Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Batman Cher Détective

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
sois le premier

 

Point(s) fort(s) :


Les illustrations de Lee Bermejo.
La proposition surprenante du récit.
Le contenu de cette lettre.
L'édition de Urban Comics.

Point(s) faible(s) :


Le prix.
Vraiment le prix est trop haut !


 
En résumé
 

Ballade graphique Batman Cher Détective est un titre assez singulier. Que ce soit dans le récit en lui même, ou dans l’édition proposée par Urban Comics. Mais encore ? Édition Deluxe La réception de ce titre (note: objet d’un Service Presse, merci Urban Comics) a été une suite de surprises. Si le titre fait partie […]

 
Infos techniques
 

Scénario : Lee Bermejo
Dessin : Lee Bermejo
Encrage : Lee Bermejo
Couleur : Lee Bermejo
Publié il y a 5 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Ballade graphique

Batman Cher Détective est un titre assez singulier. Que ce soit dans le récit en lui même, ou dans l’édition proposée par Urban Comics. Mais encore ?

Édition Deluxe

La réception de ce titre (note: objet d’un Service Presse, merci Urban Comics) a été une suite de surprises. Si le titre fait partie de la collection DC Deluxe de l’éditeur, elle n’en suit pas le format. Nous retrouvons un livre aux dimensions de la collection Urban (où l’on retrouve The Nice House on the Lake, Une soif légitime de vengeance et la réédition de Paper Girls par exemple). Mais l’ouvrage a un petit plus par rapport à cette édition : un dos toilé, et un titre en relief sur la première de couverture. On sent un grand soin apporté dans la proposition du format. C’est un bel objet devant nous, bien qu’on regrette un manque d’épaisseur. En effet, le titre a une faible pagination, 64 pages, et on sent déjà qu’il faudra en savourer chacune d’elle. Niveau éditorial, une page de biographie présente s’il le faut encore Lee Bermejo.

Au passage, la quatrième de couverture est sobre, avec simplement une illustration de Batman posant (ou retirant?) son masque. Pas de synopsis du récit, uniquement le strict minimum d’informations éditoriales (logos, code barre, collection, ISBN, prix).

Inattendu

Le synopsis que l’on retrouve sur le site de l’éditeur et d’autres le reprenant est le suivant :

Batman a reçu de nombreuses lettres par le passé. Mais celles qu’il vient de découvrir sont d’un genre différent. L’expéditeur anonyme paraît connaître intimement le Chevalier Noir, et sans attendre de réponse de sa part, semble espérer s’insinuer dans son esprit, le pousser dans ses retranchements… le faire douter. Mais qui donc se cache derrière ces énigmes épistolaires

Et je ne m’attendais alors à une histoire traditionnelle (et très courte du coup). Dès la première page, on découvre alors un format inhabituel. Si la lettre est bien le moteur de la narration, elle est aussi celui de la lecture d’un ouvrage qui surprend. Disons le clairement : le titre pourrait faire office d’Artbook ! C’est un enchaînement de pleines pages, souvent utilisées par DC Comics pour des couvertures de titres d’ailleurs. Le format choisi par Urban prend alors tout son sens. En effet, c’est un réel plaisir d’admirer en grande taille les illustrations de Lee Bermejo ! Son récit, sa lettre, prend presque la forme de guide dans une galerie, apportant la thématique de la section suivante. Mais cette lettre n’oublie pas d’avoir du sens et une idée à raconter, exposer. Est-ce l’influence du synopsis ? Dans tous les cas, oui, on s’interroge sur l’expéditeur de cette lettre. Est-ce l’un des bat-villains que l’on connaît ? Je me suis également demandé si ce n’était pas finalement Bermejo lui-même qui s’y projetait. Mais c’est plus une question que je laisserai à Alex Hivence si j’arrive à lui faire germer l’envie !

Un dernier mot sur le prix du livre toutefois. L’édition et son contenu sont sublimes, c’est certain. Mais le prix de 19€ est, à mon sens, un frein compréhensible dans l’achat. Et je crois qu’il est encore possible de trouver l’artbook Lee Bermejo Inside à 39€ les 324 pages.

C’est toujours un plaisir de se retrouver face au dessin de Lee Bermejo. L’originalité du format de ce récit est intéressante, même si je le qualifie plus facilement de Artbook que de récit. Toutefois, cette “lettre” n’est pas anodine dans l’ouvrage. En effet, elle guide parfaitement l’appréciation des pages tout en apportant un regard personnel intéressant sur le Chevalier Noir. Toutefois, il me reste une hésitation à vous conseiller ces 64 pages, bien que très jolies, au prix de 19€.

 

Ils ont kiffé :

 

Vous pouvez retrouver ce comics chez notre partenaire Excalibur Comics, libraire en ligne indépendant !

Si vous aimez nos contenus, vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Ombre planant au dessus de Lescomics City, traquant sans répit les fautes dans les ruelles de nos articles. Et de temps en temps, il prose sa patte également.


Vos commentaires :

Accueil Forums Batman Cher Détective

  • Ce sujet contient 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour pour la dernière fois par ChtiDkois, le il y a 5 mois.
Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #45828
      ChtiDkois
      Participant

      Ballade graphique Batman Cher Détective est un titre assez singulier. Que ce soit dans le récit en lui même, ou dans l’édition proposée par Urban Comi
      [Retrouvez l’article de chtidkois à l’adresse Batman Cher Détective]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.