Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Absolute Carnage

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
38 votants

 

Point(s) fort(s) :


Une ambiance cataclysmique superbement rendue.
Le travail sur les relations entre les personnages.
Les dessins.

Point(s) faible(s) :


Une édition avec les épisodes de la série Venom aurait été un plus.
Y a-t-il un intérêt à découper un arc pour en faire un event ?


 
En résumé
 

Let there be Carnage ? Après une publication en softcovers, Absolute Carnage revient en VF chez Panini dans une édition intégrale avec les épisodes de l’event. Carnage VS Venom Alors, petit préambule si vous voulez en profiter pleinement. Absolute Carnage est issu des pages du run sur Venom de Donny Cates et Ryan Stegman. Ainsi, […]

 
Infos techniques
 

Scénario : Donny Cates
Dessin : Ryan Stegman
Encrage : JP Mayer
Couleur : Frank Martin
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 2 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Let there be Carnage ?

Après une publication en softcovers, Absolute Carnage revient en VF chez Panini dans une édition intégrale avec les épisodes de l’event.

Carnage VS Venom

Alors, petit préambule si vous voulez en profiter pleinement. Absolute Carnage est issu des pages du run sur Venom de Donny Cates et Ryan Stegman. Ainsi, pour appréhender parfaitement l’intrigue, je vous conseille de lire le tome 1 et le tome 2. Vous pouvez oublier les tomes 3 et 4, ils ne sont pas utiles à la compréhension. Toutefois, je vous recommande de lire le tome 5 de Venom : Absolute Carnage avec les épisodes liés et qui apporte des compléments à l’intrigue. Et si vous êtes collectionneur, l’édition Absolute vous permettra de tout avoir dans un gros tome qui vous pète les bras !

En ce qui concerne l’intrigue, on va ici voir un affrontement entre Venom et Carnage, ce dernier souhaitant amener Knull, le dieu des symbiotes sur Terre. Pour cela, il a en sa possession une arme redoutable permettant de contrôler n’importe qui ayant été en contact avec le symbiote un jour ou l’autre. Alors, soyons clairs : fans de la subtilité, barrez-vous ! Ici, ça défonce, ça charcle et ça défouraille ! Et si vous n’avez rien compris, allez lire le tome 1 de Venom !

Le run de Venom alterne très efficacement les moments de bravoure épiques et grandiloquents avec des épisodes plus intimes. Ici, Eddie Brock, porteur de Venom a découvert Dylan, un ado avec lequel il entretient des liens dont je tairai la nature. Venom a fui Eddie, étant devenu très faible suite aux évènements des tomes 1 et 2. Le premier chapitre va remettre cela en place très efficacement. Bien entendu, vous risquez d’être paumé si vous n’avez pas lu les aventures précédentes.

De là, tout va s’enchaîner très rapidement et avec un rythme parfaitement géré. La menace de Carnage va vite devenir assez puissante et redoutable. Donny Cates offre un récit d’action généreux qui sait nous surprendre et nous tenir en haleine jusqu’à une fin frontale et choquante.

Carnage total !

Comme le run, le récit est donc très bon car porté par une action excellemment mise en place et des personnages acculés, devant faire des choix douloureux. Avec Venom, on retrouve Spider-Man qui lui file un coup de main. Leurs dialogues sont très bons, montrant toutes les étapes qu’ils ont franchi. On sent un amour immodéré du scénariste pour ces héros, humains face à des Dieux et une situation qui ne cesse d’empirer.

Alors, comme tout event, il y aura toujours le problème des tie-ins. Ici, certains morceaux de l’intrigue ne se concluent pas et il faut donc lire quelques tie-ins pour saisir l’ensemble. Néanmoins, lire seulement Absolute Carnage, avec les épisodes de Venom donne un tout compréhensible et passionnant à lire. La relation entre Eddie et Dylan, avec l’ajout de Spidey et quelques autres personnages à découvrir, offre un récit qui parvient à rester focalisé sur ses personnages, malgré la tonne d’action.

Régal oculaire !

Et pour assurer cette action, Ryan Stegman arrache tout ! Il se défonce pour être au niveau de son scénariste et propose des planches magnifiques. Le travail de colorisation de Frank Martin apporte aussi beaucoup, rendant superbement cette ambiance apocalyptique. L’ensemble offre un travail visuel saisissant. La première apparition de Carnage est grandiose, magnifiant le personnage et lui donnant une touche horrifique réussie. L’ensemble du récit propose ainsi des grands moments magnifiques mais sait aussi bien rendre les moments intimes. Même si les visages ne sont pas les plus grandes réussites de l’artiste, il parvient quand même à nous impliquer.

Bref, cette édition d’Asbolute Carnage en intégrale VF dispo chez Panini Comics permet d’apprécier dans son ensemble le récit cataclysmique concocté par Donny Cates et Ryan Stegman. Épique mais humain, c’est un récit brut et violent qui nous plonge dans une ambiance sombre très réussie et parfaitement mise en images.

Ils ont kiffé :

 

Si vous aimez nos contenus, vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 

Merci


Les mots clé de cet article
avis critique review

 
Comics Grinch râle beaucoup. Son origine vient de ses nombreuses grincheries envers BvS. Ayant gonflé sa petite amie avec ça, elle lui suggéra d'en parler avec d'autres. Ce fût chose faite. Vénère Grant Morrison, conchie Mark Millar.


Vos commentaires :

Accueil Forums Absolute Carnage

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #39936
      Comics Grinch’
      Maître des clés

      Let there be Carnage ? Après une publication en softcovers, Absolute Carnage revient en VF chez Panini dans une édition intégrale avec les épisodes de
      [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse Absolute Carnage]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.