Le 1er collectif comics de France

 


 
 

RIP tome 5 : Fanette, mal dans la peau des autres

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
2 votants

 

Point(s) fort(s) :


Un cinquième opus de qualité dans la lignée du titre.
Une héroïne attachante.
De belles références artistiques.

Point(s) faible(s) :


Devoir attendre impatiemment la conclusion dans le tome 6.


 
En résumé
 

Elle est seule derrière son comptoir, jour après jour. Dérangée seulement par les mouches qui vrombissent et les clients qui glapissent. Elle s’ennuie ferme, prisonnière de ce bar décharné, prisonnière d’une mission qu’elle n’a pas choisi et qu’elle ne comprend même pas. Que fais-tu ici Fanette ? Qu’est-ce qui pourrait bien se passer dans cet endroit aussi mort que ton âme ? Pourquoi est-il si essentiel de le garder à l’œil, ce pauvre vieux ?

 
Infos techniques
 

Scénario : Gaëtan Petit alias "Gaet's"
Dessin : Julien Monier
Encrage : Julien Monier
Couleur : Julien Monier
Editeur :
 
Publié il y a 4 semaines par

 
Dans le détail...
 
 

“Comment pour la Fanette s’arrêta la chanson.” – Jacques Brel.

A

près 4 tomes d’excellentes factures, la saga thriller RIP est revenue ces dernières semaines dans un Tome 5 centré sur la mystérieuse Fanette. Toujours signée par Gaet’s et Julien Monier, cet avant dernier numéro nous plonge dans la vie de Fanette. On la connait comme la tenancière du bar où se détend l’équipe de bras cassés que nous connaissons depuis le 1er tome. Mais la belle a autre facette, une autre vie que celle de faire des cafés et d’envoyer bouler ses clients lourdingues.

Gaet’s toujours aux manettes…

Difficile de parler de cette 2nde vie sans divulgâcher ce tome et les précédents. Car tout est tellement tout est lié à l’intrigue. Elle est toujours brillamment servie par Gaëtan Petit depuis son 1er numéro. L’auteur maîtrise toujours autant son sujet et son histoire, nous menant toujours vers des surprises et un final des plus surprenants. On retient aussi toujours de belles références dans ses travaux disséminées ici et là qui ajoute du cachet à l’œuvre et à l’inspiration de son créateur.

…Et Monier toujours aussi doué!

Fidèle au poste, Julien Monier livre toujours une prestation qui colle bien à l’univers poisseux et sordide du récit. Ses traits caractéristiques font à nouveau des merveilles dans cette ambiance noire et glauque. Le dessin est excellent et caricatural, dans le bon sens du terme. Il fait ressortir l’aspect détestable de tous les personnages et l’esprit son esprit voire cradingue qui ressort.

Un titre toujours aussi MORTEL, dans tous les sens du terme!

Ce tome 5 de la saga RIP est dans la lignée des précédents : Mortellement jouissif! Profitez de cette lecture addictive, c’est ici l’avant dernier tome des énergumènes créés par Gaet’s & Monier.

Ils ont kiffé :

Si vous aimez nos contenus, vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Trentenaire originaire du Grand Ouest. Fan de ciné, de comics, de SF, d'Heroic Fantasy. Bercé par les années 80, forgé par le années 90, mes goûts pour la pop culture de ces deux décennies précises s'y retrouvent. Les années 80 m'ont fait découvrir les comics via les éditions Lug et l'univers Star Wars.


Vos commentaires :

Accueil Forums RIP tome 5 : Fanette, mal dans la peau des autres

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #42971
      Kit Fisto
      Modérateur

      Elle est seule derrière son comptoir, jour après jour. Dérangée seulement par les mouches qui vrombissent et les clients qui glapissent. Elle s’ennuie ferme, prisonnière de ce bar décharné, prisonnière d’une mission qu’elle n’a pas choisi et qu’elle ne comprend même pas. Que fais-tu ici Fanette ? Qu’est-ce qui pourrait bien se passer dans cet endroit aussi mort que ton âme ? Pourquoi est-il si essentiel de le garder à l’œil, ce pauvre vieux ?

      [Retrouvez l’article de kit-fisto à l’adresse RIP tome 5 : Fanette, mal dans la peau des autres]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.