. Quant à Iron Man, le récit prend des longueurs qu’il aurait fallu éviter. La partie graphique de l’ensemble de ces épisodes en est l’atout majeur.

    [Retrouvez l’article de spider-matt à l’adresse [Review] Marvel Legacy Avengers Tome 2]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.