Le 1er collectif comics de France

 


 
 

[review] Street Fighter II Tome 3

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
sois le premier

 

Point(s) fort(s) :


L'univers Street Fighter

Point(s) faible(s) :


Manque de surprises
Une fin clichée


 
En résumé
 

Ryu, Ken, Guile et tous les combattants se réunissent pour un feu d’artifice qui nous renvoie dans les bases du jeu vidéo. Des combat toujours aussi fidèles à l’univers et un scénario qui ne sort pas des clichés. Street Fighter fait le minimum et nous fait passer un bon moment sans nous renverser.

 
Infos techniques
 

Histoire : Ken Siu-Chong
Dessin : Jeffrey "Chamba" Cruz
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 3 semaines par

 
Dans le détail...
 
 

Final Round !

Tant de chemin parcouru, tant de coups distribués, de Hadoken balancés pour nous amener là, sur l’île de Shadaloo !

Les combattants ont brillamment passé les qualifications sur leur continent respectif et sont envoyés sur la terrible île vers le tournoi qui consacrera le meilleur des combattants. Ryu, Ken, Honda, Guile et tous les célèbres combattants de l’univers sont là. Deux tours du tournoi avant de rencontrer les mini-boss Sagat, Vega, Balrog puis le redoutable Bison ! Ce n’est pas un spoiler car c’est le principe de tout bon Street Fighter et avec, on l’espère un boss caché.

De mon côté, c’est avec un petit pincement au cœur que j’ai attaqué cette lecture, en effet c’est le dernier tome de la série Street Fighter. Je conçois que le scénario n’est pas d’une profondeur extrême, qu’il n’y pas de nouveautés et tout est extrêmement cliché. Mais si on attaque une série Street Fighter, on veut un bon gros tournoi entre nos chouchous. On veut voir Bison à terre en train de manger la poussière. Street Fighter, c’est un défouloir, un moment de détente en posant son cerveau sur la table basse du salon. Et pour ça, le titre réussit son pari !

Le tournoi est bel et bien là, certains combats sont un peu expédiés, mais les impératifs du nombre de pages impose cette cadence. Le final est ultra cliché, on aurait aimé quelque chose de nouveau, d’autant plus qu’il y avait de la place pour creuser quelques pistes de scénario à peine effleurées. On termine l’aventure avec un petit goût de “peut mieux faire” dans la bouche. Mais au-delà de ça, on a ce que l’on attend et on assiste à des combats sympathiques.

Graphiquement fidèle au jeu vidéo depuis le début de la série, ce tome respecte aussi le contrat mettant en comics nos combats tant répétés sur arcade et console.

Merci à Urban de m’avoir permis de revivre mes après-midi de massacre de clavier au travers des ces pages.

Final en sprint de cette série, le minimum syndical est livré, l’univers respecté, Bien mais peut mieux faire.
Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Au côté de Matt depuis le début de l'aventure LesComics.fr et même déjà présent pour La Sélection Comics, il essaye de mettre ses connaissances aux profits du groupe et de leurs demandes farfelues.


Vos commentaires :

Accueil Forums [review] Street Fighter II Tome 3

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Captain Talbot, il y a 2 semaines et 5 jours.

  • Auteur
    Messages
  • #23282

    Captain Talbot
    Admin bbPress

    Ryu, Ken, Guile et tous les combattants se réunissent pour un feu d’artifice qui nous renvoie dans les bases du jeu vidéo. Des combat toujours aussi fidèles à l’univers et un scénario qui ne sort pas des clichés. Street Fighter fait le minimum et nous fait passer un bon moment sans nous renverser.

    [Retrouvez l’article de benoit à l’adresse [review] Street Fighter II Tome 3]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.