[Review] Supergirl S03E01 : « Girl of Steel »

« Kara Danvers is dead »

Supergirl S03E01Où en étions-nous ?
Nous avions laissé Supergirl en pleine confrontation avec les Daxamites, dirigés par la mère de Mon-El dont notre kryptonienne était tombée amoureuse. Face à l’impossible situation, Kara avait décidé d’éliminer tous les envahisseurs grâce à un virus. Voyant que son amoureux allait mourir, elle décida de l’envoyer dans l’espace, se retrouvant alors seule sur Terre, face à son choix douloureux et à sa perte.

Girl of Steel
Scénario : Andrew Kreisberg, Robert Rovner et Caitlin Parrish
Réalisation : Jesse Warn
Diffusé le : 9 Octobre 2017 sur The CW.




L’avis de Comics Grincheux :

Après une saison 2 qui m’a laissé un sentiment plus que mitigé la faute à une intrigue globale chiante comme la pluie et un focus beaucoup trop important sur les amourettes, la série va avoir du chemin à faire pour se rattraper. Pourtant, cet épisode 1 de la saison 3 semble aller sur une meilleure voie. En effet, il y a une impression de mieux dans beaucoup d’aspects, que ce soit la réalisation ou bien la mise en place des éléments de la saison, à travers l’écriture globale.

L’épisode commence de façon assez classique et ne perd pas de temps à représenter le contexte. Tout est amené dans les premières minutes de l’épisode et fonctionnent autant comme des rappels que comme un moyen pour ceux qui prennent la série en cours de se mettre à jour. La première chose appréciable, c’est que la réalisation a bien progressé, le plan aérien du début étant à ce titre assez chouette. Les premières minutes vont amener à une présentation du nouveau statu-quo de la série, notamment incarné par une Kara peu loquace et plus directe qu’auparavant. Les scénaristes semblent avoir une idée assez précise d’où ils veulent aller et le choix de s’intéresser plus à Supergirl qu’à Kara semble être une bonne idée pour explorer la dichotomie qui entoure le personnage et son humanité. Le ton est moins léger et plus sérieux, empreint d’une certaine gravité comme si les scénaristes se rappelaient du symbole que représente leur héroïne.

Les autres personnages secondaires ne sont pas laissés de côté et comme souvent dans la série, c’est Alex qui s’en sort le mieux. Sa relation avec Maggie a évolué et continue à être l’une des meilleures choses de la série donnant lieu à de très belles séquences, tout en douceur et en finesse. Il semble que cette finesse ait finalement contaminée tout le reste de la série puisqu’une scène de dialogue entre les frangines Danvers restera comme un grand moment de l’épisode, interrogeant la part d’humanité qui habite Supergirl. Au final, c’est cette impression d’une plus grande subtilité qui domine dans l’épisode, sauf lorsque ça attaque l’administration Trump ou que Winn est impliqué dans une scène. Donc, messieurs, mesdames les scénaristes, sachez que s’il pouvait dégager définitivement et ses blagues nulles aussi, j’en serai le premier heureux !

Pour terminer, les nouvelles menaces se mettent en place et posent là encore de façon mesurée et calme les choses. L’arrivée de deux personnages issus des comics risquent de bousculer les deux facettes de la vie de notre héroïne, amenant son lot d’ennuis à National City. L’un d’entre eux est incarné par Adrian Pasdar, acteur qu’on ne présente plus et qui amène son talent à un personnage intrigant. Pour l’autre menace, on attendra quelques épisodes avant de se faire un verdict mais les choses sont amenées progressivement. Les personnes parmi vous qui suivent les news savent déjà plus ou moins où les scénaristes vont aller et la direction est alléchante et peu redonner du corps à une série qui avait quand même plongée assez bas sur l’échelle de l’ennui.

 

En bref, le retour de Supergirl, qui signe aussi le retour des séries adaptées de comics sur la CW, annonce une direction intéressante pour la saison 3. Elle démontre aussi une certaine remise en question des choix opérés l’an dernier par l’équipe créative. Reste à voir si cela va tenir sur la durée, ce qui explique ma relative mesure. On se retrouve à la pause hivernale pour en faire un premier bilan.

La note de Comics Grincheux : 

 

pour comprendre nos notes subjectives : 
5/5 J'adore 
4/5 Très cool 
3/5 Sympa 
2/5 Sans plus 
1/5 Bof 
0/5 Pas pour moi
Commentaires
Categories Comics Grincheux, Nos chroniques, Séries Télé
Jetez un oeil ici...