Posté il y a 4 mois par dans la catégorie Videos
 
 

Squirrel Girl – La blague qui ne voulait pas mourir !


Aujourd’hui, dans les coulisses des cases, on va revenir sur le cas d’un personnage Marvel avec Squirrel Girl, la fameuse imbattable écureuillette qui a gagné un statut un peu culte actuellement, et qui est clairement apprécié de nombreux lecteurs. Et pourtant, ce n’était malheureusement pas gagné à la base.

Squirrel Girl est le nom de super-héroïne de Doreen Green, une adolescente qui a pour super-pourvoir le fait d’avoir la vitesse et l’agilité d’un écureuil, et le fait de pouvoir parler avec les membres de la famille des sciuridés.

Squirrel Girl a été inventé en Janvier 1992, dans le numéro 8 de Marvel Super-heroes, pourtant marqué de l’hiver 1991, mais bon. Marvel Super-Heroes, déjà, est un titre un peu particulier : Le magazine a pour but de publier des histoires dites d’inventaires, c’est à dire des histoires que l’on publier un peu n’importe quand, si jamais un titre a un retard et qui servirait de bouches-trous. A un moment, Marvel a eu trop de ces histoires, entre guillemets, bouche-trous, et a sorti plusieurs titres qui les publierait, et qui publierait aussi les histoires qui ne rentrerait plus dans le canon actuel de l’univers Marvel.

Pour le numéro 8, nous avons entre une histoire des X-men et une autre de Namor, la première apparition de Squirrel Girl. Le personnage est née de l’imagination d’un auteur très peu connu, Will Muray, dont Squirrel Girl est sans doute le pinacle en ce qui concerne le monde du comic-book. Et vu que le personnage n’est vraiment reconnu que depuis quelques années, c’est vous dire que l’œuvre de ce monsieur n’est pas considérable.

Si Will Muray veut créer le personnage de Squirrel Girl dans le monde des comics du début 1992, ce n’est pas pour rien. Le personnage est crée pour réagir au monde très sombre et sérieux de cette époque des comics, ce que l’on appelle en rétrospective le grim’n’gritty (“sombre et sérieux”) . Will Muray veut donc, de son propre aveu, revenir à une époque un peu plus simple, avec l’âge d’argent des comics en tête, et de faire une histoire innocente et juste joyeuse.

Ce que Will Muray ne savait pas, c’est qui allait dessiner l’histoire qu’il avait écrite, qui est donc une histoire d’inventaire bouche-trou d’Iron Man qui va devoir combattre le Docteur Fatalis avec l’aide un peu forcée de Squirrel Girl, jeune adolescente ardente de faire ses preuves. En effet, comme il s’agit d’une histoire faite pour littéralement combler, l’histoire n’existe que sous forme de script, que l’on donne ensuite à un dessinateur.

Et finalement, c’est Steve Ditko, le co-créateur de Spider-Man et de Doctor Strange, entre autre, qui va dessiner l’histoire.

Mais que fait un artiste de l’envergure de Ditko à dessiner des histoires destinées à boucher les trous ?
Pourquoi va-t’elle va être oubliée un bon moment par la suite ?
Comment donc l’héroïne retrouvera une place active ?
S’est-on moqué d’elle entre temps ?
Squirell Girl va-t-elle donc avoir une carrière chez Marvel ?

La réponse à toutes ses questions, et même plus, dans cette vidéo des Coulisses des cases !

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Toutes les images présentes sur ce site sont la propriété de leurs détenteurs respectifs. Elles sont utilisées au titre du droit de citations prévu par l’Art.L.122-5 3° du Code de la propriété intellectuelle.

Pour toute réclamation, contactez nous
Lien direct : https://www.lescomics.fr/reclamation-droit-dauteur/


 
Bibliothécaire le jour, Vidéaste Comics la nuit. Lecteur plus ou mois véhément de comics, il en parle avec plus ou moins de tact, dans des vidéos plus ou moins travaillées.