Le 1er collectif comics de France

 


 
 

[Review] Ninjak tome 2

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
1 votant

 

Point(s) fort(s) :


Le personnage de Ninjak fonctionne bien
Le titre est très efficace

Point(s) faible(s) :


Ninjak n'est pas un titre surprenant


 
En résumé
 

Ninjak vient de prendre les rennes du marchand d’armes le plus dangereux du monde et explore les bas fond de l’univers Valiant dans un tome qui devra tenir les promesses du précédent album.

 
Infos techniques
 

Histoire : Matt Kindt
Dessin : Raul Allén, Stephen Segovia, Juan José Ryp, Clay Mann
Encrage : Raul Allén, Stephen Segovia, Juan José Ryp, Clay Mann
Couleur : Ulises Arreola
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 6 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Le ninja/agent secret devient marchand d’armes…

Ninjak a donc pris les rennes de l’Armurerie, l’organisation de vente d’armes secrète et haut de gamme. Il va devoir identifier et éliminer les Sept Ombres (voir le tome 1 de la série). Lâché par la direction du MI-6, Ninjak est désormais livré à lui même dans une des organisations les plus dangereuses du monde.

Ninjak continue d’infiltrer l’Armurerie, de débusquer ses cibles et de les éliminer. Rien d’original là-dedans mais il faut reconnaître que le titre est d’une efficacité redoutable. Le héros va devoir puiser dans ses ressources pour affronter des adversaires dotés de pouvoirs parfois surprenant.
Son entrainement va-t-il suffire ?

Ninjak est tout sauf un titre surprenant. Ça ne l’empêche pas d’être un titre réussi !
Le mélange aventure/action teinté d’espionnage fonctionne parfaitement. Les illustrations sont soignées. Les dialogues tiennent la route. Rien de révolutionnaire donc mais ce que Ninjak fait, il le fait bien.

J’ai tout de même un intérêt tout particulier sur les flashbacks qui reviennent sur la jeunesse du héros et permettent de prouver que Colin “Ninjak” King n’est pas qu’un ersatz de Bruce “Batman” Wayne. Dès ses jeunes années, Colin a été victime de manœuvre et de dissimulation rendant le personnage moins lisse et plus original qu’on aurait pu le penser.

Ninjak tome 2 est un récit honnête qui conclue le premier acte de la série.
Sans jamais révolutionner le genre, le titre offre un mélange action et espionnage de bonne facture qui se laisse lire avec plaisir.

La note de Matt : 

 

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Matt est animateur et producteur en radio et en télé depuis 2006. Autodidacte, il lance plusieurs programmes dont C'est Quoi Ton Job ? ou L'Upperground, récompensés par des prix nationaux. Avec La Sélection Comics, il parle de BD américaine au plus d'1.3 million d'auditeurs de Sud Radio, Vibration, Voltage et beaucoup d'autres. Il est le fondateur de LesComics.fr.


Vos commentaires :

Accueil Forums [Review] Ninjak tome 2

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Matt, il y a 5 mois et 3 semaines.

  • Auteur
    Messages
  • #18965

    Matt
    Admin bbPress

    Ninjak vient de prendre les rennes du marchand d’armes le plus dangereux du monde et explore les bas fond de l’univers Valiant dans un tome qui devra tenir les promesses du précédent album.

    [Retrouvez l’article de matt à l’adresse [Review] Ninjak tome 2]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.