Posté il y a 6 mois par dans la catégorie Dossiers
 
 

Comics VO : La sélection du 21/03/2018

 

Notre sélection de comics en VO

Cette semaine, retour à du plus classique.

 

Batman #43 de Tom King, Mikel Janin et June Chung. Tom King termine ce petit arc et si j’avais crainte du rush, il n’en est rien. Le rythme est parfait ! ça parle de dépression, d’anxiété et d’amour et c’est d’une tristesse infinie. Les dessins et la colo accentuent cela. C’est con que ce soit si irrégulier.

The Brave and the Bold #2 de Liam Sharp et Romulo Fajardo Jr.. Confirmation de la bonne impression du premier numéro. C’est toujours aussi beau et cette découverte de la mythologie nordique est vraiment bonne. Après, la partie avec Batman est un peu chiante, faute d’une écriture balourde.

Justice League #41 de Christopher Priest, Philippe Briones et Jeromy Cox. Cet arc est toujours aussi passionnant, mettant la Ligue face à ses responsabilités et à son image publique. Chaque personnage a son importance dans l’histoire et est bien écrit. Par contre, les dessins, c’est vraiment pas top…

Superman #43 de Peter J. Tomasi, Patrick Gleason, Joe Prado et Stephen Downer. Tomasi et Gleason redonnent un coup de fouet au BizarroWorld et on sent que le duo s’éclate ! C’est drôle, c’est fun et en même temps, c’est triste parce que la famille Bizarro ne sait pas communiquer et que la relation père/fils en pâtit. C’est très cool !

 

Thanos #16 de Donny Cates, Geoff Shaw et Antonio Fabela. Je le dis, je le répète, Thanos par le duo de God Country, c’est de la bombe stratosphérique. C’est grandiose dans la narration : épique, grandiloquent. Le tout redéfinit le terme épique pour le comics, les proportions sont énormes, les impacts frappent. C’est génial !

The Mighty Thor #705 de Jason Aaron, Russell Dauterman et Matthew Wilson. Que c’était intense ! Aussi tendu dramatiquement que bourré d’action, le numéro montre un ultime combat d’anthologie pour sauver Asgardia. Les dessins défoncent tout, les compositions claquent, le trait est épique as fuck et la colo sublime !

 

 

 

Kick-Ass #2 de Mark Millar, John Romita Jr. et Peter Steigerwald. C’était meilleur que le premier numéro mais c’est pas bon pour autant. Le nouveau personnage est vraiment chiant à suivre même si le final semble la diriger vers un meilleur chemin… Bref, je vois toujours pas l’intérêt mais JRJR est toujours au top niveau !

Kill or be killed #17 de Ed Brubaker, Sean Philips et Elizabeth Breitweiser. C’est dingue comme la série parvient à surprendre. Dylan se reprend et entre à nouveau en action. La narration se décale toujours autant sur les périodes temporelles et c’est super bien géré. Une séquence sous la neige confirme la beauté des dessins.

Descender #28 de Jeff Lemire et Dustin Nguyen. Les origines continuent et c’est vraiment passionnant de comprendre d’où viennent les immenses robots et leur motivation. Le final lance le dernier acte de la série et ça va être très intéressant à suivre. Et ces dessins, bordel ! C’est magnifique !

 

Lucy Dreaming #1 de Max Bemis et Michael Dialynas. Série qui s’annonce bien barrée et déjantée et en même temps très réfléchie et avec un discours. On nous présente une héroïne qui s’évade dans d’autres mondes dans ses rêves. A voir où cela nous emmène mais les dessins ont de la personnalité et c’est intriguant.

 

Voilà, c’est tout pour cette fois ! A la semaine prochaine !


 
Comics Grincheux est un râleur compulsif. Il râle sur tout et à force de râler sur Batman V Superman et la renumérotation Marvel, il a décidé d'ouvrir un blog pour raconter ce qu'il aime et surtout ce qu'il n'aime pas. Et maintenant, il râle avec les amis de LesComics.fr mais propose aussi des analyses de la narration des auteurs.