Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Future State Justice League Tome 1

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
4 votants

 

Point(s) fort(s) :


Des contextes futurs souvent intéressants.
Les dessins qui tabassent (sauf pour Nubia).
La mise en avant de nouveaux personnages.

Point(s) faible(s) :


Nubia, pas très intéressant.
Des contextes souvent trop sombres


 
En résumé
 

No Future Future State débarque en France et Urban Comics fait les choses très bien en regroupant les différentes séries parues selon trois grandes familles : celles liées à Batman, celles liées à Superman et celles liées aux autres dans ce tome Future State Justice League. Deux de ces trois familles auront le droit à deux […]

 
Infos techniques
 

Scénario : Brandon Vietti, Tim Sheridan, Brandon Thomas, Ram V, L.L. McKinney, Robbie Thompson
Dessin : Dale Eaglehsam, Will Conrad, Rafa Sandoval, Eduardo Pasignia, Daniel Sampere, Marcio Takara, Alitha Martinez, Javier Fernandez
Couleur : Mike Atiyeh, Adriano Lucas, Alejandro Sanchez, Marcelo Maoiolo, Adriano Lopes
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 3 semaines par

 
Dans le détail...
 
 

No Future

Future State débarque en France et Urban Comics fait les choses très bien en regroupant les différentes séries parues selon trois grandes familles : celles liées à Batman, celles liées à Superman et celles liées aux autres dans ce tome Future State Justice League. Deux de ces trois familles auront le droit à deux tomes, concluant toute la période Future State en cinq tomes. Superman se contentant d’un maxi tome. Mais on reviendra dessus à sa sortie.

Futur Quoi ?

Alors, Future State, c’est quoi pourriez-vous vous demander ? Eh bien, c’est le futur potentiel de l’univers DC. Des potentialités que voient les héros avec la fin de Death Metal. Pas besoin de lire les snyderies pour comprendre quoique ce soit. Ici, on a surtout à faire à des séries écrites par ceux et celles qui seront le future de l’univers DC Comics. Des noms comme Ram V, Brandon Thomas ou encore Tim Sheridan ne vous disent peut-être rien mais c’est une avant-garde qui préparent le terrain et sera en charge des séries DC Comics qui devraient arriver en 2022 chez Urban Comics. Enfin, si tout va bien puisque l’éditeur n’a toujours rien communiqué, ni à la presse, ni aux libraires.

Soulignons ici l’excellent travail opéré par l’éditeur puisque les séries sont publiées dans l’ordre chronologique. Lors de sa sortie en VO, Future State avait un immense défaut : les séries sortaient n’importe comment. Certaines se déroulant en 2027 sortaient après d’autres se déroulant en 2050. Et ça, c’était quand on arrivait à comprendre l’année où se déroulait les séries. DC Comics avait sorti une frise chronologique mais n’avait pas jugé pertinent de l’intégrer dans les numéros. Si bien que l’on ne comprenait pas grand-chose aux liens entre les séries, à moins d’être assidu.e.s. Bref, c’est un excellent point car on se rend compte des liens qui existent entre les trois premières séries : Flash, Teen Titans et Shazam. Pour les deux dernières, c’était évident mais croyez-moi, je n’avais pas vu le lien entre la première et les autres. Manque d’attention ? Oui, totalement ! Mais bordel éditorial aussi.

Future lugubre

Ces trois premières séries adoptent un ton sérieux et sombre. C’est simple : le futur, c’est la merde ! Les héros semblent tous et toutes avoir foiré.e.s et les méchants ont gagné. Ce n’est pas forcément très original ni très agréable à lire. Les scénaristes tentent tout de même de faire émerger l’espoir mais c’est un tel chaos que l’on a du mal à y croire. Le deuxième tome amènera la fin de cette intrigue et on verra si c’est toujours aussi sombre. Une vieille réminiscence du ton grim and gritty des New 52 ne peut s’empêcher d’émerger chez moi. Dommage même si la série Teen Titans amène un lot de nouveautés assez sympathiques. Retenez bien les nouveaux personnages introduits puisque si Urban publie Teen Titans Academy, vous les reverrez. Le contexte lié à tout ça est extrêmement séduisant avec des Titans qui veulent former la nouvelle génération de super en ouvrant une école. Ça vous rappelle Strange Academy ? Oui, l’originalité chez les Big-Two continue d’être se piquer les idées. Shazam continue l’intrigue générale des numéros Teen Titans et c’est efficace avec une appréhension intéressante du héros.

Flash était plus compliquée à appréhender car le ton était poussif avec une intrigue qui a du mal à tenir en deux numéros. Beaucoup d’ellipses, un Wally encore positionné comme le méchant, rien de bien palpitant à se mettre sous la dent et c’est dommage.

Éclaircie !

Le meilleur arrive avec les deux numéros de Aquaman. On retrouve ici Jackson et Andy, la fille de Arthur et Méra. Du coup, si vous n’aviez pas lu.e le run de Kelly Sue DeConnick, une surprise en moins ! Tous les deux agissent maintenant comme un duo de héros avec un Jackson en mentor pour une Andy débutante et qui a du mal à saisir sa place. La relation entre les deux est superbement développée et des idées inédites sont développées dans l’univers d’Aquaman. Notamment, un concept central vraiment très intéressant. Surtout, les planches de Daniel Sampere arrachent la rétine avec un magnifique travail de colorisation de Adriano Lucas. Les compositions sont superbes, dynamiques mais pas uniquement.

Et re-ténèbres !

Justice League Dark parvient aussi à nous captiver. L’alchimie entre les personnages et le mystère qui entoure l’arrivée du nouveau méchant fonctionne très bien, laissant quelques indices pour la future série de Ram V. Pour continuer sur les séries d’équipe, les deux épisodes de Suicide Squad sont sympathiques mais très frustrants. De nombreuses zones d’ombres sont présentes et les dialogues ne nous aident pas à comprendre grand-chose à tout ce foutoir. Dans les deux cas, les dessins sont très beaux, même si comme trop souvent, la colorisation de Marcelo Maiolo tend à écraser les dessins.

Nubia a droit à deux épisodes elle aussi mais ce n’est pas mémorable. Trop de dialogues, une héroïne peu attachante et intéressante, des compositions plates et sans trop de relief. Et surtout un manque de contexte complet qui ne parvient pas à nous impliquer.

Alors que retenir de ce tome de Future State : Justice League proposé par Urban Comics ? Eh bien, rien de mémorable. Le tout tease beaucoup de trucs, construit des intrigues ramassées, sur un nombre réduit d’épisodes. Les scénaristes tentent de nous impliquer en multipliant les clins d’œil à leurs futures intrigues. Cela est très séduisant mais cela manque aussi de fonds et d’enjeux. A voir comment ils vont se débrouiller puisque si on connaît déjà la fin, quel est l’intérêt ? Peut-être voir comment les héros et héroïnes vont déjouer tout cela ? Ou alors, cela n’aurait servi à rien du tout ?

Bref, ce tome de Future State Justice League proposé chez Urban Comics souffle le chaud et le froid. Les intrigues ne sont jamais mauvaises mais cela manque parfois d’enjeux, c’est ramassé (format de deux épisodes oblige) et surtout on manque de contexte pour pleinement s’immerger. Intriguant mais frustrant.

 

Si vous aimez nos contenus, vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Comics Grinch râle beaucoup. Son origine vient de ses nombreuses grincheries envers BvS. Ayant gonflé sa petite amie avec ça, elle lui suggéra d'en parler avec d'autres. Ce fût chose faite. Vénère Grant Morrison, conchie Mark Millar.


Vos commentaires :

Accueil Forums Future State Justice League Tome 1

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #40228
      Comics Grinch’
      Maître des clés

      No Future Future State débarque en France et Urban Comics fait les choses très bien en regroupant les différentes séries parues selon trois grandes fa
      [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse Future State Justice League Tome 1]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.