[Review] The Thanos Imperative

Lire des comics est un « impératif » !

Après les événements de War of Kings et Realm of Kings, Thanos est de retour dans une grande saga cosmique !
Les Gardiens de la Galaxie et Nova se mesurent à lui et s’efforcent de refermer une déchirure spatio-temporelle nommée la Faille. Mais de l’autre côté, dans la réalité du Cancerverse, la mort elle-même semble avoir disparue…

The Thanos Imperative
Histoire : Dan Abnett et Andy Lanning
Illustrations : Brad Walker, Miguel Sepulveda et Andrew Hennessy
Couvertures : Aleksi Briclot et Alex Garner
Contient les épisodes Guardians of the Galaxy #25, The Thanos Imperative : Ingition #1 et The Thanos Imperative #1 à 6
Disponible chez Hachette Collections et dans la collection Marvel Deluxe chez Panini Comics.

L’avis du Kit :

Lors de l’event « War of Kings » la bataille finale entre les Krees dirigé par le roi des Inhumains, Black Bolt/Flèche Noire et les Shi’ars du mutant Vulcan, a laissé des trace. Après leur disparition dans une explosion dantesque, une brèche spatio-temporelle, appelée la Faille ou l’Abîme est apparue. Et ce qui se trouve de l’autre côté de cette « faille » n’est pas franchement de bonne augure pour l’avenir de notre univers. Les différents empires de la galaxie (Kree, Shi’ar, Spartax, Zone Négative, le « nouveau » Nova Corps…) devront s’allier pour contrer la menace du Cancerverse qui a décidé de passer à l’offensive. C’est sans compter sur le retour à la vie inattendue du Titan Fou et avatar de « la Mort », Thanos, qui va peut-être servir à Peter Quill alias Star-Lord et ses Gardiens de la Galaxie pour contrer le Cancerverse où la vie prolifère sans fin…

Après un event « Realm of Kings » presque décevant, le duo britannique, Dan Abnett et Andy Lanning alias les DnA, revient en 2010/11, pour clôturer leur œuvre commune et cosmique au sein de la Maison des Idées. Pour conclure leur saga tel le dernier baroude d’honneur à l’instar de Star-Lord et Richard Rider alias Nova. On passe un bon moment de lecture avec le double enjeu représenté par les menaces du Cancerverse et du retour de Thanos, plus puissant et menaçant que jamais.


Côté dessins, Brad Walker assure sa tâche sereinement sur le prologue avant que Miguel Sepulveda se charge de l’intégralité de l’event. Leurs travaux graphiques sont uniformes ce qui permet une bonne cohérence du tout.

On s’attardera d’ailleurs sur les très belles couvertures de Aleksi Briclot et Alex Garner qui sont vraiment à tomber par terre.

En résumé, une conclusion plaisante et divertissante du travail de Abnett et Lanning sur le Cosmique chez Marvel. Bravoure et action au rendez-vous. Cela reste classique mais assez efficace. A conseiller surtout pour les amateurs d’univers cosmiques dans les comics, ainsi que ceux qui sont désireux d’en savoir plus sur les Gardiens de la Galaxie, mis en avant au cinéma depuis 2014.

La note du Kit : 

 

pour comprendre nos notes subjectives : 
5/5 J'adore 
4/5 Trés cool 
3/5 Sympa 
2/5 Sans plus 
1/5 Bof 
0/5 Pas pour moi
Commentaires
Categories Kit Fisto, Nos chroniques
Jetez un oeil ici...