Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Avengers Tome 11 (Frest Start)

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
6 votants

 

Point(s) fort(s) :


Un nouveau personnage mystérieux et badass dans Captain America
Le travail psychologique sur Tony Stark
Les planches de David Marquez dans Avengers

Point(s) faible(s) :


Des facilités dans Avengers


 
En résumé
 

Avengers achève son année 2019 avec un très bon numéro, encore une fois. Même si Avengers est un peu rushé et facile sur certains éléments, les autres séries brillent par leur qualité. Dan Slott propose un travail passionnant dans Iron Man. Thor est en pleine dépression et Captain America est toujours une très intéressante série.

 
Sommaire
 

Episode 1 : Avengers 17 : La guerre des Vampires (4)
Episode 2 : Thor 11 : Veillée de guerre
Episode 3 : Iron Man 11 : Escapade (6)
Episode 4 : Captain America 9 : Captain de rien (3)
Episode 5 : Captain America 10 : Captain de rien (4)
Publié 19 décembre 2019 par

 
Dans le détail...
 
 

Avengers est de retour avec un tome 11 ! Dernier tome de l’année et dernier tome avant le prochain relaunch dont je ne commenterai ni l’intérêt ni la pertinence. On attendra le premier tome de 2020 pour cela. Au menu ce mois-ci : Avengers conclut son arc, tout comme Iron Man et Thor anticipent la Guerre des Royaumes et Captain America est toujours en prison.

 

L’avis de Comics Grincheux

Avengers

Histoire : Jason Aaron
Dessins : David Marquez
Couleur : Erick Arciniega

Fin de l’arc qui a mis en scène le combat entre les Avengers et les Vampires. C’est toujours aussi divertissant, même si le tout semble quelque peu précipité à cause du début de War of the Realms dans le numéro suivant.

C’est dommage mais ça n’empêche pas la série de continuer à être fun. Jason Aaron laisse David Marquez s’éclater comme un petit fou en mettant en scène des combats divertissants et bien mis en cases.

Les Vampires se seront révélés des ennemis charismatiques et puissants, même s’il y a là encore quelques facilités dans la résolution, notamment pour ce qui concerne le chef. Mais c’est surtout Dracula qui est énormément mis en avant dans le numéro. Sa personnalité et ses états d’âme sont mis en avant, alors qu’il était plutôt en retrait auparavant. C’est un bon point et le personnage gagne très rapidement en consistance.

Une note pour cette série :

 

Thor

Histoire : Jason Aaron
Dessins : Lee Garbett
Couleur : Antonio Fabela

Si le numéro précédent mettait en scène Thor face à Odin, ici, c’est Freyja qui vient pour “sauver” son fils. La métaphore de la dépression se fait à chaque fois plus intense. Odinson est au plus bas et tente de récupérer ce qu’il a perdu.

C’est ce qui fonctionne le plus dans l’histoire et dans tous les préparatifs que Jason Aaron a mis en place pour War of the Realms. Thor est au fond du trou et ne croit même plus en sa propre force. Espérons que l’event lui fasse regagner confiance en lui.

Les dialogues entre la mère et son fils sont très bons. On se retrouve face à un numéro cool et émouvant. On sent l’amour de Freyja envers son fils, notamment lors de cette scène bouleversante se plaçant dans la chronologie du numéro 7.

Les dessins de Lee Garbett sont classiques mais proposent de sublimes planches dans les moments où il le faut.

Une note pour cette série :

 

Iron Man

Histoire : Dan Slott
Dessins : Valerio Schiti
Couleur : Edgar Delgado

Numéro étrange qui sert à achever rapidement le combat contre le Contrôleur mais surtout à montrer les conséquences de tout ce qui vient de se produire. La cohérence d’ensemble de l’intrigue concoctée par Dan Slott est stupéfiante. Les 12 numéros ont proposé une intrigue d’un seul tenant qui a permis d’analyser Tony et ce qu’il est devenu depuis son retour.

On constate aussi que le travail sur l’humanité des robots est véritablement central. Dan Slott utilise Jocasta et Machine Man de manière intelligente et au travers d’eux, il pose des questions intéressantes. Il nous interroge quant à notre rapport à notre humanité et ce qui la construit. Les deux personnages sont vraiment touchants et forment le cœur du récit.

Mais ce n’est pas tout car Tony ressort fracassé de l’eScape et du piège tendu par Arsenal. Il se sent au plus bas et la dernière page propose une conclusion déchirante. Il va falloir attendre car pour la suite, c’est Gail Simone qui s’occupe des récits liés à War of the Realms.

Une note pour cette série :

 

Captain America

Histoire : Ta-Nehesi Coates
Dessins : Adam Kubert
Couleur : Frank Martin

Steve Rogers est toujours en prison, enfermé au Myrmidon tandis que son double de Secret Empire a été sorti de là par Lukin. Les complots et les tractations continuent.

Mais Ta-Nehesi Coates va surtout utiliser les Filles de la Liberté et les mettre en avant. Sue, Sharon, évidemment mais aussi et surtout la Dryade, une nouvelle figure mystérieuse. On ne connaît pas son identité même si Steve semble savoir qui elle est réellement. Le scénariste nous pousse à théoriser son identité avant une probable révélation prochaine.

Les femmes sont donc au centre du numéro, montrant leur investissement pour sortir Steve de la prison. De son côté, il tente de s’intégrer au milieu des prisonniers. L’auteur en profite pour mettre en place des réflexions sur les prisons américaines. Comme pour Flèche Noire, on pense à Guantanamo et à l’hypocrisie américaine.

Les planches de Adam Kubert sont sublimes, comme à chaque fois. Les visages sont fatigués, burinés par les épreuves. Les scènes d’action sont magnifiquement composés, violentes et vives.

Une note pour cette série :

Avengers 11 achève l’année 2019 avec un très bon numéro, encore une fois. Même si Avengers est un peu rushé et facile sur certains éléments, les autres séries brillent par leur qualité. Dan Slott propose un travail passionnant sur Tony Stark, Jocasta et Machine Man dans Iron Man. Thor est en pleine dépression et War of the Realms sera certainement son plus gros défi. Quant à Captain America, bon courage à ceux et celles qui se lanceront dans la renumérotation. Les réflexions de Ta-Nehesi Coates sont passionnantes pour qui s’intéresse à l’état de la société américaine.

 

Ils ont kiffé :

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Comics Grincheux est un râleur compulsif. Il râle sur tout et à force de râler sur Batman V Superman et la renumérotation Marvel, il a décidé d'ouvrir un blog pour raconter ce qu'il aime et surtout ce qu'il n'aime pas. Et maintenant, il râle avec les amis de LesComics.fr mais propose aussi des analyses de la narration des auteurs.


Vos commentaires :

Accueil Forums Avengers Tome 11 (Frest Start)

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #31810
      Comics Grincheux
      Maître des clés

      Avengers achève son année 2019 avec un très bon numéro, encore une fois. Même si Avengers est un peu rushé et facile sur certains éléments, les autres séries brillent par leur qualité. Dan Slott propose un travail passionnant dans Iron Man. Thor est en pleine dépression et Captain America est toujours une très intéressante série.

      [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse Avengers Tome 11 (Frest Start)]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.