[Review] Star Wars – Obi-Wan & Anakin

“Toujours par deux ils vont. Un maître et un apprenti.”

Le Maître Jedi Obi-Wan Kenobi a pris Anakin Skywalker comme Padawan, mais l’adolescent doute de sa vocation. En mission sur une planète désolée, ils vont combattre côte à côte et apprendre à mieux se connaître.

Star Wars - Obi-Wan & Anakin
Histoire : Charles Soule
Illustrations et encrage : Marco Checchetto
Couleurs : Andres Mossa
Contient les épisodes US Obi-Wan & Anakin #1-5
Publié par Panini Comics

L’avis du Kit :

Mini-série inédite située durant la prélogie quelques années après l’Episode I : La Menace Fantôme où le jeune chevalier Jedi, Obi-Wan Kenobi a pris en charge la formation du jeune Anakin Skywalker, après une promesse tenue devant son maître agonisant Qui-Gon Jinn sur Naboo.

Mis à part dans des romans jeunesses de l’ancien Univers étendu, il est vrai que l’enseignement du futur Darth Vader auprès de Kenobi a en fin de compte été assez peu exploité dans les comics sous la houlette de Dark Horse Comics. C’est donc une occasion toute trouvée pour Disney et Marvel de se pencher là-dessus et de laisser le champ libre à l’auteur prolifique Charles Soule de saisir ce dossier (terme parfait pour l’auteur également avocat). Il livre ici une bonne histoire, où le duo Jedi se retrouve naufragé sur une planète inhospitalière, de par les débris en son orbite, les conditions climatiques et le fait que celle-ci est en proie à la guerre depuis de nombreuses années. Obi-Wan et Anakin devront être unis pour se sortir de ce guêpier. L’histoire est aussi marqué par de petits flash-back au Temple Jedi sur Coruscant nous montre des scénettes de la vie de padawan du jeune Skywalker auquel le Chancelier Suprême Palpatine suit l’enseignement avec grand intérêt. On comprend pourquoi !

Durant cette mission, Soule réussit à nous montrer les doutes qui habitent le Chevalier Kenobi et de son padawan Anakin Skywalker. L’un dans son rôle de tuteur malgré lui, l’autre dans sa volonté de parcourir la galaxie dans un but de justice et de liberté et contraint par les devoirs d’un Ordre Jedi de plus en plus aux mains des politiques et de la bureaucratie. Le rôle, en coulisses, du Chancelier Palpatine (Maître Sith de l’ombre et futur Empereur) dans l’influence sur le jeune Skywalker est également très présente dans les planches flash-backs. Des traits très intéressants à voir ici dans les pages de ce comics, car sans doute un peu mis de côté dans le film Star Wars Episode II : L’attaque des Clones. On notera les clin d’œils appuyés à l’ancien Univers Étendu (devenu Légendes), avec ce qui m’a l’air tout simplement d’un caméo d’ un personnage culte des jeux-vidéos, romans et comics du passé… Mais chut je n’en dirais plus pour vous laisser le remarquer vous même.

Côté dessin, on retrouve le très bon artiste italien Marco Checcheto, qui a déjà œuvré pour Marvel sur le Punisher et pour Star Wars – Les Ruines de l’Empire et Captain Phasma entre autres. Toujours avec son style graphique unique, vivace et efficace, il amène l’univers Star Wars dans un univers post apocalyptique et steampunk avec brio.

 

Un titre intéressant et divertissant. Il nous plonge une nouvelle fois dans la prélogie Star Wars, depuis la reprise de Marvel/Disney, après les deux recueils “Kanan”. Plus éloignée dans le temps car située entre les films Episodes I et II, et cette fois centrée sur les personnages principaux, l’histoire explore un peu plus les rapports Maître/Apprenti entre Obi-Wan et Anakin et leurs doutes dans leurs tâches respectives vis-à-vis de l’Ordre Jedi et de la République. Un immanquable pour tout fan de la saga (comme moi). Un intérêt peut être moindre pour d’autres lecteurs non assidu de l’univers créé par George Lucas.

La note du Kit : 

 

pour comprendre nos notes subjectives : 
5/5 J'adore 
4/5 Très cool 
3/5 Sympa 
2/5 Sans plus 
1/5 Bof 
0/5 Pas pour moi
Categories Kit Fisto, Nos chroniques
Jetez un oeil ici...