Le 1er collectif comics de France

 


 
 

JSA Le nouvel âge Tome 1

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
10 votants

 

Point(s) fort(s) :


Un esprit d'équipe et de famille, sans frictions qui fait plaisir.
Des personnages nombreux, qui ont toutes et tous leur place.
Les dessins splendides.

Point(s) faible(s) :


La suite à Kingdom Come un peu étrange pour le moment...


 
En résumé
 

Nouvel âge d’or La Justice Society of America ou JSA est de retour pour ce Nouvel Age. Sous ce titre, Urban Comics publie la dernière série JSA qui a existé et ils vont nous plonger aux côtés de cette équipe qui mélange les générations et est signé Geoff Johns. Un petit avertissement avant : si vous […]

 
Infos techniques
 

Scénario : Geoff Johns, Brad Meltzer, Alex Ross
Dessin : Dale Eaglesham, Ed Benes, Shane Davis, Fernando Pasarin, Alex Ross
Encrage : Art Thibert, Matt Banning, Ruy José, Ed Benes, Sandra Hope, Rodney Ramos, Drew Geraci, Richard Friend, Prentis Rollins
Couleur : Jeromy Cox, Alex Sinclair, John Kalisz
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 3 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Nouvel âge d’or

La Justice Society of America ou JSA est de retour pour ce Nouvel Age. Sous ce titre, Urban Comics publie la dernière série JSA qui a existé et ils vont nous plonger aux côtés de cette équipe qui mélange les générations et est signé Geoff Johns.

Un petit avertissement avant : si vous avez acheté le tome grâce à la couverture montrant le Superman de Kingdom Come, vous vous êtes un peu fait avoir. En effet, ce dernier n’est présent que dans les derniers chapitres du tome. Pourtant, vous avez bien fait de vous faire rouler dans la farine car vous êtes tombé.e.s. sur une excellente série.

Nouvelles relations

Comme souvent chez Geoff Johns, le focus est fait sur les relations entre les personnages. On se retrouve face à une équipe très large, immense, même, surtout face aux standards actuels. On a pas moins d’une dizaine de personnages qui interagissent fréquemment ensemble. Et c’est une des grandes forces de la série. Le scénariste parvient parfaitement à jongler entre tous ces personnages. Pour cela, il utilise une technique narrative classique mais ô combien efficace : chaque personnage narre un chapitre, montrant son point de vue face aux autres. Alors, bien entendu, ce sont surtout les nouveaux et nouvelles qui sont au centre de cette narration. Les plus anciens sont déjà connus mais pourtant, Geoff Johns ne les oublie jamais. Chacun a sa place, chacun est en équilibre avec les autres et cela fait un bien fou.

Ainsi, le scénariste montre une équipe unie, soudée, loin de batailles d’ego. Tout va dans le sens de l’équipe et de la mission. Et c’est encore plus extraordinaire à constater lorsque le nombre de personnages augmentent grandement dans les pages. On va suivre un crossover avec la Justice League qui va voir la Légion des super-héros apparaître. Et là encore, c’est impressionnant à quel point chaque individu existe. Aucun ne semble être une fonction, aucun ne semble reléguer au second plan. Tout le monde a son importance dans le récit, par son rôle ou ses mots.

Seul bémol, l’arrivée du Superman de Kingdom Come. Geoff Johns tente ici de créer une suite spirituelle au récit culte, avec l’aide de Alex Ross. Mais quelque chose semble quelque peu forcé, quelque chose sonne à côté. Alors, évidemment, il n’y a pas la fin du récit puisque cela sera dans le tome 2 mais l’apparition et l’utilisation de ce Superman est un peu étrange et on ne comprend pas clairement ce que tente de faire Geoff Johns. On attendra donc la fin pour émettre une opinion définitive.

Héritage et transmission

Mais ce qui est certain, c’est ce que ce nouvel âge de la JSA est portée par des valeurs fortes et irrémédiablement attaché à l’esprit des super-héros. Les vieux héros, comme Jay Garrick, Alan Scott ou Ted Grant côtoient Liberty Belle, le nouveau Hourman ou bien Stargirl. Mais si on aurait pu craindre que la veille garde donne des leçons aux jeunes, ce n’est pas le cas du tout. Au contraire, c’est un esprit de famille, basé sur la transmission et un respect mutuel qui anime l’équipe. Des thématiques très bien en œuvre, sublimé dans le crossover et qui peuvent prendre une saveur différente avec le Superman de Kingdom Come. Mais on attendra car le résultat n’est pas final.

Du côté des dessins, Dale Eaglesham régale. C’est fluide, précis et détaillé à chaque instant. Dans les chapitres du crossover JLA / JSA, il impressionne, surtout face aux dessins de Ed Benes, moins précis et moins éclatants. Eaglesham parvient à mettre de nombreux personnages dans chaque page, sans jamais nous perdre et c’est un régal de chaque instant. Les compositions sont certes très classique mais d’une efficacité redoutable. L’œil n’est jamais perdu, toujours à l’affût d’un détail caché et on se régale ! Fernando Pasarin conclut le tome et il parvient sans trop de mal à se mettre au niveau de son aîné. Lui aussi est un héritier d’un certain classicisme mais c’est une beauté permanente.

Bref, avec ce tome 1 de JSA Le nouvel âge, Geoff Johns nous offre un régal ! Une série portée par un esprit d’équipe et de famille où chaque individu existe par lui-même et pour cette équipe. Un grand récit porté par de fabuleux dessins.

 

Ils ont kiffé :

 

JSA Le nouvel âge est à retrouver chez Excalibur Comics

 

Si vous aimez nos contenus, vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Comics Grinch râle beaucoup. Son origine vient de ses nombreuses grincheries envers BvS. Ayant gonflé sa petite amie avec ça, elle lui suggéra d'en parler avec d'autres. Ce fût chose faite. Vénère Grant Morrison, conchie Mark Millar.


Vos commentaires :

Accueil Forums JSA Le nouvel âge Tome 1

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #41479
      Comics Grinch’
      Maître des clés

      Nouvel âge d’or La Justice Society of America ou JSA est de retour pour ce Nouvel Age. Sous ce titre, Urban Comics publie la dernière série JSA qui a
      [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse JSA Le nouvel âge Tome 1]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.