[review] Saga tome 6

Il faut plus qu’un pitch pour faire un bon Saga

SagaSpoiler des tomes précédents : Alors que Marko et Alana viennent de se retrouver, leur fille Hazel a été enlevé par des activistes. Elle est désormais détenue loin de ses parents qui tentent, évidement, de la retrouver.
Ils doivent toujours échapper à leurs deux peuples en guerre mais doivent affronter une menace bien plus conséquente : un couple de journalistes !

Auteur : Brian K. Vaughan
Dessinateur : Fiona Staples
Contient les numéro 31 à 36 de Saga 
Publié par Urban Comics

L’avis de Benoit : 

C’est toujours un moment précieux que celui du retour dans les aventures spatiale de Marko et Alana à l’occasion du tome 6 de Saga tome 6, le récit space opéra de Brian K. Vaughan et Fiona Staples. Pour rappel, on y suit les aventures d’un couple issue de deux planètes en guerre. Leur union pose de multiples problèmes politique, leur progéniture encore plus.
Bienvenue dans un univers de manigance et de violence.

Saga

Je suis toujours embêter pour parler de cette série car j’ai à la fois plaisir à la lire et mais je n’en garde jamais un souvenir impérissable. Je n’ai pas avec Saga l’attente du prochain numéro comme je peux l’avoir sur d’autres titres.
Pourtant on y retrouve tous les ingrédients nécessaires à une très bonne séries : meurtres, amour, sexe, politique et géopolitique, humour, trahisons, surprises… C’est un récit intelligent et plein de référence à notre monde. Tous les thèmes trouvent écho dans notre quotidien.
Pourtant, il me manque quelque-chose pour en faire un incontournable. Je ne suis pas transporté par le titre, je ne suis pas immergé même dans les phases d’action.
Un personnage menacé ? Je ne suis pas inquiet… Dans ce tome 6, tout passe vite et presque sans embûche, une impression de « vite expédié » d’expédition et de déception en ressortent.

J’ai beau retourner le problème dans tous les sens, je me dis que le soucis pour moi vient (peut être) du dessin et de la colorisation de Fiona Staples. Chaque case est sublime mais l’ensemble ne me plonge pas l’action.
Je sais bien que mon avis dénote avec celui d’une grande majorité mais je suis absolument contre l’avis de ceux qui consacre Saga comme la meilleure série de ces dernières années.
Saga est une bonne série certes mais pas la découverte du siècle et ce sixième tome vient le confirmer.

La note de Benoit : 

Saga

L’avis de Matt :

Ce n’est pas son pitch qui fait la force de Saga. « Marko et Alana, issues de deux peuples en guerre, viennent d’avoir un enfant métisse que leur armées respectives veulent faire disparaître« , on tient là un thème classique qui a fait par exemple le succès de Roméo & Juliette.
Ce qui fascine dans Saga, c’est son irrévérence et sa faculté à surprendre page après page. On découvre un univers particulièrement riche et peuplée de créatures saugrenues mais qui ont toute une histoire et/ou un personnalité à mettre en avant. L’univers de Saga regorge de trouvailles et d’astuces, c’est en papillonnant de surprises en surprises que je m’éclate à lire ce titre.
Ou plutôt m’éclatait…

[ce paragraphe contient des spoilers sur les tomes 1 à 5]
J’ai adoré découvrir le chat mensonge, apprendre qu’il faut sacrifier un secret pour réaliser une incantation magique ou découvrir le peuple robot. J’ai aimé découvrir les insanités des premiers tomes comme le géant nu à l’énorme paire de testicules, les images pornographiques affichés par le Prince Robot ou la planète maison-close dans laquelle les pires vices sont assouvies (mais punis  merci Le Testament).

De ce tome 6, je regrette de ne pas retenir grand chose. Je ne retrouve pas les petites trouvailles qui faisaient la richesse des tomes précédents. Ce volume ressemble plutôt à une période de transition. Je ne sais pas si je me suis habitué à la série ou si les auteurs ont un coup de mou.
Saga n’en reste pas moins un bon comics, pas certain pour autant que ce comics soit un bon Saga.

Si Saga reste une excellente série à mes yeux, ce tome déçoit par son manque de surprise et d’envergure. Peut être que je me suis habitué au titre ou bien que les auteurs sont en train de placer leurs points pour une suite explosive. On attendra le tome 7 pour savoir si ce coup de mou est passager ou si il va durer.

La note de Matt : 

 

Commentaires
Categories Ben, Nos chroniques
Jetez un oeil ici...