[Review] The Woods tome 1 & 2

Dans les bois, personne ne vous entendra crier.

The Woods publié par AnkamaC’est une journée ordinaire au lycée Bay Point, dans le Wisconsin. Les élèves ne se doutent pas que dans quelques instants, l’établissement et tous ses occupants va se retrouver au bord d’un bois sur une lune lointaine.
Le groupe va devoir s’organiser pour comprendre ce qui lui arrive et tenter de survivre alors que les personnalités, les sentiments et les dangers se dévoilent.

The Woods tome 1 et 2
Auteur : James Tynion IV
Dessinateur : Michael Dialynas
Ces livres contiennent The Wood 1 à 16
Publié par Ankama

L’avis de Matt : 

La lune mystérieuse de The Woods
Avant d’entamer The Woods, il faut laisser de côté l’aspect faussement banal de son pitch. Des histoires de lycéens ordinaires devant faire face à une situation extraordinaire, on en a tous en tête.
Pourtant, dès le départ, le titre a beaucoup de qualités. Le groupe est constitué de plusieurs centaines de personnages. Certains servent uniquement d’unités sacrifiables pour exacerber l’aspect dangereux de la situation mais d’autre ont la chance d’être plus approfondis. Le geek, le sportif timide, la cheftaine, le proviseur débordé ou le prof tyrannique ont des choses à raconter et on peut apprendre à connaitre ses personnages au cours des premiers chapitres.
D’ailleurs, au final, le groupe de protagonistes à suivre se limite à une dizaine d’individus. Plus simple à gérer pour les auteurs et les lecteurs.

Le milieu dans lequel évolue ces personnages grouille de vie. Des animaux extra-terrestre plus ou moins hostiles, des humains venus d’autres époques et des aliens humanoïdes côtoient des technologies dissimulées dans la végétation ou des artefacts accordant pouvoirs et connaissances.
Il va falloir se creuser la tête pour comprendre comment tout ça est lié mais finalement, ça fonctionne assez bien.

Les animaux de The Woods

Un peu de camping en forêt, ça vous dit ?

Il y a d’ailleurs beaucoup de chose à cerner dans The Wood : pourquoi le lycée est arrivé là (et comment) ? qui sont ces humains présents ici ? quel est le rôle des aliens dans tout ça ? et comment survivre dans cet environnement hostile ?
Cette profusion de thème donne à certain moment un aspect brouillon à l’ensemble. De la même façon, les ascenseurs émotionnels sont introduit de façon très abrupte. On nous présente une mignonne petite fille pour la sacrifier de façon sanglante deux pages plus tard. Parfois, la narration semble donc mal maîtrisée.

Pour s’en sortir, le groupe devrait s’unir mais n’y arrive pas. Le groupe n’est jamais un ensemble homogène mais plutôt une somme de personnalités indépendantes qui n’en font qu’à leur tête. Chaque alliance est temporaire et les trahisons se succèdent. Tout le monde croit bien faire et les personnages agissent selon leurs convictions, pour le bien du groupe mais sans aucune concertation. Face à ces incompréhension, les incidents arrivent et lorsqu’une situation semble trouver une solution, elle dérape assez souvent. C’est finalement cet aspect qui fait le sel de la série.

Graphiquement, c’est plutôt réussi. Les ados et les personnages horrifiques évoluent dans des lieux bien mis en image. Plutôt ronds à tendance animation avec ses couleurs vives, The Woods est graphiquement très chouette.

Les ados de The Wood

Difficile de résumer plus précisément The Woods sans en dévoiler l’intrigue. Les individus vont dévoiler leur vraie nature et le premier cycle de l’histoire aura une fin tragique et inattendue.
D’ailleurs, c’est un point de détails mais les tomes proposés par Ankama reprennent 8 épisodes et non pas 6 comme c’est l’usage. Le premier cycle est constitué de 12 épisodes, occupe donc l’intégralité du tome 1 et la moitié du tome 2 des livres. La seconde moitié du deuxième tome est consacrée au début d’un nouveau cycle de l’histoire, avec les épisodes 13 à 16 dont je ne peux rien dire sans spoiler. Étrange choix que ce regroupement d’épisodes sur deux (gros) tomes. J’aurai préféré lire le premier cycle en 1 ou 2 tomes avant d’entamer (ou pas) le deuxième cycle dans un nouveau volume.

The Woods est un titre qui s’appuie sur un postulat simple pour dérouler une histoire complexe. La profusion d’enjeux, de sous-intrigues et de personnages pourrait faire de cette série une véritable réussite si ils étaient mieux maîtrisés. Quelques aspect de l’histoire un peu brouillon alourdissent un ensemble déjà assez dense.
C’est dommage car ce titre à de réelles qualités et de belles ambitions.

La note de Matt :

 

 

Commentaires
Categories Matt, Nos chroniques
Jetez un oeil ici...