Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Batman Jours de colère

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
7 votants

 

Point(s) fort(s) :


Les dessins de Fabok
Fabok
Jason Fabok !

Point(s) faible(s) :


Le manque d'enjeux
Un manque de contruction
Des histoires traitées trop rapidement


 
En résumé
 

Batman Jours de colère n’est pas un titre indispensable pour les fans du chevalier noir et ne sera pas une lecture inoubliable. Fourre-tout sans enjeux ni de réelle construction scénaristique, il ne mérite un coup d’oeil seulement pour les dessins de Fabok.

 
Infos techniques
 

Histoire : John Layman
Dessin : Jason Fabok, Aaron Lopresti
Encrage : Art Thibert, Jason Fabok, Aaron Lopresti
Couleur : Blond, Emilio Lopez, Tomeu Morey
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 2 semaines par

 
Dans le détail...
 
 

Un seul péché capital : l’ennui

De jour, le play-boy milliardaire se bat pour empêcher l’entreprise Caldwell Tech de racheter Wayne Enterprises. Pendant que, de nuit, le Chevalier Noir enquête sur une série de meurtres de policiers qui s’abat sur Gotham. Tandis que les soupçons du G.C.P.D. commencent à peser sur lui, et que la colère monte en ville, Bruce va découvrir qu’il n’est pas le seul orphelin à sortir masqué la nuit…

L’avis de Dram00n :

Je suis un grand fan du chevalier noir, Batman est tout simplement mon héros préféré. Mais ce récit est loin de m’avoir comblé. Manque d’originalité, déjà-vu, manque d’enjeu, rien ne va vraiment me rester en tête de ce Batman Jours de colère. Cela est d’autant plus frustrant quand on voit les noms sur la couverture : John Layman et Jason Fabok. Le premier comme le second ont fait leurs preuves par le passé et font encore leurs preuves aujourd’hui.

Ce volume, qui fait suite à Empereur Pingouin, regroupe 2-3 arcs du Detective Comics de l’époque New 52. Ce qui dérange, c’est que ces trois arcs s’enchaînent et ne sont jamais réellement développés. Ils sont traités en 2 ou 3 chapitres et à aucun moment, je n’ai ressenti un quelconque enjeu dans l’histoire. Cela déborde de facilités scénaristiques qui coupent même le peu de divertissement que l’on trouve dans l’histoire. On a même droit à une mini origin story du commissaire Gordon mais qui, je trouve, n’apporte rien dans l’ouvrage et sert à juste à combler le vide.

Dans un premier temps, on va s’intéresser à un méchant qui a décidé de tuer tous les policiers de Gotham. Malheureusement, au bout du premier chapitre, il n’y a déjà plus de mystère et la suite perd toute saveur. Dans un second temps, on va s’attarder sur Man-Bat, mais cet arc introduit en morceaux dans les chapitres précédents sera expédié en quelques pages. Enfin, le dernier arc sert juste à voir Fabok dessiner plein de méchants de l’univers de Batman, mais il faut reconnaître que c’est superbe. Ce Batman Jours de colère est confus, assez vide dans son propos et sert juste de fourre-tout.

Pour autant, j’admet sans difficultés que le titre est doté de dessins magnifiques. Cela n’est pas étonnant quand on voit le nom de Fabok, mais le titre transpire de détails, de jeux de lumière et des couleurs vraiment maîtrisés. Les dessins représentent le réel point fort de Batman Jours de colère.

Batman Jours de colère n’est pas un titre indispensable pour les fans du chevalier noir et ne sera pas une lecture inoubliable. Fourre-tout sans enjeux ni de réelle construction scénaristique, il ne mérite un coup d’oeil seulement pour les dessins de Fabok.
Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.


 
Passionné de cinéma, séries, sport, biathlon et de comics. Idolâtre Brian K. Vaughan et passionné de comics, je pense être exigeant sur tout mais au final je suis très bon public. Ou l'inverse...


Vos commentaires :

Accueil Forums Batman Jours de colère

Ce sujet a 1 réponse, 2 participants et a été mis à jour par  Matt, il y a 1 semaine et 3 jours.

  • Auteur
    Messages
  • #27194

    Dram00n
    Modérateur

    Batman Jours de colère n’est pas un titre indispensable pour les fans du chevalier noir et ne sera pas une lecture inoubliable. Fourre-tout sans enjeux ni de réelle construction scénaristique, il ne mérite un coup d’oeil seulement pour les dessins de Fabok.

    [Retrouvez l’article de dram00n à l’adresse Batman Jours de colère]

  • #27207

    Matt
    Participant

    Alors que j’ai adoré le scénariste sur la série Tony Chu, je dois bien admettre que son travail sur Batman est d’une médiocrité abyssale.
    Il y a plein de bons comics à acheter. Oubliez ce tome creux et inutile.

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.