Posté il y a 5 mois par dans la catégorie Dossiers
 
 

Calendrier de l’Avent LesComics.fr 2019 ! Case 23

Ho ho !

Cette année encore, LesComics.fr fait son Calendrier de l’Avent comics !

Au programme : chaque jour, un comics différent proposé par un chroniqueur du collectif et qu’il considère comme un cadeau de Noël indispensable aux fans de bande-dessinée. Bref, préparez votre liste de Noël, si vous êtes en panne d’idées, on est là pour vous aider !

 

Aujourd’hui, c’est QuesT qui nous parle de :

 

hiver meurtrier captain america

C’est Noël ! Les cadeaux, le sapin, la neige, les téléfilms de l’après midi… Bref, que de belles choses mais surtout l’occasion de lire du comics sans modération. Et pour l’occasion, laissez-moi vous parler à nouveau d’un personnage bien hivernal !

Suite du run grandiose de Ed Brubaker sur le Cap, L’hiver Meurtrier ne déroge en rien au standard du travail de l’auteur. Traitement complexe et nuancé des personnages, ambiance à mi-chemin entre le thriller d’espionnage et le film d’action, bref une réussite à tous les niveaux. L’histoire qui nous intéresse en revanche, qui donne d’ailleurs son nom au Deluxe, se déroule en parallèle du run. Toujours écrite par Ed Brubaker, elle met en scène le personnage fétiche de ce dernier, Bucky Barnes.

Depuis son retour en Winter Soldier, mais surtout à notre époque, Bucky n’a pas eu le temps de se familiariser à cette époque moderne. La disparition de son lavage de cerveau par les soviétique permet à Brubaker donc d’introduire Barnes au 21ème Siècle. Pour cette mini histoire intitulée Winter Kills en VO, Bucky fait face à son premier Noël en plus de 5 décennies, l’occasion pour lui de se remémorer l’ébullition de la foule dans les rues et la gaieté des fêtes, choses qui semblent avoir disparu au profit de l’argent et l’avalanche de cadeaux.

Sur sa route, Bucky se verra confronté par certains jeunes héros admirateur de Barnes et de ce qu’il a pu représenter avec Captain, mais aussi par Namor, son coéquipier au sein des Invaders, avec qui Bucky ira partager un moment de nostalgie. Avec cette histoire, Ed Brubaker fait l’éloge du Noël d’une autre époque, l’illumination qu’il apportait dans les cœurs surtout en temps de guerre et de crise. Bien plus qu’un hommage à cette fête, l’auteur offre une énième lettre d’amour à son préféré et son histoire, les valeurs qu’il a incarnées et l’espoir qui est au final inhérent à Bucky Barnes et la fête de Noël. Joyeux Noël à tous !

 

Il est édité chez Panini Comics et est disponible un peu partout chez vos libraires comics ou chez notre partenaire, Excalibur Comics !

 

À demain pour l’ouverture de la dernière case du Calendrier de l’Avent comics !
Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.


Les mots clé de cet article
Bucky Barnes calendrier de l'avent Captain America

 
Comics Grincheux est un râleur compulsif. Il râle sur tout et à force de râler sur Batman V Superman et la renumérotation Marvel, il a décidé d'ouvrir un blog pour raconter ce qu'il aime et surtout ce qu'il n'aime pas. Et maintenant, il râle avec les amis de LesComics.fr mais propose aussi des analyses de la narration des auteurs.