[Review] Star Wars tome 3 : Prison Rebelle

Je dédie cette review à notre « princesse des étoiles » bien aimée, Carrie Fisher et sa mère Debbie Reynolds disparues les 27 et 28 décembre 2016
Kit Fisto

Star Wars version Prison Break (et autres histoires)

Star_Wars_Princesse_Leia

La princesse Leia et la contrebandière Sana escortent leur prisonnier à la Prison du Zénith de l’Alliance Rebelle. Mais un mystérieux groupe décide d’attaquer le lieu et de ne laisser aucun survivant…
Sans aucun lien, vous lirez deux récits supplémentaires consacrés à Obi-Wan Kenobi et un nouvel agent secret rebelle.

Auteurs : Jason Aaron (Star Wars #15 à 20) et Kieron Gillen (Star Wars annual #1)
Dessinateurs : Angel Unzueta (Star Wars annual #1), Leinil Yu (Star Wars #16 à 19) et Mike Mayhew (Star Wars #15 et 20 sur Obi-Wan Kenobi)
Couverture : Terry Dodson
Disponible chez Panini Comics

L’avis du Kit :

Ce recueil comprenant 3 histoires se recoupant plus au moins ma review se divisera en 3 parties :

Star_Wars_Panini_Comics_Marvel

Coruscant vue par Angel Unzueta

Star Wars Annual #1

Dans le 1er annual Star Wars depuis la reprise des comics par Marvel/Disney, présente les aventures d’un espion, Eneb Ray alias Haarkon Dak : infiltré dans les rangs de l’Empire depuis des années, il devra ici sauver les sénateurs sympathisants de l’Alliance Rebelle.

Un nouveau personnage pour l’univers Star Wars ? Dommage il en existait déjà tellement à l’époque de l’ancien univers étendu comme Jahan Cross (Agent of Empire) ou « Tank » Sunber (Empire/Rebellion).
Au scénario, c’est Kieron Gillen, qui met de côté provisoirement le titre Darth Vader (inversant les rôles avec Jason Aaron donc) tandis qu’Angel Unzeta se charge des dessins. L’histoire qui aurait pu être intéressante mais qui ne restera pas forcément dans les annales de Star Wars sous Marvel. Divertissant mais pas dispensable. Plutôt persévérer à se concentrer sur le run de Jason Aaron. Certes les dessins de Angel Unzuela sont plutôt bons ici mais on a une impression de déjà vu par rapport aux multiples histoires issues de l’ancien Univers Étendu.

Star_Wars_Panini_Comics_Marvel

Star Wars sous les traits de Leinil Yu

Star Wars #16 à 19 : Rebel Jail

Les rebelles ont échoué à neutraliser Dark Vador sur Vrogas Van (à lire dans Vador Abattu/Vader Down, ma review est ici), mais ils ont réussi à capturer le Dr Aphra, son assistante. La princesse Leia espère tirer d’elle des informations sur le Seigneur des Sith et l’Empire après l’avoir emprisonnée dans une unité carcérale secrète de l’Alliance Rebelle. C’est sans compter sur un mystérieux groupe qui passe à l’assaut de la prison au même moment. Pendant ce temps, Luke Skywalker et Han Solo prennent un peu de bon temps tout en essayant de faire du profit avec l’argent de la Rébellion pour pouvoir ramener plus de matériel…
Mais rien ne va comme Solo l’aurait voulu.

Voici le 4ème arc narratif du titre toujours signé par Jason Aaron (Wolverine & the X-Men, Doctor Strange, Thor : god of thunder…). L’auteur nous livre une histoire d’attaque et d’évasion de prison centrée principalement sur les héroïnes Leia et Sana flanquées de l’acolyte de Vader, le Dr Aphra. Le scénariste n’oublie pas pour autant les hommes avec Han Solo et Luke Skywalker qui ont ici un rôle aussi fun que secondaire. Bref, Aaron est toujours au top dans le scénario et livre toujours des histoires prenantes, originales situées entre les épisodes ciné IV et V de la saga. Il construit petit à petit un univers canonique qui n’a rien à envier à l’ancien (désormais « Légendes »). Côté Dessin de l’histoire principale c’est Leinil Yu qui succède à John Cassaday, Stuart Immonen, Mike Mayhew et Mike Deodato Jr. Il a aussi signé le 1er annual de Darth Vader. L’artiste américain est aussi bon sur du Star Wars que sur du comics super héroïques, pour lesquels il a l’habitude de bosser ( Superman Birthright, Secret Invasion, Superior…). On reconnait bien sa touche personnelle sur les planches. Marvel réussit à nous faire apprécier le titre malgré les changements de dessinateurs en optant sur des pointures.

news_illustre_1481495322_112

Les traits de Mike Mayhew pour les one-shot sur « Ben » Kenobi

Star Wars #16 et #20 : Obi-Wan sur Tatooine

Après le final du cross-over Vader Down/Vador Abattu, Marvel revient sur la vie et l’exil de Obi-Wan Kenobi devenu le vieux Ben sur Tatooine. Entre une surveillance éloignée du jeune Luke Skywalker et sa survie tant bien que mal dans le désert aride de la planète, l’ancien maître Jedi a fort à faire surtout quand Jabba the Hutt est déterminé à retrouver le mystérieux agresseur de ses hommes. Jason Aaron nous gâte énormément en revenant sur les chroniques de Ben Kenobi dans son journal. Un vrai prequel à Star Wars Episode IV, tout y est : Ben, les jawas, les Hommes des Sables, Owen, Beru et Luke… Jabba et sa garde. Deux très bons one-shot qui pourraient presque motiver Lucasfilm et Disney à signer un film spin-off et le retour de Ewan McGregor dans la robe de bure du vieux Jedi !

Côté graphique, on retrouve Mike Mayhew, qui a déjà dessiné du Marvel ( X-Men Origins..) et du Star Wars sous la licence Dark Horse Comics (The Star Wars issu du 1er script de George Lucas). Il réalise des planches sensationnelles d’un très belle justesse. On a vraiment l’impression d’être aux côtés de nos héros tellement il fait preuve de réalisme dans les détails et les expressions. J’espère d’ailleurs voir de nouveau un jour Mayhew sur ce titre ou un autre de la licence par Marvel.

Pour résumer, 3 histoires + 2 auteurs + 3 artistes = 1  bon moment. Malgré le fait d’y trouver pèle mêle un nouveau personnage, la suite du run de Jason Aaron et une plongée dans le passé aux côté de Obi-Wan Kenobi, on passe réellement une très bonne lecture. Rien de vraiment révolutionnaire, aux vues des limites scénaristiques imposées par Lucasfilm/Disney et Marvel aux auteurs, mais des histoires divertissantes et passionnantes qui nous rappellent pourquoi on aime la saga Star Wars.

La note du Kit :

 

Commentaires
Categories Kit Fisto, Nos chroniques
Jetez un oeil ici...