Le 1er collectif comics de France

 


 
 

[Review] Doctor Strange Legacy Tome 1

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
5 votants

 

Point(s) fort(s) :


Accessible
L'écriture de Donny Cates

Point(s) faible(s) :


Les dessins pas oufs


 
En résumé
 

En résumé, une lecture rafraîchissante qui ancre le personnage du Dr Stange dans le futur de Marvel. Sans pour autant avoir été conquis, Donny Cates a une fois de plus suscité mon intérêt et j’attends le second tome avec impatience.

 
Infos techniques
 

Histoire : Donny Cates
Dessin : Gabriel Hernandez Walta
Couleur : Jordie Bellaire
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié 20 février 2019 par

 
Dans le détail...
 
 

Etrange Loki !

L’avis de Jé :

J

e n’ai pas particulièrement d’attirance pour le Dr Strange… Je suis convaincu que ce n’est pas le meilleur moyen de commencer une Review sur un comics mais ça a au moins le mérite d’être honnête et de soulever une question intéressante : Pourquoi acheter Dr Strange Legacy si on est pas attiré par le personnage ? En ce qui me concerne cela tient uniquement au nom du scénariste qui œuvre sur ce titre : Donny Cates. Depuis quelques temps j’admets qu’il m’impressionne sur chacune de ses prestations. De Thanos en passant par Venom, ce scénariste est un véritable vent de fraîcheur au sein de la maison des idées. Il ne m’en fallait pas plus pour me jeter sur ce titre pour voir si Donny Cates serait capable de me faire apprécier ce bon vieux Dr Strange.

Premier point positif, même si on n’a jamais lu les précédents épisodes du Dr Strange, il est aisé de rentrer dans l’histoire. Donny Cates, sans révolutionner le titre pour autant, parvient à jouer de bonne manière sur l’ambivalence des personnages. Loki est un vilain emblématique et le voir dans le rôle de protecteur de la Terre ne manque pas de piquant. Et on peut en dire autant à propos du Dr Strange en le voyant emprunter des chemins tortueux pour tenter de récupérer son titre. Les dessins de Gabriel Hernandez Walta font mouche et collent parfaitement à ce récit et à son ambiance. J’ai particulièrement apprécié le design du Dr Strange au travers des numéros ainsi que les références à la mythologie Asgardienne.

En résumé, une lecture rafraîchissante qui ancre le personnage du Dr Stange dans le futur de Marvel. Sans pour autant avoir été conquis, Donny Cates a une fois de plus suscité mon intérêt et j’attends le second tome avec impatience.

La note de Jé :

 

L’avis de Spider-Matt :

L

e moins que l’on puisse dire c’est qu’avec cette entrée dans l’ère Legacy, Donny Cates frappe fort. Sans savoir pourquoi nous nous retrouvons avec un Loki détenteur du titre de Sorcier Suprême. Mais qu’a-t-il bien pu se passer pour que le prince du mensonge occupe ces fonctions ?

Comme mentionné par , pas besoin d’être un expert du Dr Strange pour lire ce tome. Et ce n’est pas une obligation non plus de lire la suite tant ce volume se suffit à lui-même. On y retrouve un Dieu de la malice grimé en Stephen Strange et nous allons découvrir peu à peu comment la situation a pu en arriver là. Un gros travail est fait sur Loki qui est plus mystérieux que jamais. J’avais vraiment du mal à savoir s’il était sincère dans ses actes ou si, comme à son habitude, il voulait encore une fois tromper son monde. Cates reprend le thème abordé par Jason Aaron dans son run précédent, à savoir le prix à payer quand un magicien utilise les forces mystiques. Il prolonge ainsi le travail de son compère en douceur en le liant à son intrigue bien à lui. En effet, Strange va tout faire pour récupérer ses pouvoirs. Il va accepter un temps la déchéance de son titre mais son ego va vite reprendre le dessus et tous les moyens seront bons afin de récupérer ses pouvoirs. Pour lui, il n’est pas envisageable de parler avec le serpent qui a pris sa place et seule la force pourra lui rendre ce qu’il a perdu. Et cela même s’il doit jouer avec des forces pouvant mettre le monde en péril. Cette histoire m’a rappelé le passage de Jason Aaron sur Hulk quand lui et son alter ego, le Dr Bruce Banner, se voient séparés et libres de faire leur vie chacun de leur côté. Hulk va bien le prendre mais Banner va tomber dans la folie afin de récupérer le pouvoir du géant de jade. Ici c’est moins marqué et plus subtil mais Cates appuie sur le caractère puéril de Strange dans cette situation. Il a tout perdu et est prêt à tout pour y remédier. Les dialogues et les situations sont très bien travaillés. Tantôt souffre douleur ou dominant, les rôles s’inversent fréquemment et les deux protagonistes principaux assurent un spectacle sans temps mort.

La partie graphique est très bien exécutée bien qu’un peu sage dans la construction des planches. On notera aussi l’excellent travail de Mike Del Mundo sur les différentes couvertures.

Une belle réussite que ce tome 1 de Doctor Strange Legacy. Le postulat de départ pique le lecteur, l’accroche et ne le lâche plus. Les personnalités de Stephen Strange et de Loki sont très intéressantes et nous apportent une réflexion bien construite sur ce qu’une personne est prête à faire afin de récupérer ce qui lui a été dérobé.

La note de Spider-Matt :

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 


Vos commentaires :

Accueil Forums [Review] Doctor Strange Legacy Tome 1

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  , il y a 9 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #26001


    Modérateur

    Etrange Loki ! Je n’ai pas particulièrement d’attirance pour le Dr Strange… Je suis convaincu que ce n’est pas le meilleur moyen de commencer une Re
    [Retrouvez l’article de rubriques-de-je à l’adresse [Review] Doctor Strange Legacy Tome 1]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.