Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Beastars

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
10 votants

 

Point(s) fort(s) :


Les personnages et leurs relations
Une série qui parle du passage à l'âge adulte avec brio
Un univers passionnant et incroyablement réussi
De l'émotion ! Plein d'émotion ! Une patte graphique unique

Point(s) faible(s) :


L'histoire qui avance parfois un peu lentement (mais c'est pas du tout dérangeant)


 
En résumé
 

L’histoire de Beastars se déroule dans un monde où évoluent des animaux anthropomorphes divisés en deux catégories : les carnivores et les herbivores. C’est dans cet univers que nous suivront notre héros : Legoshi, un jeune loup gris un petit peu timide de 17 ans. Un jour, Tem, l’un des acteurs du club de théâtre dont fait également partie Legoshi, est tué et dévoré par un carnivore…

 
Infos techniques
 

Scénario : Paru Itagaki
Dessin : Paru Itagaki
Encrage : Paru Itagaki
Editeur : ,
 
Publié 16 décembre 2019 par

 
Dans le détail...
 
 

C’est un peu comme Zootopie (mais en mieux)

Quoi ? Comment ça un manga ? Mais attendez un peu avant de juger, voyons ! Parce que Beastars, c’est rudement bien !

Déjà, qu’est-ce que c’est ? Beastars est un manga écrit et dessiné par l’auteure japonaise Paru Itagaki et a gagné de nombreux prix très prestigieux dans son pays d’origine. Et croyez-moi, c’était mérité. Mais commençons par résumer l’œuvre.

L’histoire de Beastars se déroule dans un monde où évoluent des animaux anthropomorphes divisés en deux catégories : les carnivores et les herbivores. C’est dans cet univers que nous suivront notre héros : Legoshi, un jeune loup gris un petit peu timide de 17 ans. Un jour, Tem, l’un des acteurs du club de théâtre dont fait également partie Legoshi, est tué et dévoré par un carnivore…

Une histoire de bouffe

La question de la relation entre herbivores et carnivores est le point central de Beastars. L’auteure, tout au long de son récit, va confronter son personnage principal à d’autres carnivores et, surtout, aux herbivores. Les relations qu’entretiendra notamment Legoshi avec la lapine Haru et le cerf Louis, deux personnages pour qui il développera très vite des sentiments complexes et ambigus, sont particulièrement subtiles et passionnantes.

Comment faire pour s’entendre avec des êtres dont on ressent instinctivement l’envie de s’en nourrir ? Voilà la grande interrogation qui tiraillera notre héros au fil des tomes. Beastars, à travers ses personnages et leurs relations, va aborder des thèmes tels que le racisme, la sexualité, l’acceptation de soi, le vivre ensemble et, plus largement du passage à l’âge adulte. Tout cela est fait avec une grande justesse. Rarement une bande dessinée n’aura proposé autant de personnages et des relations entre eux aussi réussies et crédibles.

L’un des éléments sur lequel l’auteure s’appuie tout particulièrement est le développement de son univers. Au travers du regard candide son héros, elle nous présente l’univers. De plus, elle réussit à le développer un peu plus à chaque tome. On découvre les particularités de chaque espèce, leur alimentation ainsi que les différentes institutions qui régissent cet univers. Mais c’est aussi la question des enfants inter-espèces qui est traitée.

Si le développement de cet univers peut parfois ralentir l’intrigue, ce choix se révèle terriblement gagnant tant cela est passionnant. Si vous êtes un amoureux des univers bien construits et cohérents, vous en aurez pour votre argent.

Des dessins surprenants

Pour ce qui est de la partie graphique, la série se démarque beaucoup des productions manga classique (l’auteure a, d’ailleurs, affirmé en interview qu’elle avait grandi en lisant peu de mangas) et se rapproche plus des productions occidentales. Si les débuts (surtout le tout premier chapitre) peuvent sembler un peu brouillons, le trait acquiert très vite une très grande qualité technique et une personnalité très unique. Le dessin transmet avec une perfection assez extraordinaire les émotions notamment par le biais des expressions faciales. Ce qui est d’autant plus impressionnant que les personnages sont des animaux. Beastars est un manga qui fera battre votre cœur et le dessin n’y sera assurément pas pour rien.

Beastars est, pour moi, sans aucun doute mon plus gros coup de cœur bande dessinée de ces trois ou quatre dernières années (oui. Carrément) et je ne pourrais jamais vous le conseiller assez. Signalons également que l’adaptation animée est actuellement en cours de diffusion et qu’elle fait tout à fait honneur à l’œuvre originale !

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

[signoff13


 
Je rêvais d'être le plus grand de tous les dresseurs. Finalement je fais des reviews de comics. C'est pas mal aussi


Vos commentaires :

Accueil Forums Beastars

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #31742
      SpicyCactus
      Participant

      L’histoire de Beastars se déroule dans un monde où évoluent des animaux anthropomorphes divisés en deux catégories : les carnivores et les herbivores. C’est dans cet univers que nous suivront notre héros : Legoshi, un jeune loup gris un petit peu timide de 17 ans. Un jour, Tem, l’un des acteurs du club de théâtre dont fait également partie Legoshi, est tué et dévoré par un carnivore…

      [Retrouvez l’article de spicycactus à l’adresse Beastars]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.