Posté 6 janvier 2018 par dans la catégorie Dossiers
 
 

Comics VO : La sélection du 03/01/2018

Notre sélection de comics en VO

Bienvenue en 2018 ! Vu que c’est une année comme les autres, des comics continuent à sortir ! Petite sélection de mes lectures.

 

Superman #38 de Peter Tomasi, Patrick Gleason et Sergio Davila. Antépénultième (j’aime les mots compliqués) partie du crossover et ça va trop vite ! Beaucoup de choses se passent en très peu de cases, beaucoup de personnages sont impliqués, rendant les choses très confuses. Ça donne un côté brouillon, même dans les dessins et ça vire l’aspect fun !

Justice League #36 de Christopher Priest et Pete Woods. Ce n’est pas l’arc du siècle et ce n’est pas si original que ça mais ça donne une connotation politique que DC a tendance à écarter. Les persos sont très bien écrits (sauf Jessica dont personne ne sait quoi faire) et le cliffhanger donne envie. Les dessins sont sympas mais sans plus.

Batman : White Knight #4 de Sean Murphy. Si ce n’est pas toujours subtil et que Murphy a trop tendance à éviter de distiller un message politique qu’il a peur de ne pas contrôler, il y a de très belles choses dans l’écriture, notamment pour les persos. Le dessin est top !

Deathstroke #27 de Christopher Priest et Diogenes Neves. L’arc Defiance est définitivement l’un des meilleurs de la série, même si sa complexité en freinera plus d’un. Priest creuse toujours plus son analyse de Slade Wilson, cherchant toujours plus loin dans son histoire les traces de son détachement et de sa perte d’empathie. Captivant !

Green Arrow #36 de Ben Percy et Juan Ferreyra. C’est pas que ça commençait à traîner mais un peu quand même. Là, Ben Percy en profite pour mettre en mouvement certains éléments de l’intrigue qu’il tisse depuis le début. Les relations sont remises à plat et des choses sont dites à travers de bons dialogues. Le dessin est sublime et la colo claque !

 

 

Rogue & Gambit #1 de Kelly Thompson et Pere Pérez. Début d’une série où l’ancien couple joue les héros. Kelly Thompson envoie de très bons dialogues comme à son habitude et elle en profite pour envoyer quelques tacles aux amourettes à deux balles. C’est fun et très joli, certaines pages brillent par leur composition inventive.

Guardians of the Galaxy #150 de Gerry Duggan, Aaron Kuder et Marcus To. Fin de la série qui reviendra sous une autre forme bientôt. C’était très bien. L’auteur a vraiment remis en place l’univers cosmique de Marvel et lui a redonné la consistance qu’il avait perdu depuis Marvel Now. Les dialogues sont top, l’intrigue aussi, les dessins défoncent, what else ?

 

The Infinite Loop : Nothing but the Truth #3 de Elsa Charretier, Pierrick Colinet et Daniele Di Nicolo. Cette suite est une vraie réussite ! Elle prend un tout nouvel angle dans cet univers, plongeant dans la réalité virtuelle mais nous alertant surtout sur les illusions prononcées par ceux qui dirigent. C’est bien écrit, construit, réfléchi et beau !

Star Wars Adventures – Forces of Destiny de Elsa Charretier et Pierrick Colinet. One-shot centré sur Leïa et merde, c’est un sacré hommage au personnage et à ce qu’elle représente mais aussi à l’esprit de la Rébellion. On sent les fans mais l’écriture est ciselée et toute la structure du comics s’en ressent. Et puis, c’est tellement joli à regarder entre la colorisation et le trait de Elsa Charretier !

 

C’est fini ! J’aurais pu parler de Phoenix Resurrection #2 mais j’ai trop baillé pendant ma lecture pour en retenir quelque chose de bien. Il y avait aussi Batman & The Signal #1 qui est l’aboutissement du forçage de Scott Snyder sur le personnage de Duke Thomas.


 
Comics Grincheux est un râleur compulsif. Il râle sur tout et à force de râler sur Batman V Superman et la renumérotation Marvel, il a décidé d'ouvrir un blog pour raconter ce qu'il aime et surtout ce qu'il n'aime pas. Et maintenant, il râle avec les amis de LesComics.fr mais propose aussi des analyses de la narration des auteurs.