Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Star Wars 4 (V3)

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
1 votant

 

Point(s) fort(s) :


Un numéro formidable pour Star Wars
L'introspection très réussie de Aphra dans sa série
Le cliffhanger de Docteur Aphra

Point(s) faible(s) :


Dark Vador lent et pas intéressantLa colorisation de David Curiel dans certains passages de Dark Vador


 
En résumé
 

Ce numéro de Star Wars est, comme d’habitude, très bon. Pourtant, j’avoue avoir du mal avec le dernier arc de la série Dark Vador. Pour le reste, Star Wars conclut très bien son arc, en proposant un condensé de ce que l’on aime dans la série. Docteur Aphra propose un arc très dynamique et introspectif.

 
Sommaire
 

Episode 1 : Star Wars 50 : La mort de l'espoir VI
Episode 2 : Docteur Aphra 23 : Un plan catastrophique IV
Episode 3 : Docteur Aphra 24 : Un plan catastrophique V
Episode 4 : Dark Vador 21 : La forteresse de Vador III
Editeur Kiosque :
 
Publié il y a 1 mois par

 
Dans le détail...
 
 

L’avis de Comics Grincheux

Star Wars

Histoire : Kieron Gillen
Dessins : Salvador Larroca 
Couleur : Guru-eFX

Dernier numéro pour La mort de l’Espoir et c’est un gros numéro qui nous est proposé ! Ainsi, Kieron Gillen en profite pour se faire plaisir avec encore de nombreuses batailles spatiales. Clairement, l’arc aura été un vrai hommage à ces moments de bravoure que l’on attend toujours dans les films et pour le coup, Salvador Larroca a assuré au moins sur ces parties. Ses designs de vaisseaux sont très réussis et les compositions de pages moins statiques qu’à l’accoutumée.

L’arc aura aussi permis à l’auteur de remettre en avant Dark Vador. Son plan pour briser l’espoir de la Rébellion est malin et permet de mettre en avant l’esprit stratégique du Sith. Pour autant, il y a du répondant en face et comme d’habitude, c’est Leïa qui tire son épingle du jeu. Chacun dans leurs vaisseaux, les personnages tentent de mettre en œuvre leurs plans respectifs et l’auteur dresse donc d’habiles parallèles entre eux. Le numéro nous amène de plus en plus au statu-quo de L’Empire contre-attaque et c’est bien la première fois depuis que Marvel a repris les comics que j’ai le sentiment que cela avance.

On a donc un très bon mélange entre l’action et la gestion des conséquences de cet arc. J’ai vraiment hâte de voir ce que va nous proposer le scénariste sur le titre. Son esprit de fan est présent mais il parvient à calmer le jeu pour emballer tout ça dans une aventure pleine d’intensité. Rassurez-vous, c’est aussi le dernier numéro de Salvador Larroca, nous ne reverrons donc plus ses visages si étranges avant longtemps sur Star Wars.

 

Une note pour cette série :

 

Docteur Aphra

Histoire : Si Spurrier
Illustrations : Kev Walker
Encrage : Marc Deering
Couleur : Java Tartaglia

Deux numéros cette fois pour Un plan catastrophique et l’arc porte décidément bien son nom alors que le vaisseau-prison est en train de tomber dans l’espace inter-sidéral. Mais c’est aussi le bon moment pour que Si Spurrier soit de plus en plus introspectif avec notre héroïne. Le trio qu’elle forme avec Tolvan et Sana, ses ex, fait qu’elle se prend de nombreuses réflexions qui nous amènent, en tant que lecteur, à comprendre plus précisément qui elle est.

Aphra n’est pas une mauvaise personne, simplement, elle est obsessive et fera toujours passer ses objectifs personnels avant le reste et surtout avant les personnes autour d’elle.

Mais ce n’est pas tout car le scénariste en profiter pour lever le mystère autour de la brume mystique d’où émane le Jedi depuis quelques numéros. De bonnes trouvailles se glissent là-dedans, permettant de relier au mythe Jedi, l’histoire de cette prison et donc d’élargir la mythologie Star Wars. Le numéro se conclut aussi sur un cliffhanger fou qui promet un numéro final très intense avec une situation toujours plus pourrie pour Aphra !

En ce qui concerne les dessins, Kev Walker assure toujours autant dans cet environnement mécanique et la colorisation de Java Tartaglia met parfaitement en avant la poisse et la crasse de l’ensemble. Mais ce n’est pas tout car les effets de la brume mystique sont aussi très réussis, montrant la capacité des artistes à créer de nouvelles ambiances. Mais bon, qui en doutait ?

Une note pour cette série :

 

Dark Vador

Histoire : Charles Soule
Illustrations : Giuseppe Camumcoli
Encrage : Daniele Orlandini
Couleur : David Curiel

Décidément, je trouve cet arc bien fade. Pourtant, vouloir raconter l’histoire derrière la Forteresse Vador était intéressant, surtout pour conclure cette série puisque cette étape est la démonstration de la montée en puissance de Dark Vador.

Mais Charles Soule déroule son histoire de façon mécanique, sans grande passion et avec des dialogues creux, interrogeant la nature du Seigneur Sith. Le problème, c’est que l’on sait maintenant qu’il a atteint sa stature de la Trilogie originale et que rien n’est donc à prouver. Surtout, les personnages qui l’accompagne sont plats, sans relief et la fin du numéro confirme leur inutilité. Il y a malgré tout des choses intéressantes comme cet atterrissage avec le vaisseau qui forme un symbole très pertinent et intelligent. J’attends pourtant de voir où l’auteur veut en venir mais je trouve qu’il stagne et perd du temps assez inutilement.

Du côté des planches, Giuseppe Camuncoli n’est pas forcément autant à l’aise dans un numéro pauvre en action, pourtant, il arrive à claquer quelques compositions bien senties et des idées assez intéressantes. Par contre, son Palpatine est encore plus laid qu’à l’accoutumée. Également, j’ai beaucoup de mal avec la gestion des éclairages dans la colorisation de David Curiel. Si certaines planches sont splendides, une séquence en particulier est franchement assez repoussante comme si les personnages étaient sur une photo surexposée à la lumière. Mais bon, face à Salvador Larroca, c’est un tout autre niveau qui agit comme du Canard WC sur nos yeux !

 

Une note pour cette série :

 

Ce numéro de Star Wars est, comme d’habitude, très bon. Pourtant, j’avoue avoir beaucoup de mal avec le dernier arc de la série Dark Vador. Charles Soule ne parvient pas à m’intéresser malgré quelques bonnes idées par-ci, par-là, il déroule une histoire plate, sans panache et fait beaucoup de redites. Pour le reste, Star Wars conclut formidablement bien son arc, en proposant un condensé de ce que l’on aime dans la série ainsi que de réelles progressions. Docteur Aphra est très bon en proposant un arc très dynamique et introspectif.

 

Ils ont kiffé :

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Comics Grincheux est un râleur compulsif. Il râle sur tout et à force de râler sur Batman V Superman et la renumérotation Marvel, il a décidé d'ouvrir un blog pour raconter ce qu'il aime et surtout ce qu'il n'aime pas. Et maintenant, il râle avec les amis de LesComics.fr mais propose aussi des analyses de la narration des auteurs.


Vos commentaires :

Accueil Forums Star Wars 4 (V3)

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Comics Grincheux, il y a 1 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #29201

    Comics Grincheux
    Admin bbPress

    Ce numéro de Star Wars est, comme d’habitude, très bon. Pourtant, j’avoue avoir du mal avec le dernier arc de la série Dark Vador. Pour le reste, Star Wars conclut très bien son arc, en proposant un condensé de ce que l’on aime dans la série. Docteur Aphra propose un arc très dynamique et introspectif.

    [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse Star Wars 4 (V3)]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.