Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Harley & Ivy

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
10 votants

 

Point(s) fort(s) :


Le dessin.
La fin.

Point(s) faible(s) :


Des personnages expédiés.
Une trame peu claire.


 
En résumé
 

Situé après les évènements de Heroes in Crisis, Harley & Ivy met en scène une course pour la survie d’une Ivy se remettant difficilement alors qu’elle est prise en chasse par l’Homme Floronique. Un road trip parsemé de micro-aventures, dont l’enjeu se perd parfois, mais dont les dessins remontent le niveau !

 
Infos techniques
 

Scénario : Jody Houser
Dessin : Adriana Melo
Encrage : Mark Morales, Wade Von Grawbadger
Couleur : Hi-Fi
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 3 mois par

 
Dans le détail...
 
 

L’herbe est plus verte ailleurs

Un titre dédié à Harley Quinn et Poison Ivy, comment résister ? Voir un titre centré sur ce couple avait tout d’une promesse. Il y a tant à dire, tant de belles choses à faire autour de ce duo. Les sujets autour desquels elles peuvent graviter sont aussi vastes qu’intéressants. Mais il y a également tout le risque d’une attente forte : la déception.


Post Heroes in Crisis

Les aventures de ce tome se déroulent après l’évènement Heroes in Crisis. Et pour ceux qui ne l’auraient pas lu, le récit a l’intelligence de replacer le contexte suffisamment pour ne pas avoir à refermer le tome pour aller lire le récit de Tom King. Pour faire simple sans divulgâcher, Ivy se remet péniblement des évènements, sous la bienveillance de Harley. Cette dernière désire mettre un terme à leur vie de criminelles, de repartir de zéro. Sa principale motivation est de devenir des Super-Héroïnes, et c’est d’ailleurs le point qui va la mener tout le long du récit. Et pour bien faire, leur premier vilain ne se fait pas attendre, puisque l’Homme Floronique vient directement sonner à leur porte. Ainsi, se déclarant Champion de la Sève, il désire faire sienne Ivy, lançant l’intrigue d’une Ivy trop fragile encore pour lutter, obligée de fuir avec Harley pour sa survie.

Road Trip en panne

C’est ainsi que Jody Houser lance un road trip avec Poison Ivy et Harley Quinn, afin de… bah, je sais plus trop au final, faire des mini aventures au sein de la principale ? Il est tout d’abord question de faire retrouver ses pleines capacités à une Ivy trop faible pour interagir pleinement avec la Sève. L’occasion de faire apparaître un personnage connu du bat-univers, mais aux motivations finalement floues, et rapidement abandonné. Leur balade en voiture les amènera alors dans un décor fait pour Harley, avec une nouvelle micro-aventure avant de les amener au final.

Et contrairement à ce que ça laisse penser, tout ne va pas vite non. Il y a une gestion du tempo, avec un récit qui va vite dans son ensemble, mais prend parfois le temps de se poser par instant sur la relation entre les deux femmes. On regrette cependant que ce soit de manière fugace. Ce n’est vraiment que dans les dernières pages qu’on sent de la tension dans le récit, et qu’on commence à effleurer ce lien particulier entre Ivy et Harley. Et c’est vraiment dommage. Tout comme les personnages, ce n’est finalement que de passage dans le récit.

Un peu de beauté

Ceci dit, le titre se rattrape toutefois dans les dessins. Adriana Melo livre ici un travail captivant, et ceci dans tous les environnements du récit. Elle a une régularité dans les personnages, et dans le traitement des multiples décors, rendant plaisante à l’œil la lecture. C’est pleinement par le dessin qu’on plonge dans notre histoire, se réfugiant dans les cases plutôt que dans les bulles. La découpe et le trait participent d’ailleurs grandement au tempo du récit, avec des compositions de page bien éclatées.

Harley & Ivy est pour moi une déception. On sent des idées intéressantes, mais le titre est brouillon. Tout est expédié trop rapidement, on saute d’un point à l’autre sans trop comprendre ce que l’autrice voulait amener. Ne reste que la fin du récit, et donc la frustration qui va avec. On est bien loin du Gotham Siren, voire même du Harley Quinn Road Trip Special paru dans le tome 4 de Harley Quinn. Heureusement, le titre se distingue par des planches plaisantes et bien travaillées !

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.


 
Ombre planant au dessus de Lescomics City, traquant sans répit les fautes dans les ruelles de nos articles. Et de temps en temps, il prose sa patte également.


Vos commentaires :

Accueil Forums Harley & Ivy

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #36441
      ChtiDkois
      Participant

      Situé après les évènements de Heroes in Crisis, Harley & Ivy met en scène une course pour la survie d’une Ivy se remettant difficilement alors qu’elle est prise en chasse par l’Homme Floronique. Un road trip parsemé de micro-aventures, dont l’enjeu se perd parfois, mais dont les dessins remontent le niveau !

      [Retrouvez l’article de chtidkois à l’adresse Harley & Ivy]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.