[Review] Walking Dead – Negan

Batte-Man : Year One

Un homme vit une vie quasiment sans histoire. Il est marié, travaille comme tout le monde, sans se poser plus de questions que cela… Jusqu’au jour où tout bascule. Sa femme, Lucille, est emportée au moment où le monde devient fou. Un monde où les morts reviennent à la vie et ne désirent qu’une chose : dévorer les vivants. Toute son existence est anéantie en l’espace de quelques jours et Negan, fou de douleur, va choisir de survivre. À n’importe quel prix.

Walking Dead - Negan
Histoire : Robert Kirkman
Illustrations : Charlie Adlard
Nuance de gris : Cliff Rathburn
Contient les épisodes The Walking Dead : Here's Negan et les histoires courtes sur Michonne, le Gouverneur et Tyreese
Publié par les Éditions Delcourt

L’avis du Kit :

Je connais plus l’univers Walking Dead à travers la série TV de AMC . Celle-ci a d’ailleurs fini par avoir raison de moi tellement l’ ennui y est quasi permanent. J’ai lu les premiers tomes du comic-book qui a inspiré la série il y a quelques années en rayonnage d’un centre commercial. Negan n’est donc pas un étranger à mes yeux. J’ai tout de même appris à adorer le détester comme les assidus de l’univers créé par Robert Kirkman.

On retrouve donc le joueur à la batte durant sa vie avant que les morts ne se relèvent et marchent en quête de chair humaine. Prof de sport sympathique et mari infidèle, qui se rend compte bien trop tard que son épouse Lucille est mourante. Sa femme succombe au moment où l’apocalypse débute. Negan n’a alors qu’une idée en tête : survivre à tout prix. Et pour ça, le prof déconneur laisse peu à peu la place à un homme aux idées radicales qui montre de moins en moins d’attachement aux autres. Le créateur, Robert Kirkman nous plonge dans la psyché de Negan à travers un approfondissement de son caractère et de ses motivations. A travers son parcours, on suit les diverses étapes qui on fait de lui ce qu’il est devenu: la carapace qu’il se forge, son habileté au tir, son cuir noir, sa batte “Lucille” et le fil barbelé qu’il lui rajoute. Tout y est.

On retrouve le fidèle Charlie Adlard aux planches, toujours présent pour renforcer le côté froid et cru des propos relatés par le scénariste. L’artiste est toujours aussi efficace dans son style, passant sans problème d’une scène intimiste à une scène sanglante et gore. On est bien dans du Walking Dead.

Retrouvez en bonus, les courtes histoires sur les origines des personnages de Michonne et son katana finement aiguisé, du Gouverneur et ses aquariums et enfin de Tyreese et son marteau fétiche.

Une récit marquant une pause dans la saga Walking Dead, afin de nous présenter les origines de l’un de ses plus charismatiques personnages : Negan. Bien qu’au début fort sympathique et drôle, le personnage évolue, au fur et à mesure du temps et de ses rencontres, à travers une Amérique dévastée par les “rôdeurs”, pour devenir le fumier que l’on connaît désormais. Une histoire préquelle intéressante pour explorer davantage la personnalité de l’homme au cuir noir et sa fidèle “Lucille” ainsi que sur trois autres personnages majeurs de la saga en Noir et Blanc.

La note du Kit : 

pour comprendre nos notes subjectives : 
5/5 J'adore 
4/5 Très cool 
3/5 Sympa 
2/5 Sans plus 
1/5 Bof 
0/5 Pas pour moi
Categories Kit Fisto, Nos chroniques
Jetez un oeil ici...