Posté il y a 6 mois par dans la catégorie Dossiers
 
 

Comics VO : La sélection du 18/04/2018

 

Notre sélection de comics en VO

Une semaine de sorties comics VO marquée par la sortie de Action Comics #1000, numéro historique ! Sinon, il y avait aussi des lectures intéressantes !

 

Action Comics #1000 de plein de gens dont Dan Jurgens, Clay Mann, Paul Dini, etc. Un numéro anthologique, forcément, y a du bon et du moyen mais globalement, c’est cool avec une mention spéciale à l’histoire de Tom King, de Paul Dini et du duo Tomasi/Gleason. On a aussi le début de Bendis qui fait du Bendis et c’est donc très meh !

Superman #45 de Peter Tomasi, Patrick Gleason et Stephen Downer. Quasi-fin de run pour Tomasi et Gleason et ça fout les frissons. Le duo était parfait sur cette série et c’est une grande tristesse de les voir partir. Ce numéro de conclusion finit très bien, en se centrant toujours sur les personnages et leurs relations.

Justice League #45 de Christopher Priest et Pete Woods. Fin de parcours là aussi. Priest aura redressé la barre et son arc aura réussi à interroger politiquement les héros DC et leurs interventions. Ça aura été plein d’humour et de réflexions pertinentes sur la politique actuelle. Maintenant, on passe le relais !

 

ASM : Renew your vows #15 de Jody Houser, Nathan Stockman et Ruth Redmond. Cette relance avec la nouvelle équipe a un bon postulat mais est bourré de défauts. Déjà, ce n’est ni fun ni beau et c’est souvent écrit avec les pieds. Dommage parce que les intentions sont bonnes mais ça sonne comme un comics redondant. J’arrête là.

Black Panther #175 de Ta-Nehesi Coates, Leonard Kirk, Marc Deering, Walden Wong, Laura Martin et Matt Milla. Fin du deuxième arc. C’était encore une fois très bon. L’arc a été un peu long mais a permis d’infuser un nouveau message en mettant en avant le mysticisme du Wakanda. L’auteur a capté la mythologie créée avec ce pays et c’est génial ! Mais visuellement…

Ms. Marvel #29 de G. Willow Wilson, Nico Leon et Ian Herring. Un numéro étrange. Il met bien en avant les conflits d’une jeune musulmane face à l’amour adolescent mais la construction en triangle amoureux est pénible. Pour le reste, la série semble continuer dans sa logique de commentaire social en s’attaquant au harcèlement

 

 

 

Infidel #2 de Pornsak Pichetshote et Aaron Campbell. Clairement, c’est une (mini)série à suivre. Le propos est puissant, les dessins sont fous et l’ambiance totalement oppressante. Je referai un bilan à la fin mais c’est clairement une petite bombe.

Skyward #1 de Joe Henderson, Lee Garbett et Antonio Fabela. Nouvelle série indé et c’est… moyen ! Commençons par les dessins qui fonctionnent, les compos sont cool, l’univers visuel aussi. Mais ce qui aurait pu être un récit sympa se transforme en quelque chose de cliché et hyper attendu. Peut-être que le 2 élèvera le récit.

Descender #29 de Jeff Lemire et Dustin NGuyen. La fin approche et la tension monte toujours plus. La série qui s’est construite patiemment déploie toute sa frénésie maintenant et on sent que ça ne va plus baisser. Les dessins sont sublimes, avec des planches complètement folles !

Lazarus #27 de Greg Rucka, Michael Lark, Tyler Ross et Santi Arcas. Retour de la série et c’était décevant. Le récit se concentre sur un perso secondaire et, si c’est intéressant, j’aurais aimé qu’on revienne sur le cliffhanger qui avait conclu l’arc précédent ! Mais c’est finement écrit, c’est superbe. Que veut-on de plus ?

 

Her Infernal Descent #1 de Lonnie Ladler, Zac Thompson, Kyle Charles et Dee Cunniffe. Mini-série en forme de relecture de l’Enfer de Dante et c’était bien, bien chiant ! Le pitch est intéressant mais le récit est classique et construit maladroitement. Reste quelques idées au début du numéro et notamment les grilles en 9 cases, superbes.

 

Voilà, c’est tout pour cette fois ! A la semaine prochaine !


 
Comics Grincheux est un râleur compulsif. Il râle sur tout et à force de râler sur Batman V Superman et la renumérotation Marvel, il a décidé d'ouvrir un blog pour raconter ce qu'il aime et surtout ce qu'il n'aime pas. Et maintenant, il râle avec les amis de LesComics.fr mais propose aussi des analyses de la narration des auteurs.