Le 1er collectif comics de France

 


 
 

The Manhattan Projects Tome 2

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
1 votant

 

Point(s) fort(s) :


Des idées et un univers toujours aussi riches.
Des personnages attachants.
Les dessins.

Point(s) faible(s) :


Une fin un peu abrupte et laissant la plupart des intrigues en suspens.
Un road trip spatial un peu long.


 
En résumé
 

The Manhattan Projects Tome 2 continue sur sa lancée en nous proposant toujours autant d’idées et de concepts originaux et passionnants. Hickman mélange faits réels et fiction à la perfection afin de nous offrir une histoire fluide et sans temps morts. On regrettera une fin assez brutale n’offrant pas les réponses attendues.

 
Infos techniques
 

Histoire : Jonathan Hickman
Dessin : Nick Pitarra, Ryan Browne
Couleur : Jordie Bellaire, Michael Garland
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 6 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Nucléaire

L’avis de Spider-Matt :

S

uite et fin de l’épopée de Jonathan Hickman qui revisite l’Histoire via les Projets Manhattan. J’avais adoré le premier tome qui nous offrait un univers riche, des idées folles et originales ainsi que des personnages plus intéressants les uns que les autres et je n’ai pas été déçu avec ce second volume. Hickman continue sur sa lancée et intègre des événements historiques importants dans son récit. Ainsi nous assistions à la crise des missiles de Cuba ou encore à l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy mais sous un jour totalement nouveau, loufoque, et toujours dans l’ambiance de la saga. Le passage nous narrant le meurtre de Kennedy en détails est traité avec humour et m’a bien fait rire quand on connaît un peu l’histoire des supposés complots se cachant derrière cette tragédie. Hickman détourne ici les faits réels et les rapports d’enquête afin de fusionner réalité et fiction d’une manière très maligne et surtout très agréable à lire. Les personnages sont très bien traités avec des personnalités bien à eux. Ainsi, nous pouvons retrouver Oppenheimer et sa guerre intérieur, un Einstein toujours aussi détaché de ses collègues ou ce bon vieux Feynman toujours en souffre douleur qui dit “oui” à tout. Sans oublier ce cher Youri Gagarine qui fera tout pour récupérer sa chère chienne Laïka perdue dans l’immensité de l’espace. Ce dernier est d’un naturel très naïf et généreux, ce qui le rend particulièrement attachant. D’autres personnages les rejoindront en route et il est assez bluffant de voir l’épaisseur que Hickman peut leur donner en seulement quelques pages.

L’histoire avance donc vite, c’est extrêmement fluide, les idées fusent dans tous les sens et Hickman jongle avec tous ces personnages en mélangeant faits réels et fictions tel un chef d’orchestre. Beaucoup de nouvelles pistes sont lancées et on sent que l’auteur bouillonne de créativité et qu’il a encore beaucoup de choses à nous raconter, mais tout à coup, tout s’arrête. Arrivé à la fin, beaucoup d’intrigues ne trouveront pas les réponses attendues et les 100 dernières pages se transforment en road trip spatial. Un road trip très sympathique, certes, mais j’attendais un véritable dénouement à cette série que je considère comme l’une des plus originales et novatrices de ces dernières années. Je tournais les dernières pages en me demandant pourquoi Hickman était parti dans cette direction dans les derniers numéros en abandonnant totalement la plupart de ses formidables personnages et aventures en route. Il paraît peu probable de le voir revenir sur le titre, connaissant l’auteur et toutes ses séries en suspens rien n’est moins sûr. Une pointe d’amertume à la fermeture de ce livre donc, mais je remercie Urban d’avoir publié l’intégralité de cette très belle série en deux très beaux volumes. La publication de ce titre avait été assez chaotique en France en passant d’abord chez Delcourt avec un premier petit volume n’ayant jamais eu de suite avant d’être repris par Urban assez longtemps après. Heureusement car ça aurait été malheureux de passer à côté de cette aventure extraordinaire. Même si le final m’a un peu frustré ça reste clairement l’une des meilleurs histoires de SF qu’il m’est été donné de lire.

Nick Pitarra et Jordie Bellaire signent la quasi totalité des planches de ce volume et c’est splendide. Les dessins sont très soignés et détaillés tandis que la mise en page est dynamique et s’adapte parfaitement au rythme du récit. Un visuel impeccable et qui se marie parfaitement à cette histoire.

Vous l’aurez compris The Manhattan Projects Tome 2 continue sur sa lancée en nous proposant toujours autant d’idées et de concepts originaux et passionnants. Hickman mélange faits réels et fiction à la perfection afin de nous offrir une histoire fluide et sans temps morts. On regrettera une fin assez brutale n’offrant pas les réponses attendues.

 

Ils ont kiffé :

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 


Vos commentaires :

Accueil Forums The Manhattan Projects Tome 2

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Spider-Matt, il y a 6 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #26767

    Spider-Matt
    Modérateur

    The Manhattan Projects Tome 2 continue sur sa lancée en nous proposant toujours autant d’idées et de concepts originaux et passionnants. Hickman mélange faits réels et fiction à la perfection afin de nous offrir une histoire fluide et sans temps morts. On regrettera une fin assez brutale n’offrant pas les réponses attendues.

    [Retrouvez l’article de spider-matt à l’adresse The Manhattan Projects Tome 2]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.