Le 1er collectif comics de France

 


 
 

[Review] Flash Rebirth Tome 2

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
sois le premier

 

Point(s) fort(s) :


relation Barry Aller/ Iris West et Barry Allen / Wally West

Point(s) faible(s) :


dessin inconstant, tome transitoire


 
En résumé
 

Flash entraîne le jeune et fougueux et Kid Flash. Suite à une mauvaise rencontre ils se retrouvent prisonnier dans la Dimension des ombres. Ils affronteront des adversaire particulier.

 
Infos techniques
 

Histoire : Joshua Williamson
Dessin : Jorge Corona, Felipe Watanabe, Davide Gianfelice, Neile Googe
Encrage : Jorge Corona, Oclair Albert, Davide Gianfelice, Neile Googe
Couleur : Ivan Plascencia, Chris Sotomayor
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié 16 mars 2018 par

 
Dans le détail...
 
 

Flash en perte de vitesse

Flash et Kid Flash affronte Ombre un vilain capable de manipuler les énergies noires. Perdu dans la dimension obscure, ils affronteront des ennemis surprenant.

L’avis de Ben :

De retour pour un deuxième tome de Flash Rebirth, après avoir été confronté à une perte dans leur camp et un adversaire assez redoutable dans un premier tome assez réussi. Ce deuxième tome nous offre une construction différente, un peu anarchique avec des chapitres sans réel intérêt.

Le premier chapitre est peut être celui qui apporte le plus d’information, du moins qui prépare la suite en continuant l’intrigue avec la Force véloce qui a débuté dans le titre Rebirth.

Ensuite on aborde ce qui est l’histoire principale du tome et qui signe le retour de l’Ombre, un méchant que notre héro croyait repentit. Il va embarquer Flash et Kid Flash dans la Dimension des ombres. Les compères seront un peu malmenés sur leur chemin vers un but qui n’est pas celui auquel on pourrait s’attendre. Il n’y a pas grand chose à dire sur cet arc, il n’est pas mauvais mais pas indispensable. Il fait partie de ceux qu’on oublie assez facilement.

Le dernier chapitre annonce la suite et sert donc uniquement d’articulation entre les arcs pour nous laisser sur un cliffhanger.

Cependant on observe, en trame de fond, l’évolution de plusieurs relations, Barry Allen et Iris West et surtout Barry Allen et Wally West (Kid Flash). Le tome est d’ailleurs tellement centré sur Kid Flash qu’on aurait pu l’appeler Flash et Kid Flash Rebirth. Au travers de cette relation, Flash continue tant bien que mal sur la lancée du premier tome avec un rôle de formateur et de leader qui lui va plutôt bien.

Le dessin est assez inconstant et manque de finitions, certains visages sont franchement loupés. On en revient toujours à la même chose, le rythme de parution bimensuelle imposant une cadence infernale aux artistes et on se demande si cela ne nuit pas à la qualité de leur travail ?

Flash Rebirth tome 2 est donc dans un volume transitoire entre deux arcs plus importants. Mis à part un ou deux événements ou révélation , Son intérêt est moindre que le premier tome et j’attends plus du suivant (et ce que j’en ai lu dans le kiosque Justice League est plutôt rassurant).

Tome transitoire et décevant. J’espère que la suite nous surprendra.

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Au côté de Matt depuis le début de l'aventure LesComics.fr et même déjà présent pour La Sélection Comics, il essaye de mettre ses connaissances aux profits du groupe et de leurs demandes farfelues.


Vos commentaires :

0 Comments



Soit le premier à commenter


Tu dois t'identifier pour poster un commentaire