Le 1er collectif comics de France

 


 
 

[Review] Wonder Woman Terre-Un Tome 1

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
2 votants

 

Point(s) fort(s) :


Des origines qui reviennent aux racines des travaux de William Moulton Marston
Des dessins sublimes
Des découpages fous
Un récit féministe
Une célébration de l'héroïne

Point(s) faible(s) :


Une structure trop classique


 
En résumé
 

Wonder Woman Terre-Un revisite les origines du personnage dans un récit hors-continuité. Un comics féministe, passionnant et aux dessins sublimes !

 
Infos techniques
 

Histoire : Grant Morrison
Dessin : Yanick Paquette
Encrage : Yanick Paquette
Couleur : Nathan Fairbairn
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié 15 septembre 2017 par

 
Dans le détail...
 
 

Retour aux sources de Wonder Woman

L’avis de Comics Grincheux :

W

onder Woman Terre-Un commence assez brutalement et défini bien ce qui va guider Grant Morrison et Yanick Paquette pendant tout le récit. Ainsi, ils replacent les Amazones comme un peuple de femmes fortes qui se défont des brimades des hommes grâce à leur beauté naturelle et à leur intelligence. C’est donc avant tout l’histoire de femmes qui décident grâce à leur libre-arbitre. L’histoire va reprendre les éléments classiques que l’on connait tous pour le personnage entre l’arrivée de Steve Trevor sur l’île, le départ de Diana pour les Etats-Unis et sa découverte de ce monde inconnu. Mais au-delà de cet aspect classique, c’est surtout la façon dont Grant Morrison va faire les choses qui sera intéressante puisqu’il va reprendre le côté indépendant de Diana mais aussi la passion de son créateur, William Moulton Marston, pour le bondage et le sadomasochisme pour faire de Wonder Woman une icône féministe telle qu’elle ne l’a plus été depuis des années. Ainsi, elle devient son propre chef comme l’illustre la scène qui figure sur la couverture. Comme souvent chez l’auteur, ce sont les jeux sur les symboles qui nous font comprendre le discours et pour dérouler son intrigue, il va puiser dans l’histoire du personnage.

Ainsi, à son retour sur l’Ile, Diana se verra juger par ses sœurs en se soumettant naturellement à leur autorité, non par contrainte mais par choix. Car Wonder Woman est une femme libre qui fait ses choix en son âme et conscience. Elle est un personnage fondamentalement bon, aimant et guidé par la volonté de disperser le bien autour d’elle avec selon ses propres règles. Sans jamais tomber dans la caricature, Grant Morrison permet alors à son personnage de rayonner, comme lors de cette scène à l’hôpital ou lors du jugement. L’auteur montre qu’elle n’est soumise à aucune autre autorité que la sienne. Surtout, il met en lumière les failles de notre société patriarcale et machiste qui abaisse les femmes au rang d’êtres faibles. Ainsi, aucune femme ne devrait dépendre de la volonté d’un autre, surtout pas de celle d’un homme. Egalement, le récit de Grant Morrison va, par le prisme de Etta Candy, montrer qu’on peut être une femme forte, libre et indépendante en se moquant du regard des autres. Malheureusement, le manque de subtilité de certaines répliques sur le personnage empêche réellement de saluer cet effort. C’est dommage parce qu’il y avait quelque chose à creuser.

Tous ces symboles et ce discours sont magnifiés par les dessins de Yanick Paquette qui, en reprenant des découpages qui forment des odes à la féminité donne un corps au script de son collègue. Les pages sont belles, très belles et les couleurs explosent littéralement. Il y a, entre les deux artistes, une vraie complicité, quelque chose proche de l’alchimie qui leur permet de dresser une histoire d’origines plus qu’intéressante mais surtout nécessaire. Si on devait adresser un bémol, ce serait finalement le manque de rythme du récit et sa structure trop classique qui déçoivent quand on connait l’auteur qu’est Grant Morrison.

En bref, si vous aimez l’icône féministe que représente Wonder Woman, je ne peux que vous conseiller d’acheter ce tome. Il représente la quintessence de ce qu’elle est et met à l’amende bon nombre de récits sur le personnage, ne serait-ce que par la complicité entre l’auteur et son dessinateur.

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Comics Grincheux est un râleur compulsif. Il râle sur tout et à force de râler sur Batman V Superman et la renumérotation Marvel, il a décidé d'ouvrir un blog pour raconter ce qu'il aime et surtout ce qu'il n'aime pas. Et maintenant, il râle avec les amis de LesComics.fr mais propose aussi des analyses de la narration des auteurs.


Vos commentaires :

Accueil Forums [Review] Wonder Woman Terre-Un Tome 1

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Comics Grincheux, il y a 1 an.

  • Auteur
    Messages
  • #17199

    Comics Grincheux
    Admin bbPress

    Wonder Woman Terre-Un revisite les origines du personnage dans un récit hors-continuité. Un comics féministe, passionnant et aux dessins sublimes !

    [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse [Review] Wonder Woman Terre-Un Tome 1]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.