Posté il y a 1 mois par dans la catégorie Sur Nos Ecrans
 
 

Venom : Qui est le méchant tueur roux emprisonné ?

Venom est donc sorti en salle depuis quelques jours et nous avons déjà eu l’occasion de vous dire ce que nous pensons du film.
La première scène post-générique du film vous dévoile un personnage que les fans ont reconnu. Mais qui est donc ce prisonnier, roux et psychopathe qui semble vouloir faire un carnage ?


Au commencement était Venom

D

ans les comics, Venom est un costume noir vivant qui s’est lié à Spider-Man lors de son passage sur Battleworld. On est alors en 1984 dans la BD Secret Wars.
Lors de ses combats, Spider-Man a abîmé son costume rouge et bleu. Dans une base, il trouve un costume noir avec un symbole d’araignée blanc qui lui va comme un gant. Lors de son retour sur Terre, il conserve ce costume noir qu’il utilise désormais dans les rues de New York.

On apprendra que le costume est une entité vivante, symbiotique et qu’elle influe sur le caractère de son porteur. Peter Parker, qui utilise le symbiote dans le civil comme dans son rôle de Spider-Man, devient en effet de plus en plus violent. Il décide alors de se débarrasser de symbiote ce qui ne sera pas facile. Il devra compter sur l’aide des 4 Fantastiques pour y arriver.

Se sentant rejeté par Spider-Man, le symbiote croise alors la route du photographe Eddie Brock. Eddie est un collègue de Peter Parker qu’il tient responsable de ses propres échecs. Le symbiote s’associe donc à Eddie. Ensemble, ils deviennent Venom, une entité bien décidée à se venger de Spider-Man et de Peter Parker en même temps.

Le grand méchant roux

Ce tueur en série s’appelle Cletus Kassidy. Il est jeune, roux et psychopathe. Pour la petite histoire, les auteurs imaginent ce personnage comme une réponse au Joker de Batman.

Emprisonné, il partage sa cellule avec Eddie Brock, porteur du symbiote Venom. C’est à ce moment que Cletus se retrouve en contact avec un rejeton du symbiote qui va se lier à lui.
Ils forment alors une nouvelle entité, meurtrière et débarrassée des codes sociaux d’Eddie Brock et bénéficiant de la folie de Cletus Kassidy. Cette nouvelle créature s’appelle Carnage ce qui explique la phrase prononcée par l’acteur Woody Harelson dans le film.

Carnage est physiquement assez proche de Venom. Il est en revanche plus fin et de couleur rouge. Comme son ainé, il possède une très grande bouche et une dentition carnassière. Il possède les forces et les faiblesses inhérentes au symbiote. Il peut donc générer des tentacules, escalader tout type de surface, se régénérer et soulever de très lourdes charges. En revanche, il est lui aussi sensible au feu et aux vibrations soniques, du moins lors de sa création.

Le méchant roux de la scène post-générique de Vénom

Carnage, version comics

Les autres symbiotes

Venom et Carnage ne sont pas les seuls symbiotes peuplant l’univers Marvel.

Au plus fort de la mode “symbiote” chez Marvel, au milieu des années 90, l’éditeur inventa à tour de bras de nouveaux symbiotes. Chris en parle d’ailleurs dans l’épisode de ComiXrayS consacré aux symbiotes. Dans une saga intitulée Lethal Protector et publiée en 1993, la fameuse Life Fondation extrait du symbiote de Venom et permet de créer 5 nouveaux symbiotes. Ils sont plus que dispensables et désormais oubliés.

Venom en revanche a changé de porteur. Il fut pendant un temps lié à Mac Gargan, un super-méchant habituellement porteur du costume de Scorpion.
Désormais lié au vétéran de guerre (et camarade de classe de Peter Parker / Spider-Man) Flash Thompson, le symbiote est désormais l’Agent Venom, un héros à l’allure plus militaire que le porteur domine par sa seule force morale.

Eddie Brock n’est pourtant pas resté sans pouvoirs longtemps. Des résidus de symbiotes restés dans son corps furent irradiés par Mr Negative que vous connaissez si vous avez joué au jeu vidéo Spider-Man sur PS4. Ces restes de symbiotes irradiés donnèrent naissance à une nouvelle créature, l’Anti-Venom. Plus proche de Carnage physiquement, cette créature est blanche et porteuse d’un symbole d’araignée noir. Ses pouvoirs aussi sont différents car il a la faculté de purger les maladies et soigner un corps humain. Enfin, il n’est plus victime des faiblesses des autres symbiotes.

Carnage de son côté donnera naissance à une autre symbiote. Nommé Toxin, il est reconnaissable par ses deux couleurs. Ses jambes noires alors que son buste et sa tête sont rouges. Le symbiote a fusionné avec le policier Patrick Mulligan.

Nos conseils lectures

Si vous vous intéressez à Carnage mais aussi à Venom et aux autres symbiotes, je vous conseille d’aller jeter un œil sur la collection Marvel Dark de Panini Comics.
L’éditeur français y publie des titres consacrés à Carnage comme la saga Minimum Carnage, réponse à la série Maximum Carnage des années 90. Vous pourrez également y lire Deadpool vs Carnage qui met en scène la rencontre entre les deux personnages.

Cette même collection propose un tome consacré à Toxin, le symbiote rouge et noir rejeton de Carnage.

On trouve aussi dans cette collection Marvel Dark les aventures d’autres symbiotes dans des volumes comme Anti-Venom ou les tomes 1 à 5 de la série Venom de Rick Remender.
Enfin, la mini-série Venom : la naissance du mal propose sa version des origines de Venom illustrée par l’excellent Angel Medina.

La suite de Venom au cinéma

Avec cette scène post-générique, on s’attend donc à un film Venom 2 dans lequel Venom affrontera Carnage. L’acteur Woody Harelson, vu dans True Detective, Zombieland ou Tueurs Nés, semble déjà titulaire du rôle de Cletus/Carnage.

Et vous, qu’attendez-vous de la suite du film Venom ?
Et que pensez-vous de l’idée de Sony de développer un univers autour des alliés et ennemis de Spider-Man mais sans utiliser l’homme araignée ?

Dites nous tout sur le forum.

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.


 
Matt est animateur et producteur en radio et en télé depuis 2006. Autodidacte, il lance plusieurs programmes dont C'est Quoi Ton Job ? ou L'Upperground, récompensés par des prix nationaux. Avec La Sélection Comics, il parle de BD américaine au plus d'1.3 million d'auditeurs de Sud Radio, Vibration, Voltage et beaucoup d'autres. Il est le fondateur de LesComics.fr.