Le 1er collectif comics de France

 


 
 

[Review] Wytches – Tome 1

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
sois le premier

 

Point(s) fort(s) :


Les dessins de Jock
L'ambiance

Point(s) faible(s) :


Snyder
Univers sous-exploité


 
En résumé
 

Wytches, c’est une revisite du mythe des sorcières avec un Y ! On y rencontre la famille Rooks qui va se confronter à une version très différente de ces êtres mythiques.

 
Infos techniques
 

Histoire : Scott Snyder
Dessin : Jock
Encrage : Jock
Couleur : Matt Hollingsworth
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 5 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Promenons-nous dans les bois !

La famille Rooks qui vient tout juste de déménager afin de prendre un nouveau départ va très vite être confrontée à des sorcières bien loin du mythe connu de tous.

L’avis de Dram00n :

Que de mystère dans ce titre. Dès les premières pages, on nous plonge au cœur de cette forêt, dans les peurs de Sailor, jeune fille harcelée par le passé, dont sa famille et elle sont à la recherche d’un nouveau départ. Je suis d’accord, on retrouve un côté film d’horreur classique vu et revu, mais c’est juste le début, après, c’est du Scott Snyder. Du classique Scott Snyder…

S’il y a bien un auteur dont je reste perplexe, c’est lui, scénariste que j’ai découvert par Batman version New 52. Contrairement à beaucoup de personnes, je n’ai pas détesté son Batman. Au contraire, malgré beaucoup de défauts, j’ai pris du plaisir à le lire et lui trouve même certaines qualités. Si je suis encore perplexe sur lui, c’est pour une raison assez simple, il ne sait pas finir ses histoires. Dans tous ses récits, il sait comment m’accrocher dès les premières pages et me plonger dans l’univers qu’il va mettre en place et c’est là tout le problème ! Je commence le comics, je suis super hypé pour la suite … et la fin fait flop ! Malheureusement, Wytches n’est pas une exception sur ce point.

Ce qui frappe dès les premières pages, c’est l’ambiance mise en place par Snyder. Je m’attendais à un récit très classique et je réalise tout de suite que je suis dans le faux. Dans les bonus proposés par Urban, on a le droit à une interview de Snyder qui déclare souvent avoir plus peur pour son fils que son fils lui-même. On comprend très vite que Snyder s’est investi personnellement dans son récit et va donc briser certains codes comme le déménagement par exemple. En effet, ce dernier est décidé par les parents qui subissent à plus grande ampleur le harcèlement de leur fille qu’elle ne le ressent elle-même. Ses parents vont donc renforcer la sensation de harcèlement de leur fille. Ainsi, plus le récit passe, plus on réalise que les parents sont au cœur de l’histoire et non Sailor. Et c’est justement ce point qui m’énerve. Snyder nous introduit le récit et son univers à travers la rencontre de Sailor et de ces fameuses wytches, mais par la suite, elle est bien moins exploitée que ses parents dans le récit. Par conséquent, le sentiment dominant est celui de la frustration de n’avoir découvert que la surface de l’univers qu’il nous proposait. On fait donc face à un univers qui a un potentiel non exploité.

Malgré tout, s’il reste un gros point positif à sauver de ce comics, ce sont les dessins de Jock. Dès les premières pages, le style graphique m’emporte encore plus facilement. Je retrouve des similitudes avec le style de Dave McKean, un style très expérimental qui ne plaira sans doute pas à tout le monde. Pour autant, les compositions de pages avec les tâches de couleurs renforcent le côté fantastique et surnaturel du comics, les traits plus épais utilisés pour la famille la fait ressortir des personnages annexes et enfin c’est quasiment un sans-faute dans la construction des pages. Des dessins puissants, intenses et des constructions de pages intelligentes, le génie de Jock en action. Le seul petit défaut est sans doute certains choix de couleurs utilisées par Matt Hollingsworth qui donne quelques bulles et quelques cases difficiles à lire.

Vous l’avez compris, Wytches n’est pas un mauvais comics à mes yeux, il est juste sous-exploité. J’ai trouvé la partie graphique juste sublime (c’est Jock en même temps) et j’ai été dès les premières pages transporté dans l’univers mis en place par Snyder. Pour autant, malgré la qualité du titre, je ne ressors de la lecture qu’avec un sentiment de frustration et l’impression d’avoir lu une introspection de Snyder. Mon seul souhait à présent est que Snyder me fasse mentir si suite on aura droit.

Pour comprendre nos notes subjectives : 
5/5 J'adore 
4/5 Très cool 
3/5 Sympa 
2/5 Sans plus 
1/5 Bof 
0/5 Pas pour moi

 
Passionné de cinéma, séries, sport, biathlon et de comics. Idolâtre Brian K. Vaughan et passionné de comics, je pense être exigeant sur tout mais au final je suis très bon public. Ou l'inverse...


Vos commentaires :

Accueil Forums [Review] Wytches Tome 1

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Dram00n, il y a 5 mois et 1 semaine.

  • Auteur
    Messages
  • #17545

    Dram00n
    Modérateur

    Wytches, c’est une revisite du mythe des sorcières avec un Y ! On y rencontre la famille Rooks qui va se confronter à une version très différente de ces êtres mythiques.

    [Retrouvez l’article de dram00n à l’adresse [Review] Wytches Tome 1]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.