Le 1er collectif comics de France

 


 
 

[Review] Injection Tome 1

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
sois le premier

 

Point(s) fort(s) :


Un titre complexe qui promet beaucoup de choses

Point(s) faible(s) :


Très difficile à appréhender, tout se met en place à la fin.


 
En résumé
 

Injection Tome 1 est bon mais assez déconcertant. Je conseille de lire ce tome au moins deux fois afin de lui laisser sa chance et de se faire un réel avis.

 
Infos techniques
 

Histoire : Warren Ellis
Dessin : Declan Shalvey
Encrage : Declan Shalvey
Couleur : Jordie Bellaire
Editeur :
 
Publié il y a 6 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Une injection à vous filer la migraine !

 

L’avis de Spider-Matt :

L

e moins que l’on puisse dire est que ce tome est très difficile d’accès. C’est bien simple on commence à comprendre de quoi il s’agit une fois 90 % de l’histoire lue. L’histoire est extrêmement décousue et jongle entre ces cinq personnages dotés de capacités particulières, chacun spécialiste dans son domaine. On comprend qu’elles ont été réunies par une mystérieuse organisation dans le but de découvrir quel sera le prochain bond dans l’évolution humaine. On comprend aussi que ce qu’ils vont découvrir ne va pas leur plaire, qu’ils vont décider d’y remédier et que ça va très mal tourner. Le récit se déroule au passé, où l’on verra ces cinq individus réfléchissant ensemble, et au présent, où cette fois-ci, ils sont séparés et font face aux conséquences de leurs actes. Nous sommes donc baladés entre situations incompréhensibles et termes totalement étrangers comme « Rebouteux » ou « La Casse » ou encore « Injection ». C’est bien simple, je lisais sans rien comprendre et les personnages n’avaient pas l’air bien plus avancés que moi. Mais les dernières pages approchent et les pièces du puzzle commencent à se mettre en place. Tout n’est pas révélé, loin de là, mais juste assez pour que je veuille bien accorder une chance à ce titre et vouloir en lire la suite. On ressent le désir qu’a Warren Ellis de vouloir creuser au maximum les relations entre ces cinq individus à l’ego surdimensionné, tout en développant un thriller technologique sur fond de folklore britannique. Le ton est donné et tout va s’articuler sur la manière dont cette équipe hors du commun va réussir à s’organiser afin de contrer cette menace. Un début très intriguant qui mérite qu’on s’y intéresse.

La partie graphique est assurée par Declan Shalvey qui s’en sort très bien sans que cela soit exceptionnel non plus. Le style colle à l’histoire et est très lisible ce qui contraste avec la complexité de la narration. J’ai particulièrement apprécié les scènes en pleine nature se déroulant avec Robin Morel, tout y est extrêmement détaillé, à tel point qu’on se croirait réellement en Grande-Bretagne. Les couleurs de Jordie Bellaire ne sont pas en reste et apportent une réelle plus-value à ce titre.

 

L’avis de Sonia Smith :

I

njection est la nouvelle série de Warren Ellis. Etant une inconditionnelle de cet auteur, je me suis précipitée sur ce titre sans trop savoir ce que j’allais y trouver, un peu comme pour Trees d’ailleurs.

Injection se déroule au Royaume-Uni et mêle la science la plus avancée et les légendes britanniques ce qui donne un résultat plutôt intéressant mais qui demande – comme souvent avec Ellis – un peu de concentration et une multitude de références. Warren Ellis utilise l’actualité pour poser un point de départ à son récit : on sait que des chercheurs créent des intelligences artificielles capables d’apprendre voire de réfléchir par elles-mêmes que l’on retrouve sur la toile. Ellis pousse l’idée à son paroxysme : cinq penseurs fous décident, un jour de profond ennui, de créer ce type d’intelligence afin de rendre le monde plus passionnant.
Les apprentis sorciers se voient vite rattrapés par la réalité et sont dépassés par le monstre qu’ils ont créé. Certes, les réflexions sur la technologie qui prend le pouvoir au détriment des hommes qui en sont à l’origine, ne sont pas forcément une idée très neuve.

Ce qui est intéressant, c’est la manière dont l’auteur l’explore : on n’est pas tout à fait au cœur de la matrice. Ici, l’existence d’une intelligence artificielle s’accompagne d’une ouverture sur un outre-monde proche d’un univers magique, qui prend appui sur des légendes celtiques. Ce point du récit m’a beaucoup fait penser à la série Stranger Things dans la manière dont Ellis se représente l’Outre-Monde.

Le choix des personnages, s’il peut paraître classique, n’en est pas moins intéressant, même si on est un peu frustré de ne pas encore en savoir grand chose. On côtoie un agent secret aux allures de James Bond, une informaticienne, un dandy proche de Sherlock Holmes, un descendant de magiciens rebouteux qui refuse son héritage et une scientifique  névrosée. Ces personnalités fortes et rebelles ont vu leur groupe se disloquer mais elles doivent de nouveau agir ensemble pour contrer le danger. Si les interconnexions entre eux et leurs personnalités sont encore à creuser, chacun d’entre eux est intéressant, soit parce qu’il est horripilant soit parce qu’il est attachant et j’avoue avoir très hâte de voir comment chacun évoluera.

Sur le plan graphique, Declan Shalvey réussit de très belles planches, notamment lorsqu’il restitue les atmosphères magiques et horrifiques, il réussit très bien les paysages des landes désolées dans lesquelles apparaissent des manifestations d’outre-monde. Ses personnages ont une classe folle même si, parfois, le trait est un peu caricatural à mes yeux sur certaines planches. L’ensemble est toutefois fort réussi et Shalvey sait happer le lecteur dans un univers fantomatique grandiose et effrayant.

Ce premier volume d’Injection est donc une mise en place de cet univers qui puise à la fois dans le récit technologique et dans les mythes anciens des îles britanniques, un mélange qui aurait pu ne pas prendre mais qui donne un ouvrage cohérent et intrigant dont j’ai sincèrement hâte de lire la suite à la fois pour voir comment les interactions entre le monde magique et les progrès techniques vont fonctionner et comment les personnalités de chacun des cinq membres du groupe vont pouvoir évoluer.

Injection est un techno-thriller qui emprunte également les codes des légendes anciennes du Royaume-Uni. Warren Ellis, à son habitude, offre un récit complexe qui explore plusieurs pistes et donne à réfléchir sur les conséquences d’un développement technologique mal maîtrisé. L’auteur pose aussi des questions sur le peu de connaissance que l’homme a des forces qui l’entourent, donnant à son ouvrage des relents mystiques. Injection est un titre qui peut ne pas plaire à ceux qui préfèrent des récits simples et qui n’ont pas envie de se perdre dans les méandres de la pensée de l’auteur. Les autres trouveront dans ce récit à tiroirs un pur moment de bonheur.

La note de Sonia Smith : 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi



 


Vos commentaires :

Accueil Forums [Review] Injection Tome 1

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Spider-Matt, il y a 5 mois et 2 semaines.

  • Auteur
    Messages
  • #17368

    Spider-Matt
    Modérateur

    Injection Tome 1 est bon mais assez déconcertant. Je conseille de lire ce tome au moins deux fois afin de lui laisser sa chance et de se faire un réel avis.

    [Retrouvez l’article de spider-matt à l’adresse [Review] Injection Tome 1]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.