[Review] Velvet tome 1

My name is Templeton, Velvet Templeton !

Velvet 1 Delcourt comicsVelvet est l’assistante du directeur d’une agence de renseignements.
Lorsque son ex-amant le plus grand agent secret du monde est tué en mission, elle décide donc de mener ses propres investigations et se retrouve piéger dans un complot l’accusant de différents meurtres d’employés de l’agence.
Heureusement pour elle, elle est en réalité une ancienne agent de terrain qui rien perdu de ses talents.

Velvet : Avant le Crépuscule
Auteur : Ed Brubaker
Dessinateur : Steve Epting
Contient les épisodes 1 à 5 de Velvet parus aux USA chez Image Comics
Publié par Delcourt

L’avis du Kit :

Interrogatoire à la Velvet Templeton

Velvet Templeton est une ex-agent secret quarantenaire devenue secretaire dans une agence secrète britannique. Elle apprend tristement la mort d’un agent et ex-amant et décide donc de mener ses propres investigations sur cette disparition. Tout cela la conduit à se retrouver piégeée dans un complot l’accusant de différents meurtres d’employés de l’agence.

Plongez dans un polar d’espionnage captivant à l’ambiance rétro retraçant la période allant de la fin des années 40 au milieu des années 70.
Tout y est, l’action : les personnages mystérieux, l’ambiance guerre froide, l’action et le touche de sensualité. On pourrait presque imaginer que Velvet Templeton est une sorte de Natasha Romanov/Black Widow sur le retour.

Le duo gagnant Ed Brubaker et Steve Epting (déjà ensemble sur le run Captain America avec le Winter Soldier chez Marvel) livrent un excellent travail de leur propre création paru chez Image aux USA.
On retrouve l’amour des polars à ambiance d’espionnite aiguë de Brubaker avec les planches aux traits ultra réalistes de son compère Epting.

Un 1er tome que je conseille autant au fan de comics qu’à ceux qui ne le sont pas vraiment ou qui veulent voir autre chose que des super héros en slip capé et tenue en spandex , avec une fin très accrocheuse. Foncez !

La note du Kit :


L’avis de Matt :

Velvet est un titre formidable. Le fond et la forme y sont particulièrement réussi.
La forme, c’est celle d’un récit d’espionnage dense et prenant qui préfère les références aux James Bonds de Sean Connery qu’aux Mission : Impossible de Tom Cruise.
Le fond, c’est la preuve qu’on peut réussir un récit d’action dans lequel le personnage principal n’est ni un séducteur fanatique, ni une bimbo à moitié nue.
Le titre casse les codes du récit d’espionnage et se permet en prime d’être captivant et particulièrement bien illustré. C’est un must have !

Velvet est une réussite en tout point et puisque les trois premiers tomes de la séries sont dispo en magasin, je vous engage triplement à vous ruer sur ce titre.

La note de Matt :

Commentaires
Categories Kit Fisto, Nos chroniques
Jetez un oeil ici...
Concours du moment
- inscription nécessaire pour jouer -