Le 1er collectif comics de France

 


 
 

[Review] Star Wars – Vador Abattu

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
sois le premier

 

Point(s) fort(s) :


Divertissant et explosif
Un Dark Vador au diapason

Point(s) faible(s) :


Rien


 
En résumé
 

Premier cross-over des comics Star Wars depuis la reprise par Marvel Comics, Vador Abattu nous propose un récit situé entre les épisodes IV et V de la trilogie originale.
Kit Fisto replonge dans ses sensations de jeunesse.

 
Infos techniques
 

Histoire : Jason Aaron, Kieron Gillen
Dessin : Mike Deodato Jr; Salvador Larroca
Editeur :
 
Publié 12 décembre 2016 par

 
Dans le détail...
 
 

Vador abattu mais au top de sa forme !

Dark Vador part à la recherche de Luke sur la planète Vrogas Vas mais le piège se referme sur lui.
Son TIE Fighter abattu, le Seigneur Noir des Sith se trouve seul face à l’Alliance Rebelle. Il ne pourra compter que sur ses pouvoirs pour s’en sortir et échapper, nottament, à Luke Skywalker.

L’Avis du Kit :

Le moins que l’on puisse dire, c’est que tous les personnages qu’on aime dans la trilogie originale sont là.
Après une introduction explosive, où  même face au nombre d’ennemis face à lui, le Seigneur Sith Darth Vader explose tout ce qui bouge, on peut dire qu’il mène le jeu face aux rebelles, et ce malgré son crash sur Vrogas Vas. Luke, quand à lui, a failli y rester dans la confrontation et se retrouve perdu en plein désert sur la planète avec R2D2 à ses côtés. Han Solo, Chewie et Leia décide de se rendre sur place en apprenant la nouvelle. Au même moment un détachement d’infanterie rebelle se déploie autour de la position du seigneur noir des Sith…

Jason Aaron et Kieron Gillen sont déjà associés depuis la reprise la licence Star Wars par Disney et Marvel (pour les comics) sur  les titres Star Wars et Darth Vader, assez proches finalement dans leur story-line et situés entre les Episodes IV et V de la première trilogie au cinéma.
Ce cross-over permet d’offrir une nouvelle confrontation directe entre nos héros. Les deux auteurs mènent tambour battant leur récit entre action et renversement de situations. On est pleinement dans l’ambiance d’un film Star Wars de la trilogie classique.

Côté graphique, on retrouve pour la 1ère fois sur un titre de la licence galactique le dessinateur Mike Deodato Jr,  plus habitué à oeuvrer sur des titres comme New Avengers ou Original Sin. Son trait sur les volets Star Wars est plutôt agréable à regarder avec ses tons orangés et rouge collant parfaitement avec la planète désertique Vrogas Vas. Il également un style dynamique collant parfaitement avec l’action et les batailles de la saga.

Du côté des titres Darth Vader, c’est toujours Salvador Larroca qui s’y colle. Celui-ci est toujours bien inspiré par la trilogie originale. On a même l’impression de revoir des scènes des films classiques dans les planches qu’il réalise. Son travail est toujours aussi réaliste et réussi.

Un recueil cross-over divertissant, explosif, un pur bonheur pour les fans  de la saga et qui pourrait attirer les novices également, du fait de la proximité des comics Star Wars depuis la reprise Marvel/Disney avec les films initiés par George Lucas. Le seul reproche que l’on pourrait éventuellement faire à ce cross-over est le fait, que bien qu’avec un titre accrocheur, on sait dès le début que le seigneur Sith le plus connu de la galaxie s’en sortira indemne et renforcé…En effet cette épreuve va remettre Darth Vader sur les chapeaux de roue pour la suite et pour son imposante stature dans l’Episode V : L’Empire contre-attaque.

Ils ont kiffé :

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 


 
Trentenaire originaire du Grand Ouest. Fan de ciné, de comics, de SF, d'Heroic Fantasy. Bercé par les années 80, forgé par le années 90, mes goûts pour la pop culture de ces deux décennies précises s'y retrouvent. Les années 80 m'ont fait découvrir les comics via les éditions Lug et l'univers Star Wars.


Vos commentaires :

0 Comments



Soit le premier à commenter


Tu dois t'identifier pour poster un commentaire