Posté il y a 4 mois par dans la catégorie Dossiers
 
 

Mon #MardiChrono : Infinite Loop

Bienvenue dans mon Mardi Chrono, où je vous présente de façon rapide et succincte un titre que j’ai pu lire, ce matin comme il y a trois ans !

Et ce mardi, je vous parle de Infinite Loop, des français Pierrick Colinet et Elsa Charretier, paru chez Glénat Comics (2 tomes actuellement disponibles) !

 

 

Le futur est un monde où les sentiments n’existent plus : plus de haine et plus d’amour. Ce serait le prix à payer pour un monde en paix. Par contre, le voyage temporel existe, non sans conséquence : même dans un monde vraisemblablement dénué de sentiments, il existe des terroristes temporels prêt à changer le cours du temps. Et si leurs actions sont mises à mal par une agence spéciale, elles créent des anomalies temporelles qui doivent être corrigées.

C’est notamment le job de Teddy, rouquine pince sans rire et efficace qui traque dans le temps terroristes et anomalies sous quelque forme qu’elles soient. Jusqu’au jour où l’anomalie se présente sur la forme d’une jeune femme, que Teddy ne peut se résoudre à “corriger”. Infinite Loop est un voyage sociétal, une lutte contre l’oppression et pour le libre-arbitre à tous les niveaux, une ode à l’amour. Bourré de référence, on sent l’amour de la pop-culture chez les artistes. Le trait d’Elsa Charretier est doux, très cartoony, léger, rappelant des artistes comme Darwyn Cooke notamment.

Bien que traitant d’un futur et de voyage dans le temps, le comics est plus que jamais d’actualité dans les sujets traités, sans pour autant tomber dans le moralisateur, et c’est ce que j’aime dans Infinite Loop : on a une jolie histoire, dans le scénario comme les dessins, traitant de sujet sociétaux sans jamais nous forcer la main. Et puis c’est beau.

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.