[Review] Teenage Mutant Ninja Turtles/Ghostbusters

Kowabusta !

TMNT/Ghostbusters

Alors que les Tortues Ninja sont en train de célébrer leur récente victoire, la dernière création de Leonardo les envoie dans une autre dimension alternative, avec leurs amis : Casey Jones et April. Ils se retrouvent dans un autre New-York, remplis de fantômes. Forcément, les SOS Fantômes vont répondre à l’appel !

Teenage Mutant Ninja Turtles/Ghostbusters
Histoire : Tom Waltz et Erik Burnham
Illustrations : Dan Schoening, Charles Paul Wilson III et Cory Smith
Contient les épisodes Teenage Mutant Ninja Turtles: Ghostbusters #1-4
Publié par Flamival




L’avis de Comics Grincheux :

Décidément, IDW fait dans les crossovers opportunistes à postulat rigolo. Après la sortie chez Urban Comics de la série avec Batman (chroniqué ici) et l’existence de tous les autres crossovers désormais inédits en France dont celui avec Savage Dragon ou encore Archie. Bref, on pourrait penser à une future catastrophe industrielle et c’est un peu inquiet que j’ouvrais le comics. Je vous rassure direct : c’est très, très cool et très, très fun !

Le point positif dès le départ, c’est qu’on retrouve instantanément l’ambiance qu’on aime chez les Tortues Ninja : des répliques très drôles, les caractères très marqués de chacun des quatre frères mais surtout leur véritable esprit d’équipe en application des préceptes du ninjutsu. Finalement, l’alliance avec l’équipe des chasseurs de fantômes fonctionnent bien puisque chacun va se trouver un binôme entre les intellos, les bourrins, les stratèges et les comiques. Le niveau de débilité des répliques et de fun se retrouve alors multiplié !

L’histoire est évidemment assez classique mais là encore, elle permet une bonne fusion des styles. On retrouve l’esprit d’un ancien empereur machiavélique, Chi-you, également frère de Kitsune et du Roi des rats qui va s’en prendre à la dimension des SOS Fantômes. Le méchant est plutôt retors, demandant alors aux deux équipes de mettre leurs compétences en commun afin de trouver une solution permettant de se débarrasser de cet ennemi.

Néanmoins, il faut tempérer le concert de louanges. Tout d’abord, les dessins. S’ils sont visuellement très beau, bien aidé par la colorisation de Louis Antonio Delgado qui pète et met en valeur l’ensemble, leur composition laisse un peu à désirer. Au lieu de donner dans un découpage précis mettant en valeur les coups et l’agilité ainsi que la souplesse des Tortues Ninja, le dessinateur préfère présenter des scènes d’action statiques, présentant sur une seule case, une multitude d’action et de mouvements. Le tout reste très lisible mais est dommageable parce que j’aurais aimé une plus grande mise en valeur des arts martiaux.

L’autre point noir n’est pas imputable au récit en tant que tel mais plutôt à la traduction qui pèche à certains endroits avec la présence d’une faute assez grossière et répétée mais surtout par une retranscription hasardeuse de mots-clés et expressions. On ne retrouve jamais le terme SOS Fantômes, préférant une traduction du terme « Ghostbusters ». Bon point pour le respect de la langue anglaise mais dommage pour ceux qui ont grandi avec la VF. Par contre, un très bon point pour ce jeune éditeur qu’est Flamival, ce sont les bonus en fin de tome, entre couvertures originales, travaux préparatoires et postface.

En bref, TMNT/Ghobstbusters est une très bonne pioche pour n’importe quel fan des deux univers. Les uns et les autres retrouveront des univers qu’ils aiment et retranscrit par une équipe artistique investie dans le projet. C’est fun, c’est cool et c’est joli ! What else ?

La note de Comics Grincheux : 

 

pour comprendre nos notes subjectives : 
5/5 J'adore 
4/5 Très cool 
3/5 Sympa 
2/5 Sans plus 
1/5 Bof 
0/5 Pas pour moi
Categories Comics Grincheux, Nos chroniques
Jetez un oeil ici...