Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Avengers Tome 5 (Fresh Start)

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
4 votants

 

Point(s) fort(s) :


Les thématiques abordées dans Avengers, Iron Man et Captain America
Les dessins, exceptés dans Iron Man

Point(s) faible(s) :


Thor assez faible et peu intéressant


 
En résumé
 

Avengers confirme qu’il est le softcover le plus équilibré du lot même si ce mois-ci, Thor n’est clairement pas au niveau habituel. Malgré cela, les séries Avengers, Captain America et Tony Stark dépotent, illustrant chacun des thématiques actuelles de façon assez pertinente.

 
Sommaire
 

Episode 1 : Avengers 8 : La montagne des Avengers
Episode 2 : Avengers 9 : Le défenseur des profondeurs
Episode 3 : Captain America 2 : Hiver américain
Episode 4 : Tony Stark - Iron Man : Self-Made Man 5
Episode 5 : Thor : Hel et lui
Editeur Kiosque :
 
Publié il y a 5 mois par

 
Dans le détail...
 
 

L’avis de Comics Grincheux

Avengers

Histoire : Jason Aaron
Illustrations : David Marquez
Couleur : Justin Ponsor

Après l’intermède sur le Ghost Rider de la préhistoire, Jason Aaron reprend son équipe habituelle et va, à travers ses deux numéros, les montrer comme une équipe en construction et qui cherche à s’affirmer.

Dans le premier chapitre, l’accent est mis sur Robbie Reyes, le nouveau Ghost Rider. A travers sa découverte de la nouvelle Tour Avengers (le cadavre d’un Céleste), l’auteur nous montre comment ces personnages qui se sont mis sur la tronche trop régulièrement cherchent à collaborer une fois de plus en faisant quelque chose de différent. Le choix du nouveau leader est très intéressant et pose les Avengers comme une force bien plus mondiale qu’elle ne l’a jamais été jusqu’à maintenant. À voir si Jason Aaron va traiter l’aspect géo-politique de ce point parce que cela pourrait susciter des tensions assez divertissantes. L’auteur fait aussi le point sur la situation de Jennifer Walters dont le Hulk est incontrôlable mais ce n’est malheureusement pas ce qu’il maîtrise le plus ni le mieux. Jennifer y est très bien écrite mais on revient à quelque chose de basique et trop proche de son cousin, ce qui est dommage.

Le second chapitre met en place la nouvelle menace, représentée par Namor. À travers lui, je retrouve le Jason Aaron que j’affectionne, celui qui interroge la violence du monde et des humains. Montrant un personnage forcé à agir plutôt que proactif, l’histoire parvient à rendre justifiable son comportement violent. L’auteur montre aussi une équipe d’Avengers qui cherche à questionner et à interroger avant de passer à l’action. L’équipe est soudée et fonctionne bien ensemble et on se retrouve face à un chapitre qui pose une nouvelle menace bien plus intéressante que celle des Célestes dans le premier arc.

Au sein des deux chapitres, les dialogues sont très bons, mettant en œuvre plusieurs punchlines qui fonctionnent très bien. Surtout, ces deux chapitres sont dotés de dessins sublimes par David Marquez et feu-Justin Ponsor. Les deux fonctionnaient si bien ensemble que l’on se demande comment le prochain coloriste va pouvoir réussir à sublimer autant le trait. Ici, les compositions sont sages mais le talent pour dessiner des visages très expressifs est saisissant et fait un bien fou quand on compare à Ed McGuinness.

Une note pour cette série :

 

Captain America

Histoire : Ta-Nehesi Coates
Illustrations : Leinil Francis Yu
Couleur : Sunny Gho

Ta-Nehesi Coates poursuit sa reprise de Captain America en posant une forme de suite thématique et spirituelle au travail de Ed Brubaker, en utilisant les mêmes thématiques paranoïaques mais en se plaçant clairement dans un contexte beaucoup plus tendu niveau politique.

Mais ce n’est pas la seule influence de l’auteur. En effet, si avec Secret Empire, Nick Spencer avait écrit une métaphore et une charge frontale contre Donald Trump, Ta-Nehesi Coates lui emprunte magnifiquement la substance en dépeignant une Amérique plus divisée que jamais et un Captain America encore plus paumé qu’à l’accoutumé. Le chapitre est très introspectif, se passant quasi-uniquement dans la tête de Steve et montrant ses interrogations. C’est un peu décevant dans le sens où le rythme ralentit considérablement face au précédent numéro mais cela permet néanmoins à l’auteur de placer ses pions et d’infuser son discours. On sent le talent d’essayiste de Ta-Nehesi Coates afin de réussir à placer harmonieusement des réflexions pertinentes sur l’administration américaine.

Aux dessins, Leinil Francis Yu parvient à rendre des planches sublimes:  dynamiques comme on a l’habitude avec lui mais aussi très posées et magnifiquement découpées lors des discussions. La colorisation très chaude de Sunny Gho rend justice aux atmosphères dépeintes par le duo.

Une note pour cette série :

 

Tony Stark – Iron Man

Histoire : Dan Slott
Illustrations : Max Dunbar, Gang Hyuk Lim
Couleur : Dono Sanchez-Almara

Pause dans l’arc de Dan Slott puisqu’ici, il se concentre sur le frère de Tony : Arno réintroduit par Kieron Gillen lors de son run. Je ne connaissais pas le personnage, cela a donc été le moyen pour découvrir le personnage.

Le chapitre est intéressant. On se rend rapidement compte que ce n’est pas une pause mais bien un nouveau pion placé dans le projet scénaristique de l’auteur. Arno est un Tony bis mais qui semble plus tatillon quant il s’agit d’éthique et de morale. On le suit dans différents projets scientifiques où il règle des problèmes environnementaux. Grâce à cela, Dan Slott adresse des critiques assez saines face au comportement de l’être humain. Évidemment, cela ne plaira pas à tout le monde mais le personnage de Arno devient rapidement assez intéressant, bien plus que Tony et j’attends de voir quelle place il prendra dans l’intrigue.

Du côté des dessins, c’est assez joli sans être époustouflant à aucun moment.

Une note pour cette série :

 

Thor

Histoire : Jason Aaron
Illustrations : Mike Del Mundo

Le travail de Jason Aaron sur Thor est excellent mais sur ce premier arc, ça aura été très compliqué. L’intrigue sur Hel ne semble avoir servi que de diversion afin de gagner du temps jusqu’au démarrage éditoriale de La guerre des royaumes.

Pourtant, il y a des choses intéressantes à exploiter comme la dépression de Thor, toujours indigne et qui ne sait pas comment faire pour y remédier. Malheureusement, l’intrigue se perd dans des tractations assez peu intéressantes et la conclusion offerte ici est d’une pauvreté assez navrante.

Heureusement, les dessins de Mike Del Mundo injecte une bonne dose de folie à l’ensemble mais il est à espérer que la suite saura relever le niveau tant Jason Aaron nous a habitués à mieux.

Une note pour cette série :

 

Avengers confirme qu’il est le softcover le plus équilibré du lot même si ce mois-ci, Thor n’est clairement pas au niveau habituel. Malgré cela, les séries Avengers, Captain America et Tony Stark dépotent, illustrant chacun des thématiques actuelles de façon assez pertinentes.

 

Ils ont kiffé :

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Comics Grincheux est un râleur compulsif. Il râle sur tout et à force de râler sur Batman V Superman et la renumérotation Marvel, il a décidé d'ouvrir un blog pour raconter ce qu'il aime et surtout ce qu'il n'aime pas. Et maintenant, il râle avec les amis de LesComics.fr mais propose aussi des analyses de la narration des auteurs.


Vos commentaires :

Accueil Forums Avengers Tome 5 (Fresh Start)

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Comics Grincheux, il y a 5 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #28494

    Comics Grincheux
    Admin bbPress

    Avengers confirme qu’il est le softcover le plus équilibré du lot même si ce mois-ci, Thor n’est clairement pas au niveau habituel. Malgré cela, les séries Avengers, Captain America et Tony Stark dépotent, illustrant chacun des thématiques actuelles de façon assez pertinente.

    [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse Avengers Tome 5 (Fresh Start)]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.