[Review] Cable & Deadpool Tome 1

Concours d’ego !

Cable et Deadpool refont équipe. Enfin, en principe parce que vu leurs caractères explosifs, ça ne va pas aller de soi ! Tous les deux vont enquêter sur une secte qui promet d’améliorer l’espèce humaine.

Cable & Deadpool Tome 1 - Le culte de la personnalité
Histoire : Fabian Nicieza
Illustrations : Mark Brooks, Patrick Zircher
Encrage : Udon Studios, Shane Law, Rob Ross, M3th, Derek Fridolfs
Couleur : Udon Studios, Shane Law, Kevin Yan, Gotham Studios
Contient les épisodes Cable & Deadpool #1-16
Publié par Panini Comics




L’avis de Comics Grincheux :

Suite au visionnage de Deadpool 2, j’ai eu envie de replonger dans les aventures communes des deux personnages. J’ai choisi la série Cable & Deadpool, plutôt récente et surtout écrite par Fabian Nicieza qui a fait connaître leurs heures de gloire aux deux comparses.

Et le bilan est plutôt sympathique mais mitigé. Ce premier tome contient deux arcs et le premier est très décevant, notamment à cause d’une narration qui va trop vite et qui survole des événements qui apparaissent pourtant importants pour la bonne compréhension de l’intrigue. De fait, le lecteur n’est pas toujours certain d’avoir bien saisi le pourquoi et le comment de tel ou tel action des personnages, provoquant quelques incompréhensions. Pour autant, l’humour et l’action sont bien présentes et très bien écrites. Ça défouraille sec et c’est bien aidé par les dessins de Mark Brooks, hyper fluide et vif, ils parviennent parfaitement à retranscrire l’ambiance et la puissance des personnages. Cable y est surpuissant, chaque situation le montre. Deadpool n’est pas en reste et a toujours le verbe vif. Contrairement à beaucoup de scénaristes, Fabian Nicieza parvient à écrire le mercenaire disert sans trop de lourdeur. Evidemment, si vous n’aimez pas le comique de situation et les blagues légèrement scatophiles et puissamment débiles, vous pouvez passer votre chemin. Mais ce qui fonctionne le mieux, c’est surtout la relation avec Cable et leurs différences totales. Entre le sérieux et le tempérament explosif de l’un et la dinguerie de l’autre, rien ne semble les amener à fonctionner en équipe. Pourtant, ça marche. Leur relation est une bombe sur le point d’exploser, l’un étant toujours à deux doigts de tuer l’autre mais on se marre justement de ce décalage constant.

Mais le deuxième arc va tenter d’offrir une approche plus construite avec un véritable focus sur Cable et sa vision politique. Il tente de mettre en place un projet pour que les mutants et les humains puissent enfin vivre ensemble. Rien de bien original dans le principe mais le propos se centrant essentiellement sur Cable et son jusqu’au boutisme est intéressant. L’aspect plus sérieux que prend l’histoire fonctionne, montrant la capacité de Fabian Nicieza à jongler entre les styles. Cela étant, ce n’est pas parfait. Il y a un certain excès, l’auteur pense trop avoir eu une idée de génie sans pousser la réflexion très loin. On est chez Marvel et dans une série d’action. Saluons tout de même l’effort pour donner du fond aux aventures des deux personnages. On va aussi retrouver les X-Men à une époque où l’éditeur n’avait pas encore trop fait de bêtises avec eux, on est en 2004 et ce sont des mutants unis qu’on (re)découvre.

La partie artistique est secondée par Patrick Zircher qui fait lui aussi un boulot impeccable. Les personnages y sont forts en muscles mais sans que ce soit exagéré. C’est propre et il n’y guère que la colorisation qui fait un peu tâche, avec des couleurs qui manquent de vivacité. Un dernier mot sur l’édition qui rappelle la fabuleuse époque où Panini Comics ne chapitrait pas tout ou alors n’importe comment. Ici, les trois premiers numéros n’ont aucun découpage et les suivants semblent chapitrés n’importe comment…

Bref, Cable & Deadpool Tome 1 est une aventure très sympathique à suivre. On découvre un Cable jusqu’au-boutiste et un Deadpool qui fait le clown. Fabian Nicieza donne un semblant de fond à son histoire dans le deuxième arc mais le premier est parsemé de trous dans la narration avec des événements qui s’enchainent parfois de manière incompréhensible.

La note de Comics Grincheux : 

 

pour comprendre nos notes subjectives : 
5/5 J'adore 
4/5 Trés cool 
3/5 Sympa 
2/5 Sans plus 
1/5 Bof 
0/5 Pas pour moi
Categories Comics Grincheux, Nos chroniques
Jetez un oeil ici...