[Review] Star Wars – Capitaine Phasma

Phasma a-t-elle lustré ses chromes après son passage aux ordures?

Qu’est-il arrivé au Capitaine Phasma entre la fin du Réveil de la Force et le début des Derniers Jedi ? Découvrez le dans ce comic-book inédit

Star Wars - Capitaine Phasma
Histoire : Kelly Thompson
Illustrations : Marco Checchetto
Encreur : Marco Checcetto
Couleurs : Andres Mossa
Contient les épisodes US de Journey to Star Wars: The Last Jedi - Captain Phasma #1-4
Publié par Panini Comics

L’avis du Kit  :

Aux premiers teasers de Star Wars Episode VII – Le Réveil de la Force, beaucoup de monde (dont moi) fût hypé par le look de la mystérieuse Capitaine Phasma. Il y avait de quoi en voyant le look et l’imposante carrure de Gwendoline Christie sous l’armure (Game of Thrones). Au final le rôle de celle qui aurait pu être la Boba Fett de la nouvelle trilogie s’avère plus qu’anecdotique, il en est même très décevant aux vues de ses scènes dans Star Wars VII et VIII. Qu’en est-il dans ce comics qui lui est dédié ?

C’est à Kelly Thompson (Hawkeye, Jem & The Holograms, etc.) qu’incombe la charge de donner un peu plus d’attrait au personnage. On peut dire que sa charge est en partie réussie. L’auteur nous montre vraiment à quel point Phasma reste quelqu’un de détestable mais déterminé. Après avoir échappée au compacteur à ordures sur la base Starkiller, l’officier des troupes du Premier Ordre efface sa trahison et prend un subordonné comme bouc émissaire. S’en suit alors une traque à travers la galaxie pour éliminer l’intéressé et se réhabiliter aux yeux du Général Hux, son supérieur hiérarchique. Au passage, elle se servira d’une pilote de son armée et d’une population d’autochtones pour aboutir à sa mission. L’intérêt de cette histoire est juste de nous montrer pourquoi Phasma n’a pas été emprisonnée voire exécutée au moment du film Les Derniers Jedi après son acte auprès des résistants Han Solo, Finn et Chewbacca dans Le Réveil de la Force. Certes cela peut sembler dérisoire mais pour tout fanboy de la saga toujours en recherche d’explications, ce recueil peut s’avérer utile.

Ajoutez à cela, les superbes planches du “Young Guns” de Marvel, Marco Checchetto (Punisher, Life Zero, Star Wars – Les Ruines de l’Empire, etc.), et vous obtenez un bon divertissement. Certes le tout est assez bref et rapide à la lecture, mais le travail graphique de l’illustrateur italien est tel qu’on passe du temps à scruter les moindres détails de sa précision artistique. Pour agrémenter le tout, on notera le très bon travail sur la couverture par l’un des frenchies de Marvel, Monsieur Paul Renaud.

Un recueil expéditif dont le but principal est d’expliquer la destinée du personnage du Capitaine Phasma entre les films Épisodes VII et VIII de la saga Star Wars. Même si cela peut paraître pour beaucoup comme étant anecdotique, le récit de Kelly Thompson s’adresse avant tout aux grands fans de la saga et de son univers étendu. L’apport artistique de Marco Checchetto aux dessins est un gros point positif de s’essayer à la lecture de ce titre.

La note du Kit : 

 

L’avis de Comics Grincheux.

Contrairement à Kit_Fisto, je ne suis pas un maniaque de la saga Star Wars. J’aime bien les films mais j’ai tendance à me foutre de l’univers étendu, période Ancienne République exclue (jouez à KOTOR, bordel !).

Mais j’avais aimé le Capitaine Phasma malgré une prestation réduite à portion congrue dans Le Réveil de la Force. Ce court récit a pour but de pallier ce manque et de donner de la substance à un personnage qui en manquait cruellement. Au final, on se retrouve avec un récit efficace, mené tambour battant, bourré d’action et qui permet d’approfondir le portrait psychologique du personnage, montrant la femme sous le casque. Elle est une pragmatique, tout ce qu’elle fait sert son objectif final et elle fera tout pour y arriver, en ayant quelques coups d’avance sur ses adversaires. De ce point de vue, c’est une vraie réussite.

Néanmoins, le série ne profite d’aucune ambition narrative. On sent le produit de commande, devant servir de comics promotionnel pour un personnage dont les réalisateurs semblent se foutre comme de leur première chemise malgré son charisme évident. Le récit est carré, profite du talent de scénariste de Kelly Thompson qui sait brosser des personnages féminins forts. C’est bien là le vrai avantage du personnage qui permet d’aller plus loin dans les miroirs déformés de la nouvelle trilogie et l’auteure l’a bien compris. Les fans du personnage seront donc servis, surtout que le mystère de son apparence est conservée, son armure suffisant à faire comprendre l’individu sous le casque.

Marco Checceto sait comment mettre en valeur ce personnage. Les dessins sont clairs, très bien découpés et mettent à merveille en valeur les compétences militaires du Capitaine.

Bref, Capitaine Phasma devrait satisfaire les fans du personnage. Le récit est carré, va droit à l’essentiel et développe suffisamment sa psychologie à travers quelques flashbacks bien sentis. Les dessins permettent au récit de gagner en intensité et c’est donc un très comics d’action.

La note de Comics Grincheux : 

 

pour comprendre nos notes subjectives : 
5/5 J'adore 
4/5 Très cool 
3/5 Sympa 
2/5 Sans plus 
1/5 Bof 
0/5 Pas pour moi
Categories Kit Fisto, Nos chroniques
Jetez un oeil ici...