Le 1er collectif comics de France

 


 
 

[Review] Southern Bastards Tome 4

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
4 votants

 

Point(s) fort(s) :


Une ambiance unique
Intrigue
Personnages bien construits


 
En résumé
 

De retour à Craw County, ville de la campagne profonde d’Alabama. Foot, magouilles, meurtres sont présents pour nous offrir une intrigue captivante et violente. Les camps se forment, les coups bas se dessinent, les dents tombent, laissez-vous prendre par ce comics qui ne vous laissera pas de marbre.

 
Infos techniques
 

Histoire : Jason Aaron
Dessin : Jason Latour
Couleur : Chris Brunner, Jason Latour
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 2 semaines par

 
Dans le détail...
 
 

Touchdown ?

Suite à des problèmes personnels les auteurs avaient décidé de prendre le temps avant de terminer les épisodes présents dans ce 4 ème tome entrainant une pause assez longue entre le tome 3 et le 4. Évidemment on ne peut être que compréhensif, certaines épreuves étant plus dures à passer que d’autres. Cependant l’annonce du retour de la série dans nos rayons a ravivé la flamme. On allait pouvoir retourner sur les terrains avec cette odeur de boue mêlée au sang caractéristiques de Southern Bastards… Welcome back on Alabama !

Autant pour certaines séries c’est dur de se replonger dans les intrigues, de remettre les personnages dans le bon contexte ainsi que les bonnes relations entre elles. Mais ici non, dès les premières pages tout était clair. Je retrouve les personnages qui m’ont tant marqué dans les 3 premiers tomes.

Retournons donc dans cette Amérique profonde au fin fond de l’Alabama, dans ce bled où tout tourne autour de l’équipe de football, où on ferme les yeux sur les magouilles et compagnie tant que la victoire est au rendez-vous. La rivalité entre villes adverses est à son comble, poussée a l’extrême mais avec des similitudes si l’on regarde nos campagnes et leur rivalité sportives. Dans Southern Bastards, la rivalité est aussi sur le terrain des magouilles et deals en tout genre mais avec un accord de principe: les affaires restent au vestiaire les soirs de match, le business ne doit pas interférer avec le sport. Saut que dans ce tome ce principe va devoir être violé entraînant une vague de violences et règlements de comptes comme savent nous en offrir les auteurs.
Ces derniers nous replongent avec délice dans cette ambiance et en plus font entrer en jeu Roberta, la fille d’Earl Tubb qui a marqué les premiers tomes et qui impacte la suite de son ombre. Roberta a le tempérament de feu de son père et est bien décidée à laver le linge sale de la ville. Dans cette série, personne n’en sortira indemne.
Dans ce quatrième tome, la violence tâche les pages et les vestes se retournent rapidement avec le parfum de défaite qui accompagne l’équipe depuis la mort d’un des coachs dans le tome précédent. Les auteurs savent nous captiver et on en redemande, pas de temps morts dans la vie de Craw County.

L’association des “Jason” (Jason Aaron et Jason Latour) continue à faire des merveilles et nous promet une suite aux retournements de situations multiples. Les personnages ont une vraie âme et tous servent l’histoire d’une manière ou d’une autre. Une mention spéciale pour la mise en couleurs qui participe a l’immersion dans l’histoire. Elles sont assez sombres avec la dominante rouge comme le maillot des rebs et le sang bien sûr.

Southern Bastard est un récit percutant qui va forcément mal finir.

La note de Ben

 

 

L’avis de Spider-Matt :

J

‘ai directement accroché à l’histoire de Southern Bastards. L’histoire en elle-même n’avait rien d’extraordinaire, mais Jason Aaron avait réussi à me captiver avec son histoire de Rednecks dirigés par un coach violent et dominateur qui avait le pouvoir sur une ville toute entière. L’ambiance poisseuse du récit et la profondeur donnée aux personnages rendaient l’ensemble captivant. Après une longue pause j’avais donc hâte de lire la suite de ces aventures, surtout que la fille de Earl Tubb, Roberta, entrait dans la danse.

Et malheureusement cette suite n’était pas à la hauteur de mes espérances. Tout va beaucoup trop loin et les conflits que doit gérer le Coach Euless Boss prennent une ampleur disproportionnée. Ce qui m’avait séduit dans les tomes précédents était la manière dont le Coach tenait la ville. Comment il la gérait et s’imposait en leader. Comment il gardait le contrôle sur les habitants de Craw County. Ici, nous tombons dans une surenchère de violence qui s’étend bien au-delà des limites de la ville et le récit se transforme en une sorte de scénario de film mafieux. Tout le monde en veut à tout le monde et je n’arrive plus à m’attacher aux personnages que j’avais appris à connaître. On se retrouve dans une sorte de zone de guerre où tout est permis et où tout est justifié par l’amour du football. La ville sombre dans le chaos mais les habitants ne bronchent pas car leur équipe est sacrée. Bref, l’histoire prend une direction qui m’a perdu en route.

J’attendais beaucoup de l’arrivée de Roberta, mais au final son désir de vengeance et la soif de sang qui découlent du meurtre de son père contrastent totalement avec les sentiments qu’elle portait à celui-ci. Ok, son père est mort et elle réclame justice… mais de là à se transformer en une sorte de Rambo pour un père dont elle n’était pas spécialement proche ? Ça ne colle tout simplement pas.

Jason Latour continue son excellent travail en retranscrivant à la perfection l’ambiance crasseuse de l’histoire. Tout est sombre et austère avec toujours cette couleur rouge omniprésente qui appuie sur la facette violente du récit.

Southern Bastards tome 4 m’a très clairement déçu en partant dans une direction qui ne me plaît tout simplement plus. On s’éloigne du sujet de départ et tout est prétexte à plus de violence. L’arrivée de la fille de Earl Tubb n’apporte finalement rien à l’histoire et je ne trouve pas le personnage bien écrit. Une suite très faible pour une série qui nous promettait tant.

La note de Spider-Matt

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Au côté de Matt depuis le début de l'aventure LesComics.fr et même déjà présent pour La Sélection Comics, il essaye de mettre ses connaissances aux profits du groupe et de leurs demandes farfelues.


Vos commentaires :

Accueil Forums [Review] Southern Bastards Tome 4

Ce sujet a 1 réponse, 2 participants et a été mis à jour par  Matt, il y a 1 semaine et 4 jours.

  • Auteur
    Messages
  • #23360

    Captain Talbot
    Admin bbPress

    De retour à Craw County, ville de la campagne profonde d’Alabama. Foot, magouilles, meurtres sont présents pour nous offrir une intrigue captivante et violente. Les camps se forment, les coups bas se dessinent, les dents tombent, laissez-vous prendre par ce comics qui ne vous laissera pas de marbre.

    [Retrouvez l’article de benoit à l’adresse [Review] Southern Bastards Tome 4]

  • #23480

    Matt
    Admin bbPress

    Ce titre est très réussi. Il est violent mais à dessein. C’est une bombe 🙂

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.