Le 1er collectif comics de France

 


 
 

[Review] Generations 4/4

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
sois le premier

 

Point(s) fort(s) :


L'histoire sur Captain America est poignante.

Point(s) faible(s) :


L'histoire avec Spider-Man est un peu classique.


 
En résumé
 

Un bon dernier numéro pour Generations. Si le récit sur Spider-Man est agréable à lire celui sur Captain America est touchant dans sa narration.

 
Sommaire
 

Episode 1 : MILES MORALES SPIDER-MAN & PETER PARKER SPIDER-MAN : LES SPIDERS
Episode 2 : SAM WILSON CAPTAIN AMERICA & STEVE ROGERS CAPTAIN AMERICA : LES AMERICA
Editeur Kiosque :
 
Publié il y a 5 mois par

 
Dans le détail...
 
 

L’avis de Spider-Matt :

MILES MORALES SPIDER-MAN & PETER PARKER SPIDER-MAN : LES SPIDERS

Histoire : Brian M. Bendis
Illustrations : Ramon Pérez
Couleurs : Msassyk

Miles Morales est envoyé dans le passé à un moment clé de la vie de Peter Parker, au tout début de sa carrière super-héroïque. Celui-ci va donc pouvoir découvrir son mentor sous un aspect plus faillible et en proie au doute. Ayant pour habitude de le voir autoritaire et un brin moralisateur, Miles va pouvoir en tirer des leçons afin d’avancer sur son propre chemin. C’est toujours sympathique de revoir le Spider-Man des débuts et, sans être exceptionnelle, l’histoire est plutôt agréable à lire. Malheureusement à l’image de la plupart des autres récits de Generations c’est assez basique et pas très poussé. De plus, les dessins ne sont pas très beaux mais auront le mérite de bien retranscrire l’effet old school recherché.

Une note pour cette série :

 

SAM WILSON CAPTAIN AMERICA & STEVE ROGERS CAPTAIN AMERICA : LES AMERICA

Histoire : Nick Spencer
Illustrations : Paul Renaud
Couleur : Laura Martin

Sam Wilson est propulsé au début de la Seconde Guerre Mondiale afin d’y rencontrer son ami et modèle Steve Rogers alias Captain America. Ici, le concept de voyage dans le temps est beaucoup plus poussé et utilisé que dans les autres récits Generations. Je n’en dirai pas plus pour ne pas vous gâcher la surprise mais c’est très bien réalisé et très émouvant. Nick Spencer utilise un aspect du personnage de Steve très peu mis en avant d’ordinaire : au début de sa carrière, il est peut-être le super-soldat mais mentalement il reste un gamin un peu paumé lancé en première ligne sur le champ de bataille. Les rôles mentor/disciple vont être brouillés et chacun apprendra de l’autre. Une très belle histoire mise en valeur par le trait de Paul Renaud.

Une note pour cette série :

 

Pour comprendre nos notes subjectives : 
5/5 J'adore 
4/5 Trés cool 
3/5 Sympa 
2/5 Sans plus 
1/5 Bof 
0/5 Pas pour moi

 


Vos commentaires :

Accueil Forums [Review] Generations 4/4

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Spider-Matt, il y a 5 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #16908

    Spider-Matt
    Modérateur

    Un bon dernier numéro pour Generations. Si le récit sur Spider-Man est agréable à lire celui sur Captain America est touchant dans sa narration.

    [Retrouvez l’article de spider-matt à l’adresse [Review] Generations 4/4]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.