[Review] Weavers

N’ayez pas peur de la petite bête !

weavers ankamaSid Thyme intègre la caste des Weavers un peu malgré lui et, au lieu de se plier aux lois de la caste… Il compte bien trouver qui a posé cette bombe qui a tué son oncle.

Weavers
Histoire : Simon Spurrier
Illustrations : Dylan Burnett
Contient les épisodes Weavers #1 à #6
Publié par Ankama




L’avis de Ben :

Les Weavers sont des personnes qui vivent en symbiose (ou parasite selon les points de vues) avec une araignée qui se trouve en eux. L’araignée prends (ou essaye de prendre) possession de l’esprit de la personne et en même temps lui confère un pouvoir. Ce pouvoir est différent d’une araignée à l’autre. Je vous laisse découvrir ces liens se mettre en place.

Sid Thyme ne compte pas se laisser posséder et veut faire la lumière sur l’attentat qui a secoué la caste, et qui a tué son oncle, quoi qu’il lui en coûte, le forçant à une lutte interne constante.

J’ai eu un peu peur au début, le temps que l’intrigue s’installe, que je comprenne le style des auteurs et les interactions entre l’araignée et son hôte. Mais au fur et à mesure, je me suis laisser prendre au jeu. Ce n’est pas un comics qui m’a immergé d’entrée mais qui a construit sa toile au fur et à mesure !

J’avoue que comme j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire, le délire de l’araignée qui prend le contrôle a eu du mal à me captiver et j’ai naïvement cru que l’histoire allait finir dans une énième guerre de gang. Mais les auteurs sont habiles et nous offrent de multiples rebondissements. Ils ne sont pas tous ultra-novateurs mais remplissent leur rôle et font monter la sauce jusqu’au final.

Le dessin de Dylan Burnett n’est pas celui que j’affectionne le plus, et à peut être joué un rôle dans l’immersion poussive en début de livre. J’ai eu aussi un peu de mal à comprendre certaines cases et à m’y retrouver entre les personnages dans certaines scènes d’actions, me laissant sur la réserve.

Au final le duo nous livre une bonne histoire au sein d’un gang aux capacités spéciales et les auteurs en jouent de manière à nous offrir un scénario qui tient la route faisant de Weavers un bon comics de fin d’après midi dans le canap’ !

Si vous n’êtes pas arachnophobe et que vous voulez un bon thriller pour occuper votre dimanche après midi, Weavers peut vous convenir.

La note de Ben : 

 

pour comprendre nos notes subjectives : 
5/5 J'adore 
4/5 Très cool 
3/5 Sympa 
2/5 Sans plus 
1/5 Bof 
0/5 Pas pour moi
Commentaires
Categories Ben, Nos chroniques
Jetez un oeil ici...