Le 1er collectif comics de France

 


 
 

[Review] Locke and Key Tome 2

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
4 votants

 

Point(s) fort(s) :


Le rythme qui ne s'essouffle pas
Des superbes trouvailles graphiques sur les pouvoirs des clefs

Point(s) faible(s) :


Les personnages ne sont pas très attachants


 
En résumé
 

Ce deuxième tome de Locke and Key demeure toujours aussi magistral que le premier. Il est marqué par le maintien d’un tempo pesant, angoissant et captivant avec un méchant charismatique qui commence à abattre ses cartes et que l’on adore déjà détester. Vivement la suite…

 
Infos techniques
 

Histoire : Joe Hill
Dessin : Gabriel Rodriguez
Couleur : Gabriel Rodriguez
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 1 mois par

 
Dans le détail...
 
 
L

a famille Locke est toujours en danger ! La femme du puits paraît bien décidée à leur nuire pour des raisons que nous ignorons encore. Après avoir manipulé Bode, le plus jeune des enfants et avoir aidé Sam Lesser (le second agresseur de leurs parents) à s’évader de prison, elle parvient à quitter son antre à l’aide d’une de ces mystérieuses clefs. Qui est donc cet étrange personnage qui semble en savoir long sur les secrets de la maison de Keyhouse et sur ceux de la famille Locke ?

L’avis de Prime Sinister :

Après un premier tome remarquable, je plaçais de grandes attentes en ce deuxième volet, qui furent totalement comblées ! Le récit de Joe Hill est toujours aussi fluide et captivant. En effet, il est parvenu à maintenir le lecteur que je suis dans le confort de la résolution de mes attentes. J’espérais découvrir des nouvelles clefs et leurs extraordinaires pouvoirs. Je les ai ainsi savourées tout au long de ce tome. Quant à Bode, la Cassandre de ce récit, j’ai enfin eu la satisfaction de le voir prouver à ses frères et sœurs l’existence des phénomènes paranormaux qui avaient lieu dans cette maison. En même temps de nouvelles interrogations sont soulevées et m’ont maintenu dans un état d’expectative enivrant.

 

Un tome qui maintient la pression

Ce tome poursuit donc le déroulement de l’intrigue et de nouvelles zones d’ombres viennent enrichir le récit. En effet, ce tome 2 voit arriver un nouvel élève au lycée, Zack Wells, dont l’attitude sympathique et le charisme lui permettent de se lier rapidement avec Tyler (l’aîné des enfants Locke). Cela tranche avec son attitude cruelle et la relation malsaine qu’il entretient avec Ellie Wheddon (la prof de sport du lycée). De plus, Mr. Ridgeway, l’un des profs du lycée de Lovecraft, semble reconnaître en Zack, un ancien élève décédé depuis des dizaines d’années, Luke, autrefois ami de Rendell Locke. Après s’être renseigné, Ridgeway apprend qu’il n’existe aucune trace d’un Zack Wells dans le lycée d’où il affirme venir. Et étrangement, les traits du visage du jeune homme ressemblent à ceux de la femme du puits…

Joe Hill mène donc son histoire en utilisant un rythme digne des séries horrifiques, alternant moments de calme lourds et climax grandiloquents. Le tome 2 est marqué par la mise en place de nombreux personnages secondaires qui viennent élargir le périmètre spatial de l’histoire et qui montrent que la famille Locke tente tant bien que mal de se reconstruire. Cependant même si l’ensemble des personnages demeure relativement cohérent et intéressant, j’ai eu du mal à m’y attacher. Certes je fus, tout au long de la lecture de ce tome, nourri par l’envie d’en savoir plus, mais pas tant pour savoir ce qu’il allait arriver aux héros que pour comprendre ce qu’il se passait autour de cette famille. Seul le jeune Bode, petit garçon rêveur, aventurier et un brin candide m’a touché (et encore je pense que c’est le jeune papa en moi qui parle).

La maison de Lovecraft et ses mystères autour de ses clefs demeure selon moi l’attrait principal de cette série, tant au niveau de la narration que du dessin. En effet concernant ce point, on assiste toujours à des envolées graphiques de Gabriel Rodriguez, qui fourmille d’idées géniales pour mettre en image les pouvoirs des clefs. Mention spéciale à la scène où Kinsey et Tyler découvrent le pouvoir des clefs.

Ce deuxième tome de Locke and Key demeure toujours aussi magistral que le premier. Il est marqué par le maintien d’un tempo pesant, angoissant et captivant avec un méchant charismatique qui commence à abattre ses cartes et que l’on adore déjà détester. Vivement la suite…

La note de Prime Sinister :

 

L’avis de Kit Fisto :

A

près être resté dans l’expectative puis l’impatience à la fin du premier tome, quel plaisir de plonger de nouveau aux côtés de la Famille Locke dans leur demeure de Keyhouse à Lovecraft. Les bases de l’histoire sortie de la tête de Joe Hill sont là, je n’avais plus qu’à poursuivre l’aventure aux côtés des enfants de la famille et des mystères entourant la maison Keyhouse et ses fabuleuses clés. Une aventure toujours aussi prenante et fantastique de cette seconde partie. On dévore les planches et les bulles de ce recueil tel un roman fantastique digne des plus bonnes histoires du père de Joe Hill, le célèbre écrivain Stephen King. Après la découverte d’une première clé magique dans le précédent opus, les deux frères et la sœur Locke découvrent une nouvelle clé tout aussi puissante qui attire aussi la convoitise du Némésis de cette saga. Le récit de Hill est vraiment toujours aussi abouti, complet et captivant, tel qu’une nouvelle fois arrivé à la fin, on ne désire plus qu’une chose, se jeter dans les pages du troisième tome.

Côté graphique, le chilien Gabriel Rodriguez livre toujours un travail bien caractéristique de son style. Ses traits me rappellent parfois ceux de feu Steve Dillon, surtout dans l’aspect des visages et la démonstration de leurs sentiments. L’artiste enchaîne parfaitement les scènes intimistes suivies d’autres plus horrifiques et violentes qui nous montre à chaque fois l’étendue de son talent.

Au final, encore une réussite pour ce second tome des aventures de Locke & Key, la saga de Joe Hill rééditée cette année par HiComics. Une histoire fantastique et horrifique prenante mêlant humour, émotion et épouvante. La suite promet encore de belles choses aux lecteurs qui auront succombé au deux premiers tomes.

La note de Kit Fisto :

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Business-man de petite envergure, professionnel de santé, pratiquant d'arts martiaux, joueur de jeux de plateaux, lecteur de comics, fan de littérature US


Vos commentaires :

Accueil Forums [Review] Locke and Key Tome 2

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  PrimeSinister, il y a 1 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #23016

    PrimeSinister
    Modérateur

    Ce deuxième tome de Locke and Key demeure toujours aussi magistral que le premier. Il est marqué par le maintien d’un tempo pesant, angoissant et captivant avec un méchant charismatique qui commence à abattre ses cartes et que l’on adore déjà détester. Vivement la suite…

    [Retrouvez l’article de primesinister à l’adresse [Review] Locke and Key Tome 2]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.