Le 1er collectif comics de France

 


 
 

[Review] Marvel Legacy Avengers Tome 7

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
10 votants

 

Point(s) fort(s) :


Les Avengers au top avec un final magistral de No Surrender.

Point(s) faible(s) :


Invincible Iron Man qui clôt un run médiocre.


 
En résumé
 

Marvel Legacy Avengers Tome 7 clôt l’arc No Surrender de manière magistrale. Un combat épique comme on aimerait en voir plus souvent. À l’inverse le dernier numéro de Bendis sur Invincible Iron Man est mauvais et ne sauve pas une série qui fût sous assistance respiratoire tout du long.

 
Sommaire
 

Episode 1 : Avengers : Jusqu'à la mort 14
Episode 2 : Avengers : Jusqu'à la mort 15
Episode 3 : Avengers : Jusqu'à la mort 16
Episode 4 : Invincible Iron Man : À la recherche de Tony Stark 8
Editeur Kiosque :
 
Publié 16 janvier 2019 par

 
Dans le détail...
 
 

L’avis de Spider-Matt :

 

Avengers :

Histoire : Mark Waid, Al Ewing, Jim Zub
Illustrations : Kim Jacinto, Stefano Caselli, Pepe Larraz
Couleurs : David Curiel
C

e mois-ci marque la fin de l’arc No Surrender qui nous aura tenu en haleine quelques mois tout de même ! La bataille finale contre le Challenger a enfin lieu et les Avengers vont tout faire pour remporter la victoire . Alors, on en dit quoi de ce final ?

Les scénaristes n’y sont pas allé de main morte pour cette conclusion et nous offrent un final grandiose. Une bataille épique réunissant la quasi totalité des Avengers (réservistes compris) comme on en avait pas vu depuis longtemps. Chaque personnage apporte sa pierre à l’édifice et aide à son niveau (oui, même Écureuillette). L’urgence de la situation est vraiment palpable et tout va très vite. Plusieurs plans sont mis à exécutions simultanément et les protagonistes fourmillent d’idées pour en sortir vainqueurs. Que ce soit l’utilisation peu banale des pouvoirs de certains héros ou des décisions difficiles à prendre, chacun est prêt à tous les sacrifices pour sauver l’humanité. Les scénaristes développent aussi un thème qui leur est chère depuis le début de cet arc : c’est quoi être un Avenger ? Et ils y répondent d’une très belle manière. Certains passages sont vraiment grandioses et quelques personnages comme Pietro ou même Voyager se démarquent et prennent une toute autre dimension. C’est bien simple, Pietro est tellement bien traité dans cette dernière partie qu’on se dit qu’il pourrait très bien avoir la carrure et l’importance d’un Flash dans l’univers Marvel si un scénariste le voulait vraiment. Un très bon final qui laisse le champ libre pour l’arrivée de Jason Aaron dès le mois prochain sur le titre.

Et pour parfaire l’ensemble, les dessins sont magnifiques. Les pleines pages sont légion, les scènes de combats sont superbement représentées et la construction des planches rend le tout très dynamique. Le style des trois dessinateurs se marient très bien et sont cohérents entre eux ce qui n’a pas pour effet de nous faire décrocher. Pour finir, David Curiel apporte un vrai plus avec sont traitement des couleurs.

Une note pour cette série :

 

Invincible Iron Man :

Histoire : Brian M. Bendis
Illustrations : Stefano Caselli, Alex Maleev, David Marquez, Daniel Acuna,
Leinil Francis Yu & Gerry Alanguilan, Jim Cheung, Mike Deodato Jr, Mark Bagley, 
Andrew Hennessy & Scott Hanna, Andrea Sorrentino 
Couleurs : Marte Gracia, Alex Maleev, Daniel Acuna, Guru E-FX, Romulo Fajardo, 
Marcelo Maiolo, Rachelle Rosenberg
E

t nous assistons à la fin du run de Bendis sur Iron Man avec Invincile Iron Man 600. Et franchement ? Ce n’est pas bon. Je n’ai pas du tout aimé le travail de Bendis sur le titre et ce numéro ne fait que confirmer mon avis. Toutes les intrigues installées et qui ont traînées en longueur des mois durant sont clôturées à la va-vite en quelques pages. La preuve que quand il le veut il peut accélérer. Il arrive toutefois encore à prendre quelques décisions scénaristiques malheureuses en les mettant en scène de manière catastrophique. Un désastre jusqu’au bout. Pas évident pour Dan Slott de devoir passer après tout ce bazar mais j’espère qu’il arrivera à remonter le niveau ! En même temps pire, ce serait difficile…

Pour la partie graphique, une pléiade d’artistes se relaient pour ce dernier numéro. Trop d’artistes. On change de style graphique et ce, parfois radicalement, toutes les quatre pages. C’est assez fatiguant, pas fluide et ça passe assez mal. Mais ce n’est pas pour ça que les dessins ne sont pas bons, au contraire. Je retiendrai notamment Alex Maleev qui nous livre encore une fois des planches à couper le souffle.

Une note pour cette série :

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 


Vos commentaires :

Accueil Forums [Review] Marvel Legacy Avengers Tome 2

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Spider-Matt, il y a 12 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #19768

    Spider-Matt
    Modérateur

    Marvel Legacy Avengers Tome 2 conclu bien le crossover Avengers/Champions même si celui-ci ne brille pas par son originalité. Quant à Iron Man, le récit prend des longueurs qu’il aurait fallu éviter. La partie graphique de l’ensemble de ces épisodes en est l’atout majeur.

    [Retrouvez l’article de spider-matt à l’adresse [Review] Marvel Legacy Avengers Tome 2]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.