[Review] Southern Bastards tome 3

On dirait le sud…


Southern bastards
a pour décors Caw county ville du Sud des États-Unis dans l’état de l’Alabama .On y est plongé dans la vie quotidienne sous la domination du coach de l’équipe de foot locale. En fait c’est comme si on avait un « plus belle la vie » américain avec un vrai scénario et de vrais personnages charismatique.

Southern Bastards tome 3
Auteur : Jason Aaron
Dessinateur : Jason Latour
Ce livre contient Southern bastard 9 à 14
Publié par Urban Comics

Si vous n’avez pas lu les deux précédents tomes, voici un extrait de la préface de Jason Latour dans le premier tome :
« Cette BD à pour but d’enterrer tous ces fils de putes. Et de cracher sur leurs tombes. Parce-que, putain, je hais ces enfoirés de tout mon être. Et j’aime le sud du fond de mes tripes »

Ne vous attendez pas à de la poésie, les auteurs ont une curieuse façon d’exprimer leur amour pour le sud des États-Unis ! Il faut savoir qu’ils ont une dents contre une minorité d’enfoirés qui donne une mauvaise image de leur région. Dans cette histoire, caw county joue peut-être le rôle le plus important.

Nous sommes donc cette ville toujours sous la domination de Euless Boss. Après le premier volume dans lequel nous nous sommes intéressés à Earl Tubb et le tome 2 centré sur la vie du coach Boss. Le tome 3 commence par se focaliser sur des personnages jusqu’à présent secondaires comme le shérif de Craw County ou encore Esaw le bras armé du « coach » (les chapitres 9, 10, 11, 12 s’attardent chacun sur un personnage différent).

Toutes ces histoires se passent pendant la semaine précédent le traditionnel « homecoming » fameux week-end où l’équipe de foot locale rencontre l’ennemi numéro un : Wetumka.
Autant vous dire que la ville ne vit que pour ce match et qu’il alimente toute les discussions. Après les différents focus, vous assisterez bien à ce match et vous aurez l’impression d’y être. Vous entendrez les os ce briser sous les impacts. Vous serez au premier plan de ce match boueux où la sueur, le sang et les larmes ce mélangent et où les avenirs se font ou se défont.

Enfin, le personnage que l’on attend depuis le premier tome fait son entrée : la fille d’ Earl Tubb, Roberta. On en entend parler et on l’aperçoit depuis le premier tome et vu son caractère… j’ai comme l’impression que la rencontre entre Roberta et le coach Boss va faire des étincelles dans le quatrième tome.

Cette troisième visite à Craw County nous amène vers ce qui s’annonce être un affrontement terrible. Les personnages du tome ne sont pas choisis au hasard car leurs histoires et leurs états d’âmes vont certainement être crucial dans la suite de l’histoire.

Un mots sur les dessins de Jason Latour qui nous accompagne dans ce village. Ils donnent une âme aux personnages du comics. Latour retranscrit avec brio l’atmosphère des différents événements et des différents milieux allant des bois au terrain de foot en plein match.

Toujours un plaisir de revenir dans le sud des États-Unis Unis en compagnie de la paire des Jasons. Querelles et guerre de village ont la dents dure et ça se fini rarement bien. Les intrigues sont posées, les tensions à leurs maximums. J’attends donc le prochain tome avec impatience.

La note de Ben :

Commentaires
Categories Ben, Nos chroniques
Jetez un oeil ici...