Le 1er collectif comics de France

 


 
 

The Mighty Thor Tome 2

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
1 votant

 

Point(s) fort(s) :


Une enquête menée de main de maître
Le message féministe de l'oeuvre
Les planches qui tabassent

Point(s) faible(s) :


L'annual, pas mémorable


 
En résumé
 

Ce deuxième tome apporte la réponse quant à l’identité de Thor. Mais surtout, il affirme cette femme comme la nouvelle porteuse du marteau : digne, badass, combative, elle se pose en une icône féministe grâce à laquelle des filles et des femmes vont pouvoir se révéler. Brillant et forcément indispensable !

 
Infos techniques
 

Histoire : Jason Aaron, CM Punk, Noelle Stevenson
Dessin : Russell Dauterman, Timothy Truman, Marguerite Sauvage, Rob Guillory
Couleur : Matt Wilson, Frank Martin, Marguerite Sauvage, Rob Guillory
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 1 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Eclairs féministes !

Après un premier tome excellent, c’est l’heure pour Jason Aaron de répondre à la question que tout le monde se pose : mais qui est Thor ?

Mais avant d’y répondre, un annual nous permet de faire un crochet par trois histoires différentes : l’une où l’on revoit le Thor du futur et ses petites-filles, l’autre où la nouvelle Thor est mise à l’épreuve par les compagnons de Odinson et enfin, une dernière qui raconte une beuverie. Des trois, la première est la plus marquante puisqu’on retrouve Jason Aaron au scénario et qu’elle s’inscrit dans la thématique globale de son œuvre sur le personnage. La deuxième est sympathique car elle pose cette Thor comme La porteuse du Marteau pour les prochaines années. La troisième est la plus oubliable, drôle mais pas franchement mémorable, on passe malgré tout un bon moment. Le tout forme alors une récréation agréable avant que les choses sérieuses ne reprennent.

En effet, Odinson veut savoir coûte que coûte qui est la porteuse de Mjolnir et a établi une liste. Odin, quant à lui veut récupérer le marteau et a choisi son frère pour mener “l’enquête”. Autant le dire tout de suite, avant que la révélation n’intervienne, Jason Aaron s’amuse à brouiller les pistes autant qu’il le peut et comme le ferait n’importe quel bon auteur de polar. Surtout, il montre que la révélation n’est pas le seul intérêt de son intrigue. Ainsi, il en profite pour montrer le désespoir d’un Odinson en pleine reconstruction mentale et physique. En cherchant à découvrir l’identité de Thor, il se retrouve confronter à de nombreuses femmes de sa vie. Deux d’entre elles sont mises en avant : Roz et Jane. Toutes les deux sont des femmes de tempérament, même si l’une est en pleine bataille contre un cancer qui la ronge à petit feu. Elle reste la représentante de Midgard au sein du Conseil des Royaumes, montrant par là son courage et sa force de volonté. Roz est toute aussi vaillante car, elle cherche à lutter contre la Roxxon et sa pollution environnementale. A travers elle, Jason Aaron étoffe son champ thématique, montrant des violences plus sournoises et pernicieuses dont l’humain peut souffrir.

L’enquête est finalement assez courte et la révélation finale quant à l’identité de la nouvelle Thor est assez remarquable, que ce soit dans sa métaphore et dans les dessins de Russell Dauterman. Si le premier tome le révélait comme un maître du découpage, il étoffe ici sa palette en proposant des pages d’action très créatives. Violentes mais sans exagération, il met en valeur un nombre de personnages féminins impressionnants dans une bataille finale où les hommes se font rosser les fesses. Cette mise en valeur ne passe par une sexualisation exacerbée mais au contraire par le respect des corps de chacune. Elles ne sont pas des objets mais des équivalents aux hommes. Leurs pouvoirs sont déments, elles balancent des vannes et savent se battre comme personne. L’unité de toutes ces femmes derrière une Thor qui souffre face au Destructeur se fait en une page sublime, symbole d’une cause importante.

Car c’est sûrement là que Jason Aaron fera le plus râler. Il impose sa Thor, non seulement comme une héroïne badass, pleine de fougue d’énergie et de vitalité mais aussi comme une personne digne à tous les niveaux. Il en fait une incarnation féministe contemporaine comme je voudrais plus souvent en voir dans les comics.

Bref, ce deuxième tome apporte la réponse quant à l’identité de Thor. Mais surtout, il affirme cette femme comme la nouvelle porteuse du marteau : digne, badass, combative, elle se pose en une icône féministe grâce à laquelle des filles et des femmes vont pouvoir se révéler. Brillant et forcément indispensable, malgré un annual oubliable.

 

Ils ont kiffé :

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Comics Grincheux est un râleur compulsif. Il râle sur tout et à force de râler sur Batman V Superman et la renumérotation Marvel, il a décidé d'ouvrir un blog pour raconter ce qu'il aime et surtout ce qu'il n'aime pas. Et maintenant, il râle avec les amis de LesComics.fr mais propose aussi des analyses de la narration des auteurs.


Vos commentaires :

Accueil Forums The Mighty Thor Tome 2

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Comics Grincheux, il y a 1 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #27299

    Comics Grincheux
    Admin bbPress

    Ce deuxième tome apporte la réponse quant à l’identité de Thor. Mais surtout, il affirme cette femme comme la nouvelle porteuse du marteau : digne, badass, combative, elle se pose en une icône féministe grâce à laquelle des filles et des femmes vont pouvoir se révéler. Brillant et forcément indispensable !

    [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse The Mighty Thor Tome 2]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.