[Review] Star Wars – Poe Dameron Tome 3

Toujours dans les vieux “Poe” qu’on fait les meilleurs comics.

Poe Dameron poursuit sa quête pour retrouver Luke Skywalker, il doit aussi affronter l’Agent Terex et découvrir le traître de l’Escadron Black. La troisième aventure de pilote et de son escadrille de la nouvelle trilogie Star Wars.

Star Wars - Poe Dameron tome 3 : La tempête approche
Histoire : Charles Soule
Illustrations et couleurs: Phil Noto
Contient les épisodes US #8 à 13
Publié chez Panini Comics

Avant de commencer, voici les liens vers les reviews des précédents numéros sur www.lescomics.fr : Tome 1, Tome 2

L’avis du Kit :

Nouvelle mission, nouveau territoire pour Poe Dameron

Les Derniers Jedi, le VIIIème opus des aventures cinématographiques de la saga Star Wars est sorti il y a presque deux mois (hors films spin-off que sont Rogue One et le prochain Han Solo), laissant un rôle bien plus important au pilote résistant Poe Dameron que dans le VIIème film, Le Réveil de la Force. L’occasion pour nous de le retrouver dans sa troisième aventure en comics toujours située juste avant le septième épisode de J.J. Abrams. Cette fois, Dameron devra débusquer une taupe au sein de son propre escadron tout en échappant aux griffes de Terex, agent du Premier Ordre. Ce dernier doit d’ailleurs faire face à ses supérieurs, dont le Capitaine Phasma, à la suite de ses échecs successifs face au Black Squadron de la Résistance. Le duo Charles Soule et Phil Noto rempile pour une 3ème fois ensemble.

Après un second numéro qui manquait un tantinet de punch et d’enjeu, Soule (Letter 44, Daredevil, Lando, Obi-Wan & Anakin, etc.) livre ici une histoire divertissante qui nous plonge dans la psyché du personnage de Terex, de son passé et de ses motivations actuelles. L’espion est en effet coincé entre son désir de capturer Poe Dameron et celui de prendre son indépendance vis-à-vis du Premier Ordre. Tout comme avec le comic-book Dr. Aphra, ce qu’on peut apprécier ici c’est de voir l’histoire se focaliser sur un personnage créé pour les comics. Cela laisse une plus grande liberté à l’auteur, sans pour autant trop impacter la continuité Star Wars, initiée par le groupe Lucasfilm depuis le rachat par Disney. Bien sûr, Poe Dameron est bien présent aussi. Son intérêt ici est donc de démasquer une taupe au sein d’une équipe qu’il considère comme la seule famille qu’il lui reste. Fils de rebelles de la première heure, il ne peut imaginer qu’un ami et ailier de feu-sa mère ou un de ses camarades pilote à l’époque de la Nouvelle République soit un traître. Outre les histoires en parallèle de Dameron et Terex, Charles Soule n’oublie pas de disséminer par-ci, par-là des clins d’œil au long métrage Le Réveil de la Force avec la présence de personnages figurant dans celui-ci. La marque de fabrique de Star Wars est bien là : action, bataille spatiale, humour et émotion sont au rendez-vous.

Phil Noto (Black Widow, Star Wars – Chewbacca, etc.) est toujours présents aux planches, qu’il colorise également. L’artiste est toujours très précis dans les visages des personnages, tel qu’on a bien l’impression que ce sont Oscar Isaac (Dameron) et Greg Grunberg (Snap Wexley) qui figurent dans les cockpits des X-Wings du Black Squadron. Tout n’est pas forcément parfait dans l’ensemble, mais il faut dire que les délais sont toujours aussi serrés dans la production et l’édition de comics US. De plus, l’illustrateur est plutôt quelqu’un qui aime soigner ses prestations et prendre son temps, chose qu’il ne peut pas forcément avoir en bossant pour la Maison des Idées.

Après un décollage en douceur au tome 1, et un trou d’air dans le tome 2, Poe Dameron et ses ailiers du Black Squadron  reprennent la formation avec aplomb sous la houlette du duo Charles Soule/Phil Noto. Du comics Star Wars comme on aime : aventure, action, humour, émotion..avec un soupçon de fan service pour le plaisir des lecteurs les plus assidus ou les plus récents.

La note du Kit : 

 

pour comprendre nos notes subjectives : 
5/5 J'adore 
4/5 Très cool 
3/5 Sympa 
2/5 Sans plus 
1/5 Bof 
0/5 Pas pour moi
Categories Kit Fisto, Nos chroniques
Jetez un oeil ici...