Posté il y a 3 mois par dans la catégorie Dossiers
 
 

Semaine Captain Marvel – Interview Themiscyra Comics

Salut tout le monde, dans le cadre de notre semaine spéciale Captain Marvel, nous avons interviewé trois blogueuses afin de parler de leur rapport au personnage de Carol Danvers.

Cette fois-ci, c’est la créatrice de Themiscyra Comics qui nous fait le plaisir de participer.

 

 

Quel est ton rapport personnel à Captain Marvel ? Est-ce une héroïne que tu affectionnes ?

Ça dépend, en fait. L’événement Civil War II par exemple a montré une facette peu reluisante de Carol Danvers, elle faisait vraiment peur. Ms. Marvel et America Chavez lui ont chacune tenu tête d’ailleurs, chose que j’ai beaucoup appréciée. Jusqu’ici, c’est une perception très personnelle, mais la version comics de Carol, d’après mes lectures, me semble assez froide. À l’inverse de la version du Marvel Cinematic Universe que j’attends avec impatience, car elle paraît vraiment haute en couleur. Audacieuse, drôle, déterminée. Et Brie Larson me paraît l’incarner à merveille. J’espère que le personnage aura le succès qu’elle mérite.

 

 

Peux-tu expliquer l’importance d’avoir des modèles féminins parmi les super ?

C’est pour moi essentiel car il s’agit simplement de donner à tous·tes des modèles dans la culture. Ce n’est même pas une question spécifique aux comics, c’est un problème commun à toute la culture, qu’il s’agisse de littérature, de cinéma, de télévision. Les femmes représentent la moitié de la population, mais dans n’importe quelle oeuvre, il y a probablement trois quarts d’hommes des protagonistes aux figurants. Il suffit d’allumer sa télé à 21h pour tomber sur un film où on aura 3 ou 4 héros masculins avec une seule femme dans l’équipe, et dont les ennemis seront quasiment exclusivement des hommes également. C’est à peu près pareil dans les comics.

L’enjeu est simplement de rééquilibrer la balance. Actuellement, les hommes ont droit à des modèles divers en abondance. Ils sont au centre de la culture. Ils ne représentent que 50% de la population, comme les femmes, donc on devrait avoir autant de modèles dans la culture.

 

Récemment, Kelly Sue DeConnick a commencé à travailler sur le personnage d’Aquaman. Il y a assez peu de femmes qui ont travaillé sur des personnages masculins alors que la situation inverse est fréquente. Que penses-tu qu’une femme peut apporter en plus sur un héros ?

Je sais juste qu’une femme peut probablement écrire plus justement, avec plus de respect, les personnages féminins. J’ignore ce qu’on peut apporter de particulier, mais c’est en tout cas une belle opportunité pour des femmes de pouvoir écrire des héros aussi connus.

 

Une question qui va dans le même sens mais sous l’angle de la diversité, cette fois. On observe de plus en plus des auteurs issus de minorités et de personnages aussi (même si on constate encore des carences). Penses-tu que ce soit important et nécessaire ?

Je vais un peu me répéter, mais cela va simplement dans le sens de la représentation juste de la société. Celle-ci est diverse, et il est juste normal que la pop culture soit diverse, aussi bien du côté des personnages que des éditeur·rices et créateur·rices.

 

Ça veut dire quoi pour toi être féministe quand on lit du comics ?

La meilleure chose qu’on puisse faire, c’est de prioriser les héroïnes pour leur permettre d’avoir une meilleure place dans les comics. Sinon, il est difficile de savoir si tel ou tel comics est particulièrement féministe, ou simplement respectueux des femmes. On peut tout de même éviter des artistes misogynes dans leurs propos et/ou leur représentation des femmes comme J. Scott Campbell, Clay Mann ou encore Ethan van Sciver. Mais ce sont des noms qu’il faut connaître, et il faut aussi savoir identifier le sexisme. Ce n’est pas évident pour tout le monde.

 

En-dehors des comics, quelle femme est pour toi un modèle ?

Marie Dasylva, de Nkali Works, aussi connue sous le pseudo “napilicaio” sur Twitter. C’est une femme qui fait un travail titanesque et crucial pour nombre de femmes, en les aidant à faire face au racisme, au sexisme et d’autres fléaux dans les milieux professionnels ou dans leurs études. Elle permet à des femmes qui sont souvent au fond du trou, de s’extraire d’une situation délicate et dangereuse, en reprenant confiance en elles pour avancer et reprendre le pouvoir sur leur vie.

 

 

Que dirais-tu aux éditeurs pour impulser le changement vers une féminisation accrue des comics ?

Je dirais qu’ils doivent continuer de recruter des femmes et de donner leur chance à des héroïnes féminines. Car jusqu’ici, de ce que j’en ai compris, les éditeurs peinent encore à faire rencontrer du succès à leurs héroïnes. Selon moi, c’est aussi en partie parce qu’il faut en parallèle qu’un lectorat féminin puisse se construire, et cela dépend de facteurs extérieurs à l’univers des comics, comme les inégalités salariales entre hommes et femmes. Quand il y a 25% de différence de salaires, aussi bien en France qu’aux États-Unis, ce n’est pas étonnant que les femmes ne s’emparent pas massivement des comics. C’est un loisir qui devient vite très coûteux.

 

Quel serait ton projet rêvé de comics si on te laissait carte blanche ?

J’aimerais beaucoup travailler sur un projet dans la veine de Sweet/Vicious (Série TV inédite en France montrant deux adolescentes combattant les violeurs et agresseurs sexuels de leur campus, NdR). Avec des héroïnes auxquelles de nombreuses femmes peuvent s’identifier, et qui font face à des problématiques très ancrées dans la réalité. C’est cool de voir des héroïnes combattre des criminels ou des menaces extraterrestres voire supra-cosmiques, mais ça pourrait faire du bien d’en voir lutter contre le racisme, le patriarcat, les LGBTphobies… Ce sont des combats qui me semblent trop souvent imagés à travers la discrimination des surhumain·es (“mutant·es” ou “méta-humain·es” selon les univers).

 

Merci à Themiscyra Comics pour ses réponses et n’hésitez pas à visiter son site très riche en contenu si vous recherchez des comics avec des personnages féminins traités avec respect.

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.


 
Jarvis est notre majordome. Les films nous font croire que c'est une I.A. mais en réalité, c'est un humain. Chez nous, c'est pareil. On vous croire que c'est un BOT LesComics.fr mais en fait, c'est un humain qui poste les contenus de l'équipe avec ce compte.